•  

                        

                    Nous pensons tous savoir ce que sont les fantômes, des manifestations de gens décédés. Ils sont avant tout des pseudo-formes émanant parfois de l'au-delà mais aussi de personnes bien vivantes ou venant de réalités différentes de la nôtre, existant en même temps et dans le même espace que nous. Notre perception très limitée, axée principalement sur le monde tridimensionnel nous empêche d'appréhender la plupart du temps ces autres réalités dans lesquelles se trouvent ces fantômes. Ces mondes s'entrouvent de temps en temps laissant passage à ce que l'on nomme aussi, des revenants.

     

                    Mes recherches dans ce domaine m'ont fait découvrir la vraie nature de ces manifestations. Vous ne serez point étonnés dès lors, qu'il nous soit aussi aisé de supporter ce genre d'évènement, ma fille Morgane et moi-même, comme dans ce qui suit :

     

                     Une nuit de la mi-juin de cette année 2007, Morgane se réveille, quand elle ouvre les yeux, une silhouette dorée, d'apparence humanoide, flotte dans l'air assise dans la position du lotus. N'éprouvant aucune peur, elle reste sans bouger à la regarder durant plusieurs minutes, puis se lève pour satisfaire sa soif. A peine a-t-elle mit un pied sur le sol, l'apparition s'efface. Deux jours plus tard à peu près à la même heure une silhouette dorée également, demeurant debout  se tenait  devant-elle   - les contours étaient moins précis -. Cette entité se dissolva rapidement.

     

                       Je remonte dans le temps...... Nous sommes fin août 2004. Un jour après le déjeuner, je rangeai la vaiselle, Morgane mettait de l'ordre dans la pièce à côté, tout en papotant. Brusquement, elle m'interpella vivement,

     

                      - Maman il y a quelqu'un !

     

                       Pensant à une visite je m'apprêtai à ouvrir la porte d'entrée, elle interrompit mon élan en me lançant : - Quelqu'un vient de passer devant toi, sous ton nez, il se dirige vers ma chambre !

      

                       Estomaquée, j'écarquillai les yeux, ne vit rien. Elle suivit son déplacement ; il franchit la porte de sa chambre et s'évanouit dans les airs. Nous nous précipitâmes à l'endroit ou elle le vit en dernier lieu, nous ne décelâmes aucune présence. Je la pressais de questions, elle me décrivit la scène.. 

     

                       Un homme entre 50 et 60 ans, chauve, 1,70 mètre environ, vêtu d'un vêtement ressemblant à une robe, longue, couvrant les chevilles, gris clair. Il semblait venir de la porte d'entrée, il passa en flottant à  1,50 mètre de moi, traversa le seuil de la porte de la pièce où elle se trouvait, poursuivit son chemin dans sa chambre et, disparut.

     

                       Ma fille ne le connaissait pas, idem pour moi. Jamais nous n'avons entendu quiconque dire qu'il y eut des fantômes dans la maison. Les anciens locataires  ne s'en sont jamais plaints.

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique