• Un Ovni « aussi large qu'’une petite ville »

     

    Un Ovni « aussi large qu’une petite ville » 

     

     

      

     

     

    Selon le témoignage oculaire d’un habitant sur le site internet MUFON cas n° 28927 : « Le 18 décembre 2010, alors que je m’apprêtais à aller au lit, j’ai décidé de sortir pour aller fumer une cigarette. Je me suis avancé jusqu’à la porte d’entrée et j’ai allumé la lumière. J’ai levé les yeux vers le ciel et j’ai alors vu ce qui selon moi était un ovni en vol stationnaire au-dessus du centre-ville de Saskatoon. Je n‘en revenais pas à quel point il était gros. J’ai pris des points de référence depuis plusieurs endroits comme des arbres et un bloc d’habitations qui est à plus de 500 mètres de ma porte d’entrée.

     

    Ma meilleure estimation, c’est que cet ovni faisait au moins 6 étages de haut et, au regard de la distance qui nous séparait (un mile), un mile de largeur et deux de profondeur. Je me souviens avoir pensé à quel point c'était beau. Le dessous était extrêmement clair et mon attention a été attirée par les dessins qui s’y trouvaient. Ils semblaient être mayas ou peut-être même égyptiens. Avec des ornements dorés ou argentés et des bordures sombres, le dessin ressemblait à une sorte de labyrinthe.

    Je me suis appliqué à calculer la taille de cette œuvre d’art qui emplissait le ciel. Mes points de référence étaient deux arbres et suggéraient que le bâtiment avait au moins deux miles de largeur, et selon mon point de vue, qu’il était aussi grand que le bloc d’habitations qu’il surplombait. Il s’étendait depuis le bloc d’habitations jusqu‘à perte de vue. Ensuite, l’ovni s’envola directement dans l’espace. Il n’y avait aucun bruit, aucune source d’énergie reconnaissable, cela ressemblait plus à une sorte de propulsion antigravitationnelle qui le souleva à une vitesse extrêmement élevée.

    J’étais fasciné de voir que contre toute attente il n’y avait pas de trainée de chaleur alors qu’il quittait l’atmosphère. Il disparut juste dans la stratosphère. Le phénomène le plus étrange arriva cependant après cette apparition. Je suis rentré chez moi et j’ai immédiatement oublié que j’avais vu un ovni. Ce ne fut que deux jours plus tard quand je suis sorti pour fumer une cigarette environ à la même heure que j’ai regardé le ciel et que j’ai eu un flash « oh, c’est ici que ce trouvait l’ovni ».

    Par la suite, j’ai douté avoir pu oublier une telle expérience, ne serait-ce que pour quelques jours. Je passais le jour suivant à essayer de me rappeler ce qui c’était exactement passé. Peut-être que ce n’était pas arrivé, peut-être qu’il s’agissait d’un rêve, peut-être que j’expérimentais un trou de mémoire ou autre, mais après mûre réflexion, j’en vins à la conclusion que cela c’était vraiment passé. Je l’ai alors dit à ma femme, puis je l’ai posté sur Facebook, en espérant que quelqu’un d’autre l’aurait vu.

    Je n’ai eu aucun retour, aucunes observations. L’idée m’est venue que cet ovni et beaucoup d’autres utilisent une sorte de dispositif de camouflage ou même de manipulation de l’esprit pour réduire les rapports d’observations. Je n’en sais pas plus, mais ce dont je suis sûr c’est que ce bâtiment est la plus belle chose que j’ai jamais vue. »

    Article traduit de l’anglais par Clara 

     

    Source   ufo-blogger 

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :