•  

    PROJET PHÉNIX (1947-1969)

     

      Anciennement connu sous le nom de projet Philadelphie, ce projet redémarre sous la direction de von Neumann, aux laboratoires de Brook-Haven où l'on y a travaillé sur l'espace-temps. Le but est de comprendre le problème survenu avec l'équipage lors de l'expérience de 1943, ainsi que d'étudier les applications de ce projet pour rendre les navires et les avions invisibles au radar (la technologie furtive d'aujourd'hui).

     

      En 1969, le groupe scientifique du projet Phénix de BrookHeaven, désirant poursuivre ses recherches issues de la Chaise de Montauk, requièrent des moyens auprès des militaires, qui acceptent et leur offrent l'accès à la base à demi-désaffectée de Montauk, ainsi qu'un générateur de forte puissance, nécessaire pour les expérimentations. Les techniciens du vieux radar de la base, le radar-SAGE, signalent aux scientifiques qu'il avait été remarqué dans les années 1960 que la puissance et la fréquence du radar influait sur l'humeur et le comportement des gens de la base. Cela intéresse les scientifiques, qui adjoignent au radar la technologie des micro-ondes. Le projet est alors rebaptisé Phoenix II ou projet Montauk.

     

     


    PROJET MONTAUK I (1969-1979) Contrôle de la pensée

     

     Montauk était à l'origine une base de l'armée de l'Air américaine pleinement active durant la deuxième guerre mondiale. Elle s'appelait Fort Hero et se situait au nord de l'île de " Long-Island ", sur laquelle la moitié de la ville de New-York est bâtie. Au cours de la guerre, deux niveaux en sous-sol furent creusés.. Ils sont prolongés par des souterrains jusqu'à 16km au nord et au sud de la base. 4 autres niveaux furent taillés dans le roc avec l'aide de la technologie des intraterrestres. Récemment deux nouveaux étages souterrains furent installés. Le niveau 7 se prolonge jusqu'à 8 km et ces souterrains sont accessibles par la mer.


    A la fin de l'année 1971, tout est prêt pour expérimenter des manipulations mentales, sur des " cobayes volontaires " fournis par l'armée. Ces expérimentations sont réalisées d'une manière relativement irresponsable, et causent aux sujets des brûlures à la poitrine et au cerveau. Des expériences sont même effectuées sur les habitants de Long-Island, de New York, et du Connecticut afin de déterminer le rayon d'action.

     

    En 1973, Preston Nicols est affecté à la base de Montauk en tant qu'ingénieur en radio-électricité. On réussit à cette époque à éviter les brûlures, en éloignant les expérimentateurs de Montauk. Ils sont installés à Southampton (avec la chaise de Montauk), et sont reliés aux ordinateurs de la base.

     

     En 1974, on s'aperçoit que la création d'une autre réalité rompt le flot de la réalité normale, ce qui interrompt les communications entre Montauk et Southampton. D'autre part, l'usage d'une trop grande puissance durant ces anomalies temporelles entraîne des effets désastreux.

     

    En 1975, la chaise est ramenée à Montauk, et durant toute l'année on cherche à l'isoler dans une zone magnétiquement nulle. La solution est trouvée au travers des récepteurs en cristaux de Sirius. Un nouvel examen du plan de la chaise fourni par les Siriens montre que les bobines situées sous la chaise utilisent un mode de couplage différent.

     

    En 1976, après rectification du couplage des bobines de la chaise, les progrès deviennent très rapides. Mort du docteur Levinson. A la fin de l'année 1977, le transmetteur de Montauk reproduit les formes de pensées sans anomalies de temps et avec un haut degré de fiabilité. En 1978, toute l'installation de Montauk est parfaitement au point et on commence à distribuer des video-cassettes aux différentes agences, pour influencer les gens.

     

     


    PROJET MONTAUK II (1979 -1983) Voyage dans le temps :

     

    Le 12 août 1983, le navire USS Eldridge, provenant de 1943, serait redevenu visible. Al Bielek et Duncan Cameron auraient observé toute l'agitation à bord, des personnes en flammes croyant se jeter à l'eau et tombant sur le sol. Al Bielek et Duncan Cameron auraient alors été envoyés en 1943 pour détruire l'équipement et arrêter l'expérience d'il y a 40 ans. Cameron, revenu en 1983, aurait ensuite réalisé que les ordres du projets étaient que tous les survivants devaient être éliminés si l'expérience était un échec. Bielek aurait été éliminé par la Marine et transféré dans le corps d'un nourrisson mort en 1951, au moyen d'une technologie extraterrestre. Le navire USS Eldridge est démantelé.

     

     

      

    En 1986, la base de Montauk est officiellement fermée, et les transmissions des tours de Tesla à Montauk à Long Island sont arrêtées. 1987 marque la fin des expérimentations à Montauk. Al Bielek, Preston Nicols et Duncan Cameron auraient été les seuls survivants de ce projet.


      Il est évident que tout n'a pas été dit ou écrit sur le PROJET MONTAUK puisque comme vous le verrez plus loin, les USA continuent de développer différentes avenues aux applications des découvertes et inventions déjà révélées.

     

     

     


    LA CHAISE DE MONTAUK (Le GADGET)

     

     

        À l'origine, les savants avaient utilisé un bateau de guerre tout en acier, le USS Eldridge, pour expérimenter des champs électromagnétiques extrêmes avec plusieurs marins à son bord. Comme les résultats ne furent pas des plus appréciés dû aux effets physiques, biologiques et psychologiques sur l'ensemble de l'équipage, ils ont alors imaginé une chaise en métal sur laquelle un seul "cobaye" humain prenait place à la fois.

      

      LA CHAISE DE MONTAUK est un ensemble d'appareillages complexes, dont la pièce principale visible est une chaise longue inclinée, munie d'éléments très spéciaux...

    LA CHAISE ÉTAIT DEVENUE LA MACHINE À CAPTER, CONTRÔLER ET GÉNÉRER LES PENSÉES.
     

        Les expérimentations furent réalisées au "petit bonheur la chance". De nombreuses personnes furent brûlées à la poitrine et au cerveau. Des expériences furent même exécutées sur les habitants de Long- Island, de New-york et du Connecticut pour déterminer le périmètre d'action.

     

     

    La chaise de Montauk en dix points


    Lire les pensées scanner sur écran.
    Enregistrer les images-pensées sur vidéo.
    Faire apparaître des objets en 3D.
    Transmettre une autre réalité spatio-temporelle.
    Stabilisateurs à cristaux apportés de Sirius.
    Raffiner les programmes psycho-affectifs.
    Machine à matérialiser la pensée "subjective".
    Machine à matérialiser la pensée "objective".
    Psychométrie et contrôle des personnes à distance.
    Manipulation du Temps. (Maîtrise des paradoxes)
    En passant, les américains se sont appuyés sur les travaux de Nicolas Tesla pour leur chaise. Si les 
    américains ont développé la technologie de Montauk depuis les années 80, les russes de leur côté ont  travaillé sur ces technologies depuis les années ' 30. À l'heure actuelle ils ont probablement dépassé depuis longtemps le niveau.

     

     

    En 1973 Nichols Preston est affecté à la base en tant qu'ingénieur en radioélectricité.

    ...C'est à ce moment que quelque chose d'extraordinaire se produisit.

         Lorsque Duncan se concentrait sur un objet matériel, cet objet pouvait apparaître n'importe où dans la base. (On avait découvert les points GRID, c'est-à-dire les points de la Terre où le magnétisme était neutre et où la matérialisation était possible. Dans les bases, ils étaient délimités par une croix. À Montauk, on avait ajouté un cercle au sol. On venait de découvrir la création de la matière à partir de la pensée. Parfois l'objet apparaissait comme un fantôme, parfois il était solide et palpable. Il restait en place tant que la pensée de l'expérimentateur était focalisée dessus. Puis il s'affaiblissait et disparaissait quand l'homme relâchait son attention.


    LA CHAISE (version n°2) ET SES ACCESSOIRES ÉTAIENT DEVENUS, UNE MACHINE À
    MATÉRIALISER. (Grâce à son occupant)

    Le principal témoin du projet Montauk est Preston Nichols. Il a écrit quelques livres sur Montauk.

     

     

     

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique