• Quelques news du 30 juillet 2013

    Quand l’Assemblée nationale supprime la démocratie locale

    Sous la chaleur accablante, est-ce l’attention du peuple ou le bon sens des politiciens qui s’évapore en premier ? Telle est la question que l’on pourrait se poser en découvrant les activités du Parlement durant le mois de juillet.

        ...

        Marqués par les images de sénateurs qui jouent au Ruzzle ou de députés qui s’assoupissent sur leurs vieux pupitres, l’on oublie parfois qu’il se passe quelque chose dans ce fichu Parlement, et que si l’Assemblée nationale et le Sénat ont parfois des allures de cour de récréation, au moins quelques points les font différer d’une école maternelle, à commencer par leur calendrier, qui s’étoffe parfois en été, atteignant souvent des cadences infernales.

        Ce fut le cas dernièrement, puisque députés et sénateurs furent exceptionnellement convoqués du 2 au 25 juillet afin d’expédier quelques textes qui méritaient pourtant débat. À l’ordre du jour, 25 projets de loi, neuf propositions, huit projets d’accords internationaux qui attendaient approbation. Recherche sur l’embryon, création d’un procureur financier, consommation, activités bancaires, transparence de la vie publique, cumul des mandats et décentralisation sont autant de sujets essentiels qui furent discutés dans la précipitation d’une session extraordinaire.

        C’est dans cette agitation sans trêve que l’Assemblée nationale a adopté, ce 23 juillet, après quatre jours de discussion, à 294 voix contre 235, le texte sur les métropoles (collectivités territoriales : modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles, dont chacun peut librement prendre connaissance.)


        (Lire la suite…)

    **********************





    Hausse des prix des denrées alimentaires, changement climatique et « troubles » mondiaux



    Les analystes de la Rabobank, une banque néerlandaise spécialisée dans le financement de l’alimentation et de l’agro-business, ont passé les chiffres au crible et prédit à l’époque que les prix alimentaires, en particulier les prix de la viande,grimperaient en flèche en 2013 en raison de la sécheresse états-unienne.

    Retour en 2011, le New England Complex Systems Institute (NECSI) [Institut des Systèmes Complexes de Nouvelle-Angleterre - N.D.T.], un organisme de recherches universitaires de Harvard et du MIT, utilisant les données de l’Indice des prix alimentaires de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), a publié un document qui a corrélé des « foyers de troubles » en 2008 et 2011 avec l’augmentation des prix des denrées alimentaires. Ils ont prétendu avoir identifié le seuil précis pour les prix alimentaires mondiaux qui mène à des troubles dans le monde entier : 210 points…

    (Lire la suite…)



    ****************************

     

     



    Tué par la Médecine Conventionnelle


       
    Quelque chose ne tourne pas rond quand on entend les Organisations de Santé dirent que les vitamines sont dangereuses, ignorant les statistiques qui prouvent que le gouvernement sanctionne la vérité pour mettre en avant les médicaments qui sont un réel danger.

        Voici quelques données concernant les Etats-Unis:

        Des chercheurs se sont penchés sur le sujet et ont fait une découverte choquante. “Choquante”, mais pas pour tout le monde.

        Leurs résultats montrent que le nombre de personnes qui se trouvent à l’hôpital et qui sont sujettes aux effets secondaires de leur médicaments avoisine les 2.2 millions par année.

        Le nombre d’antibiotiques préscrits inutilement pour des infections virales s’élève à 20 millions par an. Sans compter les 7.5 millions d’interventions médicales et chirurgicales non nécessaires ainsi que les hospitalisations annuelle de 8.9 millions de personnes sans raisons valables.

        Le plus impressionnant dans tout ça, c’est le fait que le nombre de personnes décédées à cause de la médecine conventionnelle est de 783 936 par an.

        Pour la France maintenant:

        Chaque année les effets secondaires des médicaments tuent au minimum 18 000 personnes.

        Soit beaucoup plus que les accidents de la route (avec une prévention routière dans notre hexagone qui frôle le ridicule)!

        Selon les chiffres de la sécurité routière, pour 2012 il y a eu 3 645 personnes tuées sur les routes.

        D’ après le Docteur Bernard Bégaud:

        “Mourir pour un produit dont vous n’avez pas besoin est quelque chose de très grave”, a souligné le professeur. Il a pointé du doigt la mauvaise formation des médecins en pharmacologie, la science des médicaments. “Les alertes sur les effets indésirables d’un médicament proviennent à 85 % des hôpitaux et seulement à 15 % des médecins libéraux”.

    (Lire la suite…)

     

    ********************************

     




    Sept pas vers la soumission



    Malgré tout, toute idée d’anti-américanisme est intolérable et inconcevable nous dit-on… Et si nous pouvions les envoyer se faire voir? Tout simplement… Car ne sont abordés ici que les soucis de surveillance, pas des ingérences, leur main-mise sur la politique européenne ou les pays de la zone euro, des coups d’états qu’ils ont organisés, des meurtres « justifiés », des mensonges », des protections de criminels à commencer par les nazis jusqu’à ceux qui empoisonnent la nourriture « au nom de la science », de la trahison à leur population notamment avec la FED, et le reste…

        National Security Agency, Verizon, Echelon, Frenchelon, Prism et consorts.

        Polémia reprend du site Metapo infos un texte « grinçant de François-Bernard Huyghe » et « consacré à l’abandon de toute idée d’indépendance nationale ou européenne ».
        Polémia

        Depuis le mois de juin, nous avons appris :

        - 1/ que le G8 était écouté et qu’un délégué ne pouvait aller au cybercafé du coin sans que les services de sa Majesté n’interceptent ses messages ;

        - 2/ qu’aux Etats-Unis, l’opérateur téléphonique Verizon (comme sans doute d’autres) livrait à la National Security Agency des millions de métadonnées, non pas le contenu de conversations téléphoniques, mais des indications sur qui s’est connecté avec qui, d’où à où et quand, indications qui révèlent largement ce que fait quelqu’un et de quel réseau il fait partie, qu’il s’agisse d’un réseau terroriste, politique ou d’affaires… ceci sans compter les écoutes « classiques » et légales ;

        - 3/ que les grands du Net, Google, Skype, Apple, Facebook, et autres donnaient un accès qui semble incontrôlé aux mêmes services : contenu des échanges, métadonnées, données personnelles confiées aux opérateurs ou plates-formes. Cette opération dite Prism devrait fournir à la fois a) des informations très fines sur des individus (même des sociétés commerciales en croisant quelques données personnelles et des données sur vos connexions en ligne savent très vite votre âge, votre sexe,  votre niveau de revenu, vos goûts dans différents domaines, vos relations…) b) des informations non moins précieuses sur des mouvements collectifs d’opinion, voire des « conspirations » 

    (Lire la suite…)
     


    ******************

     



    Quand le gouvernement en est réduit à faire passer des hausses d’impôts pour des baisses de dépenses publiques pour ne pas décourager ses derniers soutiens bobos


        Sur les prétendus 3 milliards d’euros de réduction des dépenses publiques, une moitié correspond au plafonnement du quotient familial. Ainsi une hausse des impôts est assimilée à une baisse des dépenses : une vraie leçon de logique socialiste !
        Magnifique exemple de mystification cette semaine : les prétendus 3 milliards d’euros de réduction des dépenses publiques.

        Magnifique exemple de mystification cette semaine : les prétendus 3 milliards d’euros de réduction des dépenses publiques. Crédit Flickr commons
        1 – Les réunions avec Hollande, Ayrault et Moscovici n’ont laissé aucune trace dans la mémoire de Cahuzac …

        Les passages télévisés du président ne marquent pas davantage les spectateurs. Taubira ne parle jamais des affaires du ministère de la Justice à ses collègues, lesquels le lui rendent bien. Les baisses de dépenses publiques prennent la forme d’une augmentation des impôts. La reprise économique est une décélération de la récession. Le recul du chômage est une inflexion de la courbe de sa hausse.

     

    Ce gouvernement est-il une fiction ?
     

        L’essentiel, dans cet environnement délétère, pensent les prudents qui nous gouvernent, est d’éviter les coups. Aussi a-t-on eu droit à un vague marmonnement d’Ayrault au sujet des « échauffourées » – comme on dit dans les médias de gauche – de Trappes. L’importance de ces troubles était forcément exagérée par les fascistes. La preuve : un seul incarcéré pour quatre cents participants aux festivités de Trappes-Plage. (Lire la suite…)


     

    *****************
     

    Pour lire les articles en entier rendez-vous à cette adresse :

     

    http://lesmoutonsenrages.fr/

     

     

    *****************

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :