• Un homme ou un Alien ? Peut-être les deux à la fois!

     

     

     

     

     

     

     

     

      Suite de l' article  - Ma Première Rencontre du III ième Type suivit  de l'article - Une Entité Envahissante ,  et  ICI la troisième et dernière partie  - Un homme ou un Alien ? Peut-être les deux à la fois !

     ***

     

    Plusieurs jours passèrent lorsqu'un soir Emilie m'appela. Sa voix fébrile trahissait son émotion.

    - Je viens de voir Christophe ! Lâcha- t-elle...

    - Ahhhh !  Il t'a rendu visite, questionnais-je.

     - Oui et non, répondit-elle

    - ????...   Silencieuse, J'attendais avec impatience qu'elle me raconta par le menu les circonstances de leur rencontre.


    - En voici un résumé :

    Ce jour là, son déjeuné rapidement pris elle s'apprêtait pour faire des courses. Passant en coup de vent dans sa chambre pour prendre son sac elle s'immobilisa sur le pas de la porte, ahurie de voir allongé sur son lit, les bras glissés derrière la nuque, Christophe ! Qui l'attendait et lui souriait...

    - Que fais-tu ici ? Lui demanda-t'elle en s'approchant. Le visage toujours souriant il ne prononça pas un mot, Emilie se pencha vers lui, et soudain, Pof !! Il se volatilisa dans les airs...

    - Je n'ai pas rêvé, me dit-elle. Il était bien là ! Affirma-t'elle convaincue et heureuse.

    - Ma pauvre fille, tu as gagné un drôle de lot ! Lui dis-je. Plutôt insaisissable ce mec ! Mais un peu trop collant à mon goût. Imagine... il peut faire irruption chez toi à tout moment ! Adieu l'intimité !


    - Je n'y avait pas pensé, avoua-t-elle, avec déconvenue.

    - L'amour rend idiot. C'est connu ! M'exclamai-je en riant. Un vrai délire s'ensuivit, surenchérissant chacune notre tour sur les diverses possibilités d'intimité interrompues. Le calme revenu elle prit congé, rassurée que je n'émis aucun doute sur cette aventure.


    Songeuse j'analysai l'évènement.Cet homme énigmatique se dévoilait peu à peu. Contraint de se taire, il ne pouvait cependant résister à son désir de prouver sa supériorité ce qui l'amenait à prendre des risques concernant " sa couverture" d'un homme ordinaire. Sa vanité lui jouait des tours, sa nature humaine prenait le pas sur la prudence la plus élémentaire...

      

                                

                

    Le train-train quotidien reprit le dessus, mon amie n'eut de ses nouvelles que par l'intermédiaire de thiers personnes, et ...un jour... Coup de théâtre ! Il disparu sans avertir quiconque.

     

     


     - De retour chez elle, en fin de journée, sa concubine Fanny s'alarma de ne pas le voir rentrer de son travail. Aucun signe de vie le lendemain renforça son inquiétude, elle s'enquit auprès de ses amis s'ils l'avaient vu ou peut-être savaient, où il était passé, mais personne ne put la renseigner sur ses faits et gestes. Christophe partait souvent en déplacement pour son travail, et en dernier recours Fanny crut bon d'appeler son employeur et de lui demander s'il avait mandaté Chris sur un chantier. La réponse la laissa sans voix ; il l'informa de la démission de Chris quelques jours plus tôt. Elle s'empressa de vérifier les affaires personnelles de son concubin, et constata éberluée qu'il avait fui sans même lui laisser une lettre d'explication et en abandonnant la plupart de ses affaires, n'ayant prit que le minimum c'est à dire des vêtements et autres objets strictement nécessaires.

     


    La disparition soudaine et mystèrieuse de son ex-petit ami tourmentait Emilie encore entichée de lui, elle envisageait les pires scénarios sur la situation de ce dernier, c'est dans cet état d'esprit qu'elle vint me voir et me demanda de lui tirer les Runes à ce sujet.

    Immédiatement je fus transportée au-dessus d'un bois situé, près de Montpellier, en le survolant j'aperçu une minuscule maison.

    J'en informai Emilie étonnée, qui s'enquit. - Qu'est-il allé faire dans l'Hérault ?

     - Mystère, répondis-je.

     

                                       

     

    Je repris la transe. -Ma conscience, en même temps là-bas et chez moi-,  je n'eu aucune difficulté à me retrouver face à la maisonnette. Sans hésitation je traversai la porte d'entrée. Rien ne laissait présager ce que je découvris à l'intérieur,  -Une structure géante et sombre apparaissait, pourvue d'une immense ouverture illuminée, de forme ovale. Une vingtaine de mètres m'en séparait, j'eu tôt fait de les franchir, quand

    brusquement se matérialisa à gauche de l'entrée... Un E.T d'une blancheur immaculée  aux grands yeux noirs en amande, mesurant à peu près 1,40 mètre .

     Prudente je ralentis ma course et m'immobilisai en guettant sa réaction, Tournant la tête il glissa alors vers moi un regard malicieux, sa gaieté contagieuse me fis sourire.

    Il consentit à satisfaire ma curiosité. - Christophe ?  Il se repose. Entres ! Tu le trouveras.

     

    Sans réfléchir je m'élançai dans l'espace s'ouvrant devant moi. Une luminosité jaune et puissante émanait de partout et de nul part pour devenir une intense lumière blanche.

     Cet antre gigantesque atteignait semblait-il les proportions de plusieurs terrains de foot , impossible d'en évaluer exactement la taille, de la brume en dissimulait les parois. Une fabuleuse "aura" bénéfique se dégageait de l'endroit.

     Poursuivant tranquillement mon vol, je crus distinguer une silhouette allongée et en sustentation à environ 1,50 mètre du sol. Enfin ! Je trouvai Christophe, les yeux clos, détendu, le teint pâle.


    - Tu n'as pas l'air en forme mon gars ! Murmurai-je compâtissante.

    - Nous le régénerons....Sa réserve d'énergie est épuisée...!  Entendis-je dans mon esprit.

     

    Comment procédait-on pour le requinquer, aucune machine ni aucun objet ne l'entourait, alors j'imaginai que le seul fait qu'il soit là suffisait à sa régénération. Mis à part ce corps immobile, personne n'était visible, mais avait-on besoin d'être présent !

    L'ensemble de la mise en scène ressemblait à la gestation d'un être dans "un ventre sans limites"  - une Matrix à la sauce Alienne en quelque sorte !  Mdr !

    Ma curiosité satisfaite je tournai les talons et repris mon envol vers la sortie. L'alien à son poste, me lança un regard de conivence au passage, je lui répondis d'un clin d'oeil.

    Aussitôt sortie de transe, je fis le récit de mon Voyage Intemporel à Emilie qui en resta bouche-bée, avant de me presser de questions...


     A l'heure actuelle nous sommes toujours sans nouvelles de Chris.

     

                                                                Lilith

     

     UNE CONCLUSION SERA AJOUTEE DANS LES PROCHAINS JOURS.

     


     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :