• Nigeria : L'usine à bébés fournissait des pédophiles et des pratiquants de magie noire.

     

    Enfin une information qui vient corroborer mes assertions récurrentes sur ces pratiques de Magie -injustement nommées "Noire" puisqu'il s'agit en fait de Magie dite "Rouge"-,

    pendant lesquelles sont sacrifiés des nouveaux-nés ou des gamins un peu plus âgés qui finissent par rendre l'âme dans un bain de sang !

    (Parfois ce sont des femmes ou des hommes proposés en sacrifice).

     

    Lilith 168

    ***********

     

     

    Les médias ont volontairement omis de préciser ces détails afin de  ne pas sensibiliser le public à ces pratiques.

     

      


    Dans un « orphelinat » dans le sud du pays, des femmes enceintes vendent leur enfant pour qu'il soit l'objet de rituels.

    Ces femmes sont payées 70 000 nairas, soit 340 euros, pour mener leur grossesse à terme. Ensuite, à la naissance, l'enfant leur est retiré, pour faire l'objet de rituels de magie noire.

    Le 4 avril dernier, la police nigérienne après avoir reçu des informations a démantelé cette « usine à bébés ». Sur place, la police a trouvé 7 jeunes femmes, âgées de 18 à 20 ans, dont 3 enceintes.

    L'une d'elles aurait reçu 70 000 nairas pour continuer sa grossesse alors qu'elle avait contacté le responsable de l'établissement pour avorter.

    Le propriétaire des lieux, sa femme et un complice ont été arrêtés. Les jeunes femmes, elles, ont toutes été placées en détention provisoire. La police a ouvert une enquête pour déterminer précisément le rôle de chacun.

    Ce démantèlement « d’usine à bébés » n’est malheureusement pas le premier au Nigeria. En effet, en octobre 2011, 17 adolescentes enceintes avaient été découvertes dans un foyer, dans l’État d’Anambra, au sud-est du pays.

    Quelques mois plus tôt, 32 adolescentes enceintes avaient aussi été découvertes dans les locaux d'une fondation accusée de forcer les jeunes femmes à mettre au monde des enfants destinés à la vente, dans l'État d'Abia.

    Les enfants issus de ces trafics finissent par travailler dans les champs ou dans les mines, certains sont contraints à la prostitution, ou sont des sujets pour la sorcellerie.

    http://allocreche.fr/actualite/nigeria-les-autorites-demantelent-une-usine-bebes-277

    http://leschroniquesderorschach.blogspot.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :