• indigos

    par Lilaluz

    Il est bon de rappeler que les Indigos sont nés en masse après la seconde guerre mondiale, mais que l’humanité a toujours reçu des êtres indigos, des « précurseurs » dont l’aura est de couleur bleue – dans la tradition hindouiste, l’âme est comme une peau, les êtres divinisés sont  représentés avec la couleur de leur énergie-

    Les indigos sont prédisposés à être « contre », ce qui est normal puisqu’ils sont venus faire une fermeture de boucle temporelle et l’ouverture vers autre chose. J’ai  bien vu que s’accepter eux-mêmes est douloureux pour eux mais qu’ils trouvent la sérénité  lorsqu’ils vont  jusqu’au bout de leur vérité intérieure, de leurs possibilités de changements. Ils sont heureux dans la rupture, la réorganisation des schémas stéréotypés et l’expression « personnelle » autonome. Ils désirent ouvrir les yeux du monde et pousser les limites des mentalités sur des chemins différents. Cela les amènent à enfreindre les tabous, les lois, les conventions morales. Généralement ils ne font pas cela par méchanceté mais pour que l’on pense différemment les « limites de l’acceptable ».

    Les Indigos (bleu) sont des gens dont les chakras supérieurs : la couronne ou le front ou la gorge sont ouverts et activés. Ce qui leur donne la capacité de recevoir des idées ou de communiquer avec des niveaux de conscience plus larges que les gens ordinaires dont la conscience se trouve sur l’estomac, le ventre ou le bassin.

    Le corps énergétique n’est pas toujours bien fixé sur les points d’attaches naturels or les distorsions ont des conséquences graves sur l’état physique, le fonctionnement glandulaire et le système nerveux. Ce n’est pas seulement une cause d’équilibre pour l’ascension mais un problème de déséquilibre global des comportements et de la santé. On se sent comme on est dans son corps énergétique : propre ou sale, avec des boulets aux pieds ou si léger qu’on touche à peine terre. Toutes ces sensations s’équilibrent avec une hygiène de vie : s’aérer, marcher, manger sainement, prendre du repos mental régulièrement (méditation) et exprimer ses émotions sincèrement avec ses proches – si vous pensez que vous pouvez leur faire confiance. J’émets cette réserve car les trahisons importantes sont celles qui viennent des gens que nous aimons et avec lesquels nous nous sommes dévoilés vraiment. Ce sont les plus difficiles à oublier. Les Indigos sont rancuniers car ils prennent très à coeur leur idéal.

    L’Indigo est plus ou moins bleu-clair, bleu royal ou bleu violet selon le chakra dans lequel se place sa conscience.  La couleur bleue domine le rayonnement énergétique plus ou moins fortement, plus la couleur bleue s’associe aux chakras inférieurs plus les capacités de matérialisation des idées nouvelles est forte et ressentie comme « nécessaire ».

    Les talents des indigos ne sont pas les mêmes pour tous. Les Indigos sont destinés à réaliser un rêve qui réunit le divin avec le matériel. Lorsqu’ils concrétisent ce programme intérieur, ils partent (meurent) ou bien ils changent de couleur d’aura et sont libres de réaliser un nouveau rêve.

    -Lorsque le chakra couronne est ouvert, ils sont prédisposés à recevoir des rêves durant leur sommeil, des symboles dans leur méditation, des idées nouvelles par flashs ou illumination mentale –quel que soit le domaine dans lequel ils travaillent- les idées seront innovantes, belles et pleines de potentiel donc porteuses d’enrichissement.

    -Au-dessus du front (3éme œil), la conscience devient visionnaire, prophétique (Edgar Cayce, Gaudi, Churchill) le passé, le présent ou le futur sont reliés par des émotions liées à des intentions. Certains Indigos se sont spécialisés dans l’analyse de la structure de la pensée et des réactions humaines car en reconnaissant  l’état émotionnel ou l’intention principale qui motive les gens, on peut lire leur chemin probable par déduction et analyse des chemins vibratoires.

    - Ceux qui ont le chakra de la gorge ouvert, sont portés à « dire », ils expriment à travers leur voix les émotions de leur âme et parfois même expriment la pensée collective (De Gaulle, Staline…). Ils peuvent également mettre leur voix en sourdine et devenir clairaudients ou « mentalistes ». La créativité du chakra de la gorge prédispose à l’écriture, à la captation du psychisme donc à la transcription des « idées dans l’air » sous forme d’images, de scénarios, de chansons ou d’autre chose.

    Les créatifs sont des êtres dont le chakra dominant est la gorge :

    -en relation avec le chakra du cœur, cela les entraîne à connaître la popularité

    -en relation avec l’estomac cela les pousse à être des leaders, des chefs de partis ou des représentants d’Etat.

    -en relation avec le ventre, cela les rend matérialisateurs, plutôt prospère et « chanceux » dans leurs projets.

    Lorsque la conscience est placée sur le chakra racine ou encore plus bas (attachement du corps énergétique aux genoux), les désirs et les pulsions n’ont pas de limite morale, toute l’énergie est destinée à la survie, sans souci de préserver la vie d’autrui.  Dans ce cas précis, l’intellect est vite dépassé par la pression psychique du fonctionnement global de la société et la communication est difficile car ces gens reçoivent tout dialogue ou communication comme une humiliation personnelle,(un rabaissement de leur énergie dû à leur propre situation énergétique décalée vers le bas) les émotions sont reçues directement par la tête, ce qui  » prend la tête » et empêche de penser rationnellement. Dans ce cadre énergétique certains peuvent devenir des tueurs (dans le pire des cas évidemment). La plupart sont simplement provocateurs ou bien abattus par la masse des choses qu’ils ne comprennent pas même si on leur explique : ils cherchent l’intensité des émotions pour communiquer et cette intensité se trouve dans les drames.

    Lila

    Source: http://www.lilaluz.net/

     

     


    votre commentaire
  • On dirait une paire de lunettes (fossilisées ou neuves ?) posée sur une poignée de.... Je ne sais quoi...


    Lilith 168





    Le rover Curiosity a capturé en image un objet à l'aspect métallique et protubérant au-dessus d'un rocher.

    Les analyses d'images sont en cours...

    Simple curiosité géologique ou pourquoi pas une sorte de fossile ?

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    Capture
     



    (Il pourrait fortement s'agir d'un FAKE mis en avant par cette chaîne de TV pour faire le Buzz)

    Deux corps de créatures inconnues ont été découverts, en 2012, par un jeune garçon dans une zone boisée du canton de Tultitlán, Etat de Mexico.
    Souffrant de problème d'audition, il raconte avoir senti une interférence au niveau de son appareil auditif avant de percevoir des bruits d'enfants. C'est alors qu'il fit sa trouvaille, pensant qu'il s'agissait d'insecte.

    Carreon Enrique Ortiz, biologiste dans un laboratoire de santé, découvre des fragments microscopiques de structures cellulaires qui l'incitent à émettre l'idée d'une nouvelle espèce d'insecte ou de mutation génétique.

    Comme indiqué sur l'image, les ailes supérieures se joignent telle une chauve-souris et les dessous d'ailes suggèrent des similarités avec les coléoptères. Cet organisme à la physiologie extraordinaire aurait les dents pointues et les oreilles allongées.

    Le biologiste a recommandé une étude approfondie sous rayons X afin de déterminer l'origine de l'entité.
    Il évoque un éventuel bug de mutation ou peut être une nouvelle espèce.

    L'enquêteur paranormal, Antonio Vazquez Alba, ne croit pas à la possibilité qu'il s'agisse d'extraterrestres mais plutôt d'êtres d'une autre dimension.
    Effectivement, le mode opératoire rappel celui des rencontres rapprochées à l'époque de la gentilhommerie et du folklore que nous détaillerons plus en profondeur prochainement.

     

     

     

     

     

    Source :

    http://ovnis-direct.com/

     

     

    ----------------------------



    Voici de jolies illustrations de minuscules fées, les trois premières images sont mes préférées...

    Lilith 168

     
     
     
    tumblr_ln673lf26k1qadg42o1_500
     
     
     
     
    tumblr_llllerHMsk1qhm0wjo1_500
     
     
     
    89051d58
     
    75152818elfe
     
    1ad8828f
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    votre commentaire

  • http://www.darkstar1.co.uk/2012/templesoftheafricangods2.jpg

     

     

    http://www.michaeltellinger.com/images/stone-circles/Dubbel-Circle-UP.jpg

    Je suis tombé sur une interview en Anglais de Michael Tellinger qui parle de la découverte de ruines agées d'environs

    200 000 ans, ces ruines comprendraient 3 grandes cités  de quelques 100 KM carré chacune, l'un des lieu le plus important serait ce qui s'appel le calendrier d'Adam, un calendrier monolithique en pierre qui pourrait marquer le temps à travers les jours..  Donc j'ai fait quelques recherches et apparemment ce ne serait pas de la science-fiction au vu du nombre de vidéos en VO et des photographies trouvables sur le sujet.. Le seul hic dans l'histoire est ce Tellinger qui se dit inventeur des ruines mais qui n'a rien d'un scientifiques et qui pourrait très bien se faire de la pub pour vendre ses bouquins.. seulement les ruines semblent belles et bien exister, les dater est un travail difficile, n'ayant fini de regarder la longue vidéo VO je ne sais comment cela a été daté..

     

     

     

    http://www.michaeltellinger.com/images/stone-circles/P1000921_1.jpg

    De plus la thèse extra-terrestre qui est là pour retirer ce qui appartient sans doute à la plus grande civilisation préhistorique (ne dit-on pas que l'Afrique fut autrefois le berceau de l'humanité...) ne me plaît guère.. Je reste persuadé qu'il existait autrefois une grande civilisation sur cette Terre et qu'elle n'avait rien de cosmique. L'existence d'autres races quelque part dans l'univers, par contre, ne me dérange en aucun point, la notion d'infinie elle même lui en concèdant une forte probabilité.

     Pour ces "informations", il incombe à chacun de se forger son avis sur le sujet.

     

    1ère vidéo en italien traduite juste en dessous :

     
     


     
    Les scientifiques nous ont toujours dit que les peuples les plus anciens ayant existé sur terre étaient les sumériens 4000 ans a.c . Mais dernièrement en Afrique du sud un étude approfondi d'un site archeologique pourrait remettre en question tout ce que on nous avons appris jusqu' à présent.

    Grace au chercheur Michael Tellinger et à son assistant Johan Heine, on a découvert que les ruines d'une civilisation inconnue, pas encore identifiée, seraient beaucoup plus ancienne que ce qu'on pouvait immaginer.

    http://www.michaeltellinger.com/images/stone-circles/P1010047.jpg
    D'aprés les estimations d' un archeologue-astronome, il s'agit d'une grande ville qui couvre une surface de 35000 km carré, et qui daterait de l'époque 160000-200000 ans.

    Cet endroit est trés riche des mines d'or trés anciennes, ce qui fait présumer d' une ancienne ville minière. Ces caratèristiques trouvent un point  commun dans l' histoires des tablettes sumerienne, traduites par Zacharia Sitchin, où l'on raconte que des gens venuent du ciel ( annunaki )  fondèrent une ville aussi dans l'Afrique du sud pour se consacrer à l'extraction de l'or.

    Ils avaint besoin d' or pour créer un écrin destiné à protèger leur atmosphère qui était en péril. La science officiel a toujours pensé que dans les tablettes Sumèriennes on racontait des histoires fantastiques ou des légendes, et maintenant on découvre une ville ancienne à l'endroit décrit par les tablettes!

    http://www.michaeltellinger.com/images/stone-circles/P1010008_1.jpg
      Tout ca me fait penser à la ville de Troie qui pendant longtemps a été considérée comme une légende écrite par le poéte Omère, jusqu' au jour ou l'archéologue allemand Heirich Schliemann, découvre que la ville de Troie avait réellement existée.

    Il serait temps que la science se débarrasse de son arrogance et de son aveuglement et fasse des études plus approfondis sur ce que les anciens nous ont laissé, parce que c'est là que se cache notre véritable histoire.
    Autre aux restes des édifices en forme circulaires, a été découvert également un endroit où surgissent des menhir, qui suivent des lignes bien précises, ils sont alignés avec le levé et le couché du soleil.

    http://www.michaeltellinger.com/images/pageimage/Adams-calendar06060.jpg
    Ce site est appelé calendrier Adam. Par une analyse plus approfondie, ils ont constaté 3 menhirs qui semblent alignés avec le levé des trois étoiles du baudrier d'Orion, et grâce à ça on peut déterminer la datation du site.
    Mais il y à encore un aspect dont je voudrais parler, la similitude de ces constructions avec les très anciens sites Nuragiques présents en Sardaigne, étrange coincidence? Regardez ces images............
    elles ce ressemblent beaucoup, pas vrai?

    Traduction:M.Gressler

     

    2nd vidéo en Anglais, j'ai traduit la description uniquement.. :

     

     

     

    Michael Tellinger parle de ses études sur les anciennes ruines situées à la pointe sud de l'Afrique, qui sont selon ses dires associées à une civilisation perdue de visiteurs extra-terrestres, les Annunakis, les ruines et les visiteurs étant apparuent il y a plus de 200 000 ans quand les Annunaki étaient venus extraire de l'or dans la région. Les ruines que Tellinger étudie avec Johan Heine, consistent en des milliers de stuctures de pierre étenduent sur une grande surface. Les structures montrent leur extrème antiquité par l'érosion et le développement de la patine (NDB : La ou plutôt les patines résultent de la migration vers la surface de la pierre de constituants présents dans la masse du matériau. La patine la plus connue est le calcin qui se forme sur les roches calcaires par migration de sels de calcium de l'intérieur vers l'extérieur de la pierre, puis par formation de calcite sur la surface ) Une des ruines les plus importantes est référencée comme "le calendrier d'Adam", un calendrier monolitique de pierre qui pouvait donner le temps/l'heure à travers la journée. (Présentation du calendrier en VO à cette adresse : http://www.youtube.com/watch?v=SNhYtTdhRuo)

     

    http://www.flickeringtorches.com/wp-content/uploads/2009/12/The-Stone-Man.jpgUn monolithe du Calendrier d'Adam

     

    "Les Annunakis ont bricolé la génétique humaine pour fabriquer leur mineurs." dit Tellinger en référence aux travaux de Zecharia Sitchin, "Au travers des ruines des structures héxagonales sont observables, emboitées les unes dans les autres comme des nids d'abeilles, cela auraient pu servir de conténaires de clonages ". Plus loin il suggerera que beaucoup de structures, faites de pierres contenant du quartz, étaient utilisées comme système énergétique pour ces grandes colonies.

     

    http://www.darkstar1.co.uk/2012/syrian_corrales.jpg

    Vue aérienne des structures héxagonales.

     

    En étudiant des cartes arériennes des lieus, Tellinger a déterminé qu'il y avait 3 grandes villes de quelques 100 km  par 100 km, dont une qui incluerait le Grand Zimmbabwe (NDB : Le Grand Zimbabwe est un ensemble de ruines d'une ancienne cité d'Afrique méridionale, situé à une quinzaine de kilomètres au sud de la ville de Masvingo, dans le sud du Zimbabwe. Elles furent autrefois le centre d'un vaste empire connu sous le nom d'Empire Monomotapa (ou Munhumutapa), qui couvrait les territoires des actuels Zimbabwe (qui prit son nom de la ville) et du Mozambique. Zimbabwe, qui est une forme courte de « ziimba remabwe », est un mot shona (dialecte: ChiKaranga), qui signifie « la grande maison faite de pierres ». Le site est aussi le berceau du Zimbabwe moderne, où l'oiseau Zimbabwe — le symbole national du Zimbabwe — fut découvert. LIEN ). Parmis les ruines, une première pyramide peut-être vue, et les détails gravés dans la pierre incluent le symbole de l'Ankh -- "Ceci des milliers d'années avant que les égyptiens ne l'utilisent" reporte Tellinger.

     

    http://www.michaeltellinger.com/images/stone-circles/P1000878_1.jpg

     

     

    Que disent les autres scientifiques/pseudo-scientifiques sur le sujet  ?

     

     

    http://4.bp.blogspot.com/_LD8MDyIyRQE/SXpJ61E0b6I/AAAAAAAAANk/gLOPeDK-Nig/s320/phi-factor.jpg

     

    Position du calendrier dans ce qui est décrit comme étant un cercle similaire à celui de Stonhendge mais le précédant de milliers d'années, il est placé sur la 31eme ligne longitudinale tout comme Gizeh et le Grand Zimbabwe. Il est dit que le monolythe aligné sur le solstice hivernale ressemble à la tête de faucon Horus et aux oiseaux des ruines de la Grande Zimbabwe. Lien

     

    Nota : Sur le site en lien les ruines sont datées de 75 000 ans et non de 200 000.


    http://hermesphilus.files.wordpress.com/2011/09/stone-circle-aerial.jpg

    Vue aérienne des cercles de pierre.

     

    Sur ce site ils disent que l'âge de 75 000 ans des ruines est prouvé en ce qui concerne le calendrier de Mpumalanga, une des plus anciens cercle de pierre de la région. Le calendrier d'Adam est reconnu comme étant la plus vieille structure fabriquée des mains de l'homme, bien au delà des pyramides de Gizeh. La découverte date de 2003, et provient d'un pompier pilote qui survolait la région à la recherche de l'avion d'un collègue.

     

    Les académiciens doutent que ces structures soient faites des mains de l'homme bien que les géologistes, archéologistes et astologistes pensent que cela pourrait être encore plus grand. Certains pensent que la cité à un lien avec l'ère où l'humain à commencer à peindre les caves et à migrer vers l'Europe et l'Asie entre 60 et 70 ans en arrière.

    [...]

    Les géologistes suggèrent que les rochers du site proviennent d'une distance de "quelques kilomètre de là"..

    [...]

    Les monolithes sont placés avec un alignement géométrique précis et sont alignés parfaitement avec le nord, le sud, l'est et l'ouest.[...]

    http://hermesphilus.files.wordpress.com/2011/09/ac0002.gif
    Il y a 200 000 pierres qui témoignent pour ceux qui sont venus miner l'or il y des milliers d'années.. Cette ancienne civilisation possède encore des vestiges d'habitations, de forts, de temples, de systèmes d'irrigation, de terrasses agricoles et de routes anciennes. Visibles sur des centaines de kilomètres une structure d'une ancienne route connecte quasi toutes les ruines. Cette colonies était la maison d'une ancienne civilisation évoluée  qui prévoyait la construction de routes de transport... [...]

     

    Michael Tellinger ?

     

    http://thetruthcon.com/images/michael-tellinger.jpg   

     

    Il est surtout connu pour les livres "Slave Species of the Gods: The Secret History of the Anunnaki and Their Mission on Earth" (L'espèce esclave des Dieux : l'histoire secrète des Annunakis et leur mission sur Terre) et "Temples of the African Gods" (Les temples des dieux africains), livres issus de 25 ans de recherches sur les travaux de Z. Sitchin. Il a été interviewé par le projet Camelot en juin 2010 (ITW en VO de 2 H à cette adresse  : http://www.youtube.com/watch?v=aKxzi8Ra8LY). Sur wikipédia on nous en parle comme d'un auteur et auteur-compositeur qui livre le fruit de ses travaux régulièrement sur : http://www.slavespecies.com/. Il donne également des conférences à travers le monde.. Autre site avec photos (dont proviennent celles de l'article) et vidéos : http://www.michaeltellinger.com/stone-circles.php

     

    Le mot de la fin :

     

    Encore une fois, impossible de se fier à qui que ce soit.. triste qu'à une époque où l'on peut communiquer si facilement, nous ne soyons encore sûr de rien... Nous remercions bien entendu nos médias de nous parler de tout ça, comme pour les pyramides de Bosnies ou de Cuba... Des traces de civilisation en Afrique on en trouve depuis des éons.. serait sans doute temps d'arrêter la rétention d'information sur tout ce qui concerne l'histoire, entre autre..,  et de laisser les experts faire leur travail sur des sites aussi prometteurs que celui de Mpumalanga et des ses environs.. afin que des informations franches et objectives nous parviennent en temps réél, loin des affirmations d'un écrivain.

    Mais il est vrai que de dépenser des milliards de milliards en guéguerre à sa mémére est tellement plus enrichissant que de chercher après un passé qu'on voudrait sans doute nous taire à jamais...

     

     

    Source 

    Caligula Minix.







    votre commentaire
  •  

    Il y a 300 millions d'années il y avait quoi sur Terre ?

    Des dinosaures ?

     En vérité des hommes évolués vivaient sur cette dernière et usinaient des objets sophistiqués.

    Peut-on toujours croire à la version officielle de l'histoire de notre planète et de notre civilisation ?

    Lilith 168

     

     

    http://m.ruvr.ru/data/2013/01/23/1333801716/47303544-650x433.jpg
     

    Une baguette métallique édentée, pressée dans du charbon, a été retrouvée par un habitant de Vladivostok, alors qu’il était en train d’allumer le feu dans sa cheminée. Il a montré son étonnante trouvaille aux scientifiques du Primorié (dont la capitale est Vladivostok). Ils ont conclu, après une analyse scrupuleuse, que l’objet datait d’il y a 300 millions d’années et qu’il avait été fabriqué par un être humain. Ils n’ont cependant pas pu déterminer celui qui l’a fabriqué exactement. 

    L’étrange artefact pressé dans du charbon est loin d’être un cas unique. Toutes ces trouvailles surprenantes laissent les scientifiques sans voix, car elles sapent tous les fondements possibles de la conception de la science moderne. Le premier objet de ce type, un vase, a été découvert en 1851 au Massachusetts aux États-Unis lors des explosions des carrières. Ce vase en argent et en zinc pressé dans du charbon remonte à la période du Cambrien, commencée il y a 500 millions d’années. En 1912, en Oklahoma, un petit chaudron de 312 millions d’années a été, lui aussi, trouvé dans du charbon. En 1974, un objet en aluminium inconnu a été découvert dans les grès d’une carrière en Roumanie. La pièce, qui ressemblait à un marteau ou au support d’une des jambes du train d’atterrissage du module lunaire Apollo ne pouvait pas être confectionnée par un être humain, car elle remonte au Jurassique.

    Le nouvel artefact de Vladivostok s’est avéré un casse-tête pour les scientifiques. Le charbon dans lequel cet objet a été trouvé a été apporté dans le Primorié de la Khakassie, de la région de Tchernogorie. L’âge de ce charbon a été déterminé à 300 millions d’années, donc les scientifiques ont estimé que la pièce métallique devait, elle aussi, avoir 300 millions d’années.

    Lorsque les scientifiques ont délicatement brisé le charbon, ils ont découvert un objet léger et souple d’une longueur de 7 centimètres, composé à 98 % d’aluminium et à 2 % de magnésium. On peut rarement rencontrer de l’aluminium pur dans la nature, donc les chercheurs ont supposé que la pièce a été fabriquée de manière artificielle. D’un autre côté, cet alliage peu commun leur a permis de comprendre comment l’objet a pu rester dans un tel état de conservation après tout ce temps. Sous sa forme pure, l’aluminium est recouvert d’une solide couche d’oxydes, qui lui permet de résister à la corrosion. Ainsi, l’alliage d’aluminium à 98 % supporte de hautes températures et un milieu naturel agressif.

    Les scientifiques se demandent si cet aluminium vient de l’espace. Grâce à l’étude des météorites, la science a appris l’existence de l’extra-terrestre aluminium 26 qui se désintègre en magnésium 26. Les 2 % de magnésium présents dans l’alliage prouveraient justement la provenance spatiale de cet objet. Toutefois, de recherches supplémentaires sont nécessaires pour prouver cette hypothèse.

    La dernière chose qui a étonné les scientifiques était l’étrange ressemblance de cette pièce avec une crémaillère. Il est difficile de s’imaginer que la nature a pu concevoir un objet avec six crans parfaits et des intervalles de même distance entre eux. De plus, l’espace entre chaque cran était étrangement large par rapport aux crans eux-mêmes. Il est possible que cette crémaillère fût une partie d’un mécanisme complexe. Ce genre de pièces est utilisé dans des microscopes modernes et dans d’autres appareils. Une question survient : comment une pièce si complexe a-t-elle pu être conçue par un être humain il y a plusieurs millions d’années ?

    Lorsque l’information sur cette découverte s’est répandue, certains ont émis l’hypothèse que la crémaillère appartenait aux OVNIs. Cependant, les chercheurs russes préfèrent ne pas tirer de conclusions hâtives et effectuer des études supplémentaires.

    Source

     
     
     
     
     
     

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique