• Un nouveau type de magnétisme révolutionnaire

     

    Un nouveau type de magnétisme révolutionnaire

     

     

    A l’Institut de Technologie du Massachusetts (MIT), des chercheurs étudient un phénomène physique très ancien, le magnétisme. Une équipe l’a poussé à son paroxysme en découvrant un nouveau type de magnétisme qui pourrait créer des superconducteurs plus facilement et des communications spatiales instantanées, rien que cela…

    QSL, « quantum spin liquid », est un état très particulier de la matière qui jusque là n’avait été que théorisé. Il ne s’agit pas à proprement parler d’un liquide mais d’une forme cristalline. Dans le QSL, l’état magnétique des particules changent constamment, les interactions entre elles sont très fortes, elles ne tiennent donc pas en place.

    L’équipe, menée par Young S. Lee, annonce que cette découverte, encore « très fondamentale » pourrait conduire à réduire considérablement les soucis de température rencontrés pour créer des superconducteurs. A l’heure actuelle, il faut les refroidir à -200°C. Grâce au QSL, cette température ultrabasse ne serait plus nécessaire.

    En théorie aussi, deux particules séparées par une très longue distance pourraient influer mutuellement sur leur état réciproque. Ceci serait valable pour une particule située sur la Terre et une autre sur une autre planète. Une autre utilisation de cet état pourrait augmenter considérablement la densité de stockage de nos disques durs basés, eux, sur le l’antiferromagnétisme.

    Même s’il ne s’agit là pour le moment que de recherche fondamentale, cette découverte s’annonce déjà comme l’une des plus importantes concernant la physique quantique

     

    Source: Gizmodo.fr

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :