•  

      Franz Bardon

    Franz Bardon fut un des plus grands Mages du XX siècle, il écrivit 3 ouvrages essentiels sur la Magie Evocatoire. ci-dessous un petit descriptif sur sa vie d'adepte, et sur la mission qui lui avait été confié par Urgaya le Maître des Frères de la Lumière, pendant la seconde guerre mondiale.

      

     La mission de Franz Bardon

     

    Franz Bardon naquit officiellement le 1er décembre 1909 à Katherein, près d’Opava en Tchécoslovaquie, et mourut le 10 juillet 1958 à Brno. En réalité, il semble bien qu’il ait appartenu à une étrange catégorie d’êtres que les anglo-saxons désignent sous le nom de « walk-in », et qui échappent au processus habituel par lequel tous les humains s’incarnent et meurent. Ils font partie de ces Êtres réalisés que la Kabbale nomme « Ischim » ou « Seigneurs de Malkout ». Ce sont des âmes libérées de toute dette karmique, qui ne prennent une forme humaine que lorsque le Conseil de la Fraternité de la Lumière leur confie une nouvelle mission dans le plan physique.

     


     

    L’âme d’un Ischim se serait ainsi introduite dans le corps physique d’un jeune garçon déjà âgé de 14 ans, du nom de Franz Bardon, avec pour mission de transmettre à travers lui les clés de la véritable Connaissance Initiatique au monde. Franz Bardon a révélé dans son livre « Frabato » (Frabato fut le nom de scène qu’il utilisa dans la première partie de sa vie, abréviation de Franz Bardon Troppau Opava) qu’il s’était incarné dans ce corps d’un garçon déjà âgé de 14 ans afin de pouvoir devenir le guide spirituel de son père, Victor Bardon, ce qui faisait également partie de la mission qui lui avait été assignée.


    Lorsque cet extraordinaire transfert de conscience se produisit, personne en dehors de Victor, qui était clairvoyant, ne le remarqua. Et à partir de cet instant, celui-ci vécut l’incroyable expérience de recevoir l’enseignement d’un Maître spirituel qui n’était autre que son propre fils.

     

    L’acceptation de s’incarner dans un corps déjà au seuil de la puberté représentait pour cet Ischim un immense sacrifice, car il dut non seulement se charger du karma de celui qui avait été le fils de Victor Bardon jusqu’en sa quatorzième année, mais également trouver à cette âme une incarnation de substitution, plus favorable que celle qui était alors la sienne.

     

    C’est la raison pour laquelle Franz Bardon dut tout au long de sa vie affronter les terribles épreuves liées à ce karma dont il avait accepté de se charger, notamment la torture et la déportation durant de longs mois dans un camp de concentration.

     
     
    Franz Bardon (1909 - 1923 - 1958) : un grand Être plongé par Amour dans le monde de la matière pour aider l’humanité à préparer sa transition.
     

     

    Selon Otti Votavova, proche disciple de Franz Bardon, le grand Esprit qui anima Franz Bardon tout au long de cette pénible incarnation serait celui-là même qui avait auparavant déjà adombré Lao-Tseu, Apollonios de Tyane, Nostradamus et le Comte de Saint-Germain.

      

    Dans la première partie de sa vie, Franz Bardon essaya d’éveiller la société de l’entre deux guerres à la spiritualité en démontrant, sur différentes scènes d’Europe et principalement en Allemagne, la puissance de la pensée, sous couvert de prestidigitation. Il fut combattu avec acharnement par les mages noirs de la Loge FOGCC (Freimaurerischer Order von Golden Centurium, c’est-à-dire l’Ordre Maçonnique de la Centurie d’Or), qui a pour objectif le triomphe du mal sur notre planète.

     

     

    La FOGCC comporte 99 loges disséminées à travers le monde, et Hitler lui-même était membre de l’une de ces loges. Il offrit à Franz Bardon un poste très élevé dans l’administration du IIIème Reich, à condition qu’il l’aide à gagner la guerre grâce à ses pouvoirs magiques. Mais il refusa de l’aider et fut ainsi soumis durant de longs mois à d’abominables tortures, puis envoyé dans un camp de concentration.

      

    Après la libération, et alors qu’il se trouvait en état de décorporation, c’est-à-dire de dédoublement, son être spirituel s’étant dissocié de son corps physique, il reçut d’Urgaya, qui, selon lui, n’est autre que le grand Commandeur de la Loge Blanche, la mission de révéler à l’humanité « les trois premiers feuillets du Livre de la Sagesse ».  


    Il se retira alors du monde et écrivit coup sur coup trois livres, sensés correspondre chacun à l’un de ces « trois premiers feuillets ». Les disciples de Franz Bardon les considèrent comme des clés indispensables pour reconnecter l’humanité à ses racines spirituelles. Ils sont maintenant disponibles en français aux Éditions Alexandre Moryason.


    Ce sont :

     



    La Clé de la véritable Kabbale
    Ce livre apporte des révélations sur la puissance du Verbe, c’est-à-dire sur la véritable Kabbale que Franz Bardon décrit comme « une Clé de la Parole Perdue » ; il explique comment l’utiliser à bon escient, et participer par la pensée à la création du Nouveau Monde.







    Le Chemin de la véritable Initiation Magique
    Dans ce second livre, la théorie et la pratique de la Science Magique sont proposées en dix étapes : selon Franz Bardon, la mise en application de chacune d'elles ouvre « le Chemin Authentique » vers les mondes de Lumière et vers le Bonheur véritable, au contact avec la Source de Vie.

     




    La pratique de la Magie évocatoire
    Ce troisième livre révèle ce qu’est une véritable Évocation magique : comment y procéder, quelles Entités de la Lumière contacter. Plus de 700 Noms de Grands Êtres de notre Système Solaire sont révélés avec leurs Sceaux secrets respectifs et les pouvoirs de chacun d'entre Eux.

      



    NOTA : Certains auteurs réservent le mot « évocation » aux esprits ténébreux et le mot « invocation » aux esprits lumineux. Mais Franz Bardon préfère utiliser le mot « Évocation » avec un « É » majuscule pour les rituels destinés à contacter des Êtres de Lumière.

     

      

    Comme l’avait souligné Dieter Rüggeberg, ancien éditeur de « Frabato le Magicien », l’extraordinaire biographie de Franz Bardon, « les Loges Noires et les Ordres secrets maléfiques sont une réalité. Leur objectif est l’asservissement des populations de notre planète au Prince de ce Monde, auquel elles sont soumises par un pacte. » L’évolution chaotique de l’histoire actuelle, les guerres, le terrorisme, la haine, la décadence morale sont leur œuvre. Elles disposent d’un pouvoir phénoménal. Or, il faut bien comprendre qu’un pouvoir magique ne peut être vaincu et remplacé que par un autre pouvoir magique, pas par un coup d’état ni par une élection soi-disant « démocratique ».

     

    C’est pourquoi la présentation au monde par Franz Bardon des principes, lois et méthodes qui régissent le passage du monde visible et physique vers les sphères lumineuses de la Création, peut aider chaque homme et chaque femme de cette planète à réaliser le but ultime de son incarnation actuelle : découvrir qu’il est lui-même Dieu, qu’il est Un avec Son Amour, Un avec Sa Lumière et Un avec Sa Toute-Puissance.

     

    La lecture des ouvrages de ce Maître spirituel méconnu, venu s’incarner au siècle dernier pour faciliter la transition de l’humanité vers l’Âge d’Or, sera, à n’en pas douter, une grande source de bénédictions pour ceux qui viendront y puiser leur inspiration.

     
    2. Les Frères de la Lumière

     



    Voici l’organisation de la Fraternité de la Lumière, selon Franz Bardon :

      

    « Les Frères de la Lumière constituent une Organisation Mystique à laquelle adhèrent les plus Grands Initiés de notre Système Planétaire. Seul peut appartenir à cette Congrégation celui qui a appris à appliquer les principes contenus dans les Trois Premiers Feuillets du Livre de la Sagesse. Ce n'est qu'après avoir consciemment abandonné leur personnalité égotique que les êtres humains, ayant ainsi atteint le stade le plus élevé de la perfection magique depuis le commencement du développement humain, peuvent accéder à cette Confrérie.

      

    Les Frères de la Lumière accomplissent régulièrement d'importantes tâches pour favoriser l'épanouissement de l'humanité, sans devoir pour autant s'incarner.

      

    Ils forment une Société comportant des grades hiérarchiques correspondant chacun au degré de perfection de ses Membres. A leur tête se trouve le Premier Initié qui a rang de Mahatma. Celui-ci représente l'Ordre Divin et est Gardien de tous les mystères. Il est appelé, dans la Hiérarchie, "Urgaya", "l'Homme sage de la Montagne" ou encore le "Vieux Maître". Il a été le premier Initié depuis l'origine des temps mais il ne s'incarne que très rarement. En général, il ne matérialise une forme perceptible de lui-même que pour un temps très court, lorsqu'il désire donner un conseil à l'un ou l'autre des Frères de la Lumière. 
    Douze Adeptes sont subordonnés au Vieux Maître. Ils ont atteint la perfection spirituelle la plus élevée et se chargent également des tâches les plus difficiles. Ils ne s'incarnent que très rarement car ils agissent généralement à partir de la zone électromagnétique entourant notre planète * ; cependant, certains prennent un corps physique une fois tous les deux siècles.


     

    Urgaya et les 12 Adeptes forment "le Conseil de l'Ancien" et se rencontrent régulièrement, à certaines périodes ou lorsque d'importantes décisions concernant l'Humanité doivent être prises. Ces 12 Adeptes contrôlent 72 Sages ou "Illuminés" auxquels sont subordonnés 360 Maîtres. Ces 72 Sages et ces 360 Maîtres sont également conviés aux réunions de l'Assemblée Générale. Lorsqu'une telle réunion est organisée, c’est Urgaya en personne qui appelle les Initiés à s'y rendre.

     

      

    L'Assemblée Générale se tient toujours dans la zone électromagnétique entourant notre planète, en un endroit tout spécialement créé à cette intention ; Urgaya prend lui-même certaines dispositions concernant ce lieu, en le protégeant et en ne le rendant visible qu'aux seuls Frères de la Lumière, afin qu'aucun être vivant dans les couches inférieures du plan astral et du plan mental ne puisse déceler son emplacement. *

      

    Les Frères de Lumière ne disposent pas d’un lieu de résidence permanent sur terre, bien qu’on l’ait pendant longtemps situé en Orient. Le siège de la Grande Loge Blanche est invisible aux yeux humains, inaccessible à leurs moyens de locomotion.

     

    Les Initiés se rendent à leurs réunions dans le Temple Sacré des Frères de la Lumière au moyen de leur corps astral. Leur Assemblée comporte des hommes de toutes les races et de tous les peuples.

     

    Urgaya est d’une immensité indescriptible. Son corps brille, tel de l’or liquide. Ses yeux étincellent comme des diamants.

      

     

    L’intérieur du temple symbolise la plus grande Sagesse de l’Univers ; aucune fenêtre ne l’éclaire mais douze lumières invisibles irradient un éclat comparable à celui du Soleil. Le plafond du Sanctuaire repose sur vingt-deux colonnes représentant ensemble tout le Livre de la Sagesse

     













     C
    haque colonne émet une clarté particulière, indiquant
    sa signification et son pouvoir invisibles. Le plafond diffuse une couleur jaune d’or et violette et des milliers d’étoiles le surplombent.

     

    Aucun de ceux qui pénètrent en ce lieu ne peut ignorer qu’il se retrouve en présence de Dieu Lui-même, individualisé dans la forme d’Urgaya…  

    Bénis soient, par la Divine Providence, Urgaya et tous les Frères de la Lumière. »

     
    Extraits du chapitre X de « Frabato le Magicien » de Franz Bardon
    Présentation : Olivier de Rouvroy - juillet 2003.
    Page réalisée grâce aux écrits et témoignages de OttiVotavova, Dieter Rüggeberg, Rawn Clark, Alexandre Moryason et Josuah Hutchinson.

     
    * Note d’OdR : l’accélération actuelle de la résonance de Schumann, dont on sait qu’elle est induite électromagnétiquement à partir de l’ionosphère, pourrait ainsi être générée à partir du siège de la Grande Loge Blanche, et le franchissement du « Point Zéro » en 2012 contrôlé depuis ce lieu secret par les Frères de la Lumière.

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique