• Les visiteurs de la nuit !!

      

    Vers la fin de l'hiver 1995 ma fille Morgane âgée alors de 6 ans se reveilla en pleine nuit, en proie à un cauchemard, elle vint me rejoindre dans ma chambre et me demanda si elle pouvait dormir avec moi, car elle avait peur de rester seule. J'acceptai aussitôt et lui proposai de me raconter son cauchemard dans les moindres détails. Après être revenue plusieurs fois sur les parties les plus angoissantes de ces instants effrayants, elle fut rassénérée d'avoir pu exprimer l'origine de sa terreur nocturne, elle se détendit, je pensai me rendormir rapidement... Il n'en fut pas question, la crainte de refaire le même cauchemard l'étreignait, elle ne voulait plus dormir et me suppliait d'en faire autant. En désespoir de cause, me résignant je lui contai des histoires drôles, inventées au fur et à mesure. A plusieurs reprises je voulu cesser  dans l'espoir de profiter d'un peu de sommeil, impossible, elle en avait décidé autrement mais accepta tout de même d'éteindre la lumière.

     

     

     Je fermai les yeux souhaitant qu'elle plongea dans les bras de Morphée... Mes espoirs furent vains, lasse, j'exprimai mon désir de me reposer un peu et lui suggérai de raconter à son tour des histoires en lui promettant d'être attentive. Le temps s'écoulait lentement..., les yeux fermés je l'écoutai, acquiesçant parfois. Une étrange torpeur m'envahissait... Soudain, baissant un peu la voix elle me chuchota...

     

    - Maman... Maman...
    - Quoi ? Répondis-je.
    - Il y a des hommes dans la chambre ! Dit-elle.
    Chuchotant à mon tour, je demandai. Des hommes...?
    - Oui !

    - Bizarrement je n'éprouvai ni inquiètude ni curiosité particulière sur le moment, ce manque de réaction était dut certainement à la torpeur. -  Persuadée que je m'endormai elle me secououaaaa...,doucement.

    - Maman ! Répéta t-elle
    - Où sont-ils ? Questionnai-je
    - Au milieu de la chambre !
    - Que font-ils ?
    - Rien... Ils restent immobiles...
    Pendant ce dialogue j'avais tourné la tête vers eux, afin de les apercevoir, mais il m'était impossible d'ouvrir les yeux.

    - Ils s'approchent de nous, me fit-elle.
    - As tu peur ?
    - Non.

     

     

     Sa réponse me rassura. Morgane m'annonça que l'un des hommes se trouvait près de moi, un autre au pied du lit, un troisième près d'elle, à notre grand étonnement. Je lui fis répété, doutant d'avoir bien compris, puisque le côté droit de mon lit se trouvait contre le mur, il n'y avait par conséquent aucun espace de libre pour se tenir à cet endroit. Elle m'assura que l'homme s'y trouvait bien. - Il est dans le mur - , expliqua-elle. Comment fait-il ? Me questionna-telle. Je m'interrogeai aussi !
    - De toute cette aventure ce fut ce qui m'étonna le plus, qu'il fut dans le mur -  Nous restâmes silencieuses un long moment, sa question me taraudait l'esprit, lorsqu' une idée germa en moi et je lui en fit part.

     

    - Ces hommes vivent certainement sur un plan vibratoire différent du nôtre. Les murs n'existent vraisemblablement pas pour eux et ne sont donc pas des obstacles, de même le lit et tout ce qui nous entoure, cependant ils nous perçoivent. - Satisfaite de ma réponse elle m'informa de la position du quatrième individu qui se tenait immobile au centre de la pièce, à notre gauche. A ma demande Morgane me les décrivit. Ceux, qui nous entouraient étaient très grands,possédant des cheveux bruns tombant jusqu'aux oreilles et portant chacun la barbe, habillés tous trois exactement pareil d'un tee-shirt blanc et d'un jean. Détail surprenant ils se ressemblaient comme trois gouttes d'eau.  Nous ne sûmes jamais la raison de leur venue.


    Chacun d'eux, la tête inclinée vers nous, nous observaient. Le quatrième resté à l'écart de haute stature aussi, était vêtu d'une très longue cape, une grande capuche dissimulait son visage et, donnait l'impression qu'il n'en possédait pas.

     

     

    Intriguée que Morgane put les voir aussi distinctement malgré l'obscurité, je lui exposai mon sentiment à ce sujet. Elle m'en donna une explication fort simple ; une aura blanche très lumineuse dessinait le contour de leur corps, desquels émanait également une douce lumière.

    Je ressentai leur présence mais ne perçu aucune hostilité de leur part, lentement, je réussis enfin à entrouvrir les yeux... et je pu les voir... Ils étaient impressionnants... L'attitude de ma fille face à ces êtres me laissa songeuse, accepter aussi bien leur visite impromptue en pleine nuit, apparaissants soudainement comme par magie. De surcroit leur apparence n'avait rien à voir avec ce que nous connaissons, tout ceci me fit convenir d'avoir réussi à ouvrir son esprit afin de pouvoir faire face à toutes sortes de situations même celles paraissant improbables ou surprenantes par leur contenu.
    Ereintées de fatigue, nous sombrâmes sans inquiètude dans le sommeil sous le regard de ces entités.

     

     

     

    En conclusion, l'endroit où nous habitons est sûrement propice à certaines activités surnaturelles, de plus, nos dons de médiumité, je pense, facilitent ces manifestations. 

                        Régulièrement nous eûmes des visites nocturnes, elles se produisent encore parfois, Morgane se réveille souvent la nuit et reste les yeux ouverts durant de très longs moments. Des femmes, des hommes vont et viennent d'une pièce à l'autre puis disparaissent. Il m'est arrivé de temps en temps d'être alerter par des bruits de pas, j'allumai la lampe de chevet, il n'y avait personne dans la maison...

     

     


  • Commentaires

    1
    visiteur_Manuella. u
    Samedi 30 Août 2008 à 16:13
    Magnifique blog, contente de m'y ?e arr?r. Dans les Visiteurs de la nuit, sais-tu d'o?s humaoides venaient, d'une autre galaxie ? Celui ?a cape semblait ?e un sorcier, y-as-tu-penser ?

    A plus !
    2
    abigaye
    Mercredi 4 Mars 2009 à 14:29
    vraiment etonnant ton experience, cela meriterait d'etre vraiment d'etre "décodé". en gros, personnages de la bible et chiffres symboles.
    ce n'est pas tous les jours, que de tels esprits, daignent nous visiter. c'est pour cela que cela , ce jour, la devait etre peut etre un jour de "revelation" (livre apocalypse jean.) enfin pour toi et morgane
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :