• Les Révélations de Lou Baldin sur ses contacts avec des ET



    Les Révélations de Lou Baldin sur ses contacts avec des ET


     

     

    Lou Baldin est un contacté fantasque et énigmatique bien connu des ufologues américains. Né en Italie après la guerre dans une famille de militaires américains, il est lui-même retraité de l’US Air Force.

    Ayant eu des contacts depuis sa plus tendre enfance avec des extraterrestres et ayant vécu plusieurs expériences à bord d’un OVNI, il a écrit deux livres, In League with a UFO (À bord d’un OVNI) et A Day with an Extraterrestrial (Une Journée avec un Extraterrestre).

    Il est surtout connu aux États-Unis pour avoir rédigé, sous le pseudonyme de Sleeper, de nombreux articles sur le Forum ufologique ATS (Above Top Secret). Si on mettait bout à bout ces articles, souvent controversés mais tous aussi passionnants les uns que les autres, on pourrait facilement remplir une dizaine de gros livres.

    En voici quelques extraits.

     

    004


    « Quand j'étais dans l'armée américaine, je n'ai pas seulement vu des vaisseaux spatiaux aliens, mais j'ai voyagé dans plusieurs d'entre eux. À l'intérieur, la vie se déroule vraiment comme dans ''Alice au Pays des Merveilles''. Je pense que tout ce que j’ai vécu était bien réel, mais quand on est à bord d’un vaisseau, il est impossible de séparer le réel de l’imaginaire, puisque tout se passe dans une autre dimension. Par contre, à la minute même où vous sortez du vaisseau, le mental retrouve son fonctionnement "normal".

    Le vaisseau dont je me souviens le mieux avait des couloirs. Il y avait un couloir principal circulaire, comme un vestibule qui séparait les hublots de l'intérieur du vaisseau. Je pouvais marcher le long de ce couloir circulaire et regarder à travers tous les hublots. La vue était claire comme du cristal. À'intérieur, il y avait des compartiments confortables. Mais je n'ai jamais vu de salle de pilotage ni de salle des machines.

    J'étais dans le vaisseau quand, à un moment, il s'est ''envolé'' de cette planète. Mais il n'y avait aucune sensation de mouvement, ni de force motrice ou gravitationnelle. Je me tenais debout en train de regarder par un hublot et en quelques secondes, je me suis retrouvé dans l'espace sans avoir rien senti !

    Tout semblait fonctionner de façon autonome. À un moment, j’ai aperçu d’autres humains peut-être 4 ou 5, qui étaient assis dans l’un des compartiments, mais on ne s'est pas parlé. Ils étaient occupés. Moi, j'étais en contact avec un alien, de la taille d'un enfant de 6 ans. Je ne me souviens pas de ce qu'il m'a dit ; je me souviens simplement qu’il ne s’agissait pas d’une séance de questions-réponses : il me disait des choses que j’enregistrais par télépathie, et c'est tout.

    Je n’ai jamais rien pu ramener de l’intérieur d’un vaisseau, car tous les objets qui s’y trouvent ont un encodage biologique et sont intégrés à la vie du vaisseau. Décider d’extraire un objet d’un vaisseau, c’est un peu comme si vous décidiez d’arracher un organe de votre corps ou de mettre un chat dans votre poche. Vous le feriez, vous ? De toute façon, il ne se laisserait pas faire, n’est-ce pas ?

    Le système de propulsion était une sorte de train d'ondes magnétiques dont je ne suis pas en mesure d’expliquer le fonctionnement. Tout ce que je sais, c’est qu’on n'est pas près de concevoir quelque chose de ce genre sur la Terre. Je devine que c'était de nature électromagnétique, car dans certaines parties du vaisseau, je sentais autour de mon corps comme un champ énergétique puissant, difficile à décrire. Et cette force que je ressentais n'avait rien à voir avec le mouvement du vaisseau.

    Les militaires ne contrôlent aucun des vaisseaux qui stationnent dans leurs bases, ils entretiennent des sortes de relations ''diplomatiques'' avec les aliens qui ont un droit de parking sur certaines aires aménagées à cet effet ; et ce ne sont pas les militaires qui décident qui peut ou non pénétrer à bord d’un vaisseau. Mais rassurez-vous : contrairement aux idées reçues, les aliens n'ont pas l'intention de conquérir la Terre ni de nous transformer en esclaves, et nos infrastructures ne les intéressent pas davantage. À côté d'eux, nous vivons encore à l’âge des cavernes.»

    Extrait vidéo d’Anne Givaudan confirmant les dires de Lou Baldin : « Les extraterrestres n’ont pas l’intention de nous faire la guerre ni de conquérir la Terre. »

     
    Les ETs et nous

    «Tous les contacts que j’ai eus avec des aliens se sont produits dans un état de conscience altéré. Les communications étaient télépathiques. J'utilise le mot "télépathique" car il n’en existe pas pour décrire des formes supérieures de transfert de savoir et d'idées de cerveau à cerveau. Ils vous insufflent un état de conscience modifié par télépathie ; sinon, aucune communication avec eux ne serait possible. Je ne sais pas si cela provient d’un déplacement dimensionnel ou si c'est lié à l'énergie magnétique élevée du vaisseau, qui, d'une certaine façon, altère ou se mêle aux circuits électriques du cerveau humain.

    Les aliens et nous vivons dans deux réalités différentes et l'information n'est pas facilement transférable de l'une à l'autre. Dans les vaisseaux, on ne sait pas toujours d’où proviennent les informations que l’on reçoit. Parfois cela semble provenir directement du cerveau d’un alien, mais parfois aussi d’un super-ordinateur ou d’un être extérieur et connecté au vaisseau. D’ailleurs la plupart des humains n’arrivent pas à établir la relation entre ce qu’ils éprouvent en présence d’un alien et l’influence de l’alien lui-même.

    Le contact avec des aliens est une expérience complexe. Une bonne majorité des personnes qui vivent un tel contact sont terrifiées et, une fois l’expérience terminée, elles souhaitent au plus profond d'elles mêmes ne jamais avoir à la renouveler. Ceux qui prétendent vouloir se retrouver à bord d’un vaisseau devraient d’ailleurs rester prudents ! Car si leur vœu se réalise, ce n'est pas à Disney Land qu’ils se retrouveront !

     

    002

    Le contact avec des aliens est une expérience complexe.
    Mais on peut également y vivre des moments très agréables.

    D'un autre côté, d'autres, comme moi, ont eu des moments agréables – des expériences fantastiques – et attendent les prochains contacts, mais j’ai quand-même vécu quelques expériences difficiles au cours desquelles je me suis retrouvé emmené de force dans des endroits où je n’avais pas vraiment choisi d’aller.

    Décrire ou raconter un contact avec un alien est extrêmement difficile ; c'est pourquoi il y a tant de sceptiques et c’est pourquoi il y en a si peu qui font l'erreur que j'ai faite ici : essayer de raconter mon histoire.

    Malheureusement, les gens qui sont emmenés dans un vaisseau ont généralement une telle peur qu'ils font dans leur froc ! Vous avez sans doute déjà ramassé un oiseau tombé du nid ou une tortue égarée et vous avez vu la terreur dans leurs yeux ? Ils croient que vous allez les manger, alors ils se lâchent. C'est le réflexe de la majorité des gens lors d'un contact.

    Si vous arrivez à dépasser cela, alors l’expérience de la vie à bord d’un vaisseau devient de la pure magie ! Et il n'y a pas de fatigue, vous pouvez rester indéfiniment en état de veille sans jamais être fatigué !

    J'ai eu des contacts avec plusieurs aliens, je ne sais pas combien, et je ne sais pas pourquoi, je n’arrive pas à garder leur apparence en mémoire. La plupart du temps, ils ne sont pas proches de moi mais ils arrivent à communiquer avec moi depuis l’endroit où ils se trouvent. Je ne leur pose pas de questions, ils savent ce que j'ai en tête et parfois, ils me répondent.

    003

    Par exemple, ils m’ont appris qu’il n’y a jamais eu de "big bang", que la vie existe depuis toujours, des milliards de milliards d'années. Je sais que ça ne colle pas avec ce que racontent nos scientifiques ; alors je ne sais pas si j'ai mal compris mais je pense que les aliens que j’ai rencontrés en savent tout de même un peu plus qu’eux ! Nous n'avons même pas encore compris le fonctionnement de notre planète ; que pouvons-nous fichtrement prétendre connaître sur celui de l'univers ?!

    Les aliens communiquent avec des humains tous les jours, à différents niveaux. Ils savent comment rendre les communications très faciles, ils sont capables, s’ils le souhaitent, de se matérialiser sous une forme humaine et de discuter avec vous dans votre café préféré. Combien de fois l’ont-ils fait sans que ceux qu’ils visitent ne s’en aperçoivent ? Mais ils n'éprouvent pas le besoin de parler à tout le monde et ils conservent toujours le contrôle total de leurs rencontres.

    001b

    C'est pourquoi nos gouvernements ne les apprécient pas beaucoup. Par contre ils acceptent volontiers "d'échanger" des informations sur notre situation économique et sociale contre de nouvelles technologies ! Quand je parle "d'échanges", c’est juste une manière de faire un peu d’humour. Car en fait, ils n'obtiennent rien de nous. Alors que nous, nous recevons énormément d'eux. C'est comme une relation enfants-parents : les enfants reçoivent, les parents donnent, donnent et donnent encore. Et ils n’attendent rien en retour.

    Je sais que les gens n’aiment pas beaucoup qu’on leur présente les choses de cette manière, mais ce sont les ETs qui tiennent toutes les cartes, et ils le font uniquement pour nous aider. Peut-être y a t-il des humains capables de se hisser à leur niveau et même au-dessus ; après tout nous sommes tous uniques, mais je n'en ai pas encore rencontrés !

    Je ne vois aucune raison de les craindre. Pourtant ils nous effraient. Et face à eux, nous avons tendance à nous recroqueviller comme des hérissons, toujours prêts à piquer, c’est-à-dire à balancer quelques missiles. Ramassez un hérisson sur la route et posez le en sûreté sur le bas-côté : le hérisson ne sait pas que vous lui avez sauvé la vie, il pisse de peur parce que quelque chose d'étrange l'a ramassé.

    Ils ne m’ont pas choisi pour interlocuteur en raison de mes fonctions dans l’armée. Il n'y a rien de particulier à dire sur mon service dans l'armée. Je me suis engagé en 1970 et mon contrat a pris fin 3 ans plus tard en 1973. J'ai été affecté sur plusieurs bases militaires.

    Mon rang dans l'armée et mes autorisations ne sont pas liés à mon implication avec les aliens. Cela s’est produit à cause de mes contacts précédents quand j'étais enfant.

    J'ai pu observer l'extérieur d'un vaisseau stationné sur une base militaire. Mon autorisation d’entrer à l’intérieur est venue des aliens eux-mêmes, pas des militaires. D'ailleurs, malgré mon uniforme, ceux qui gardaient les accès aux alentours du vaisseau étaient méfiants à mon égard, nous ne nous parlions pas. Ils n'avaient pas accès au vaisseau quand il volait ; peut-être étaient-ils jaloux. Ce n'est pas une histoire banale ; il y a de bonnes raisons à ce que les gens n'en parlent pas.

    Mes entrées à bord d’un vaisseau se sont toujours produites loin des bases militaires. Chaque fois, je me suis retrouvé comme projeté à l'intérieur ; c'est tout. Je n'y ai jamais accédé en voiture ni en marchant, j'y ai toujours été ''emporté''.

    005

    Jamais les militaires ne m'ont donné d'autorisation pour entrer dans un vaisseau, même quand le vaisseau était sur la base ; ce n'était pas à eux de le faire, et ils acceptaient cela. Ils ne contrôlent pas plus ceux qui y rentrent que ceux qui en sortent ; c'est pourquoi je n'ai jamais été "briefé" ni "débriefé" par l'armée, parce que je ne suis jamais entré à bord sur leur propre demande ni celle du gouvernement. L'armée n'avait rien à autoriser. D’après ce que j’ai vu, ils étaient toujours d’accord avec ce que les aliens voulaient.
     
    L'armée américaine doit sa puissance à la technologie alien. Les militaires reçoivent de grandes quantités d'informations de leur part, mais ils sont très peu à comprendre comment ce savoir leur est transmis. Les aliens ne remettent jamais de documents. Jamais ils ne prononcent des phrases telles que : « Allez-y, suivez les instructions indiquées sur ce plan de montage. »  Non. L'information est principalement transférée par télépathie, comme un téléchargement de fichier sur un ordinateur où l’impulsion de la pensée remplacerait le clic de la souris pour lancer le téléchargement.

    Les aliens ne veulent pas créer de panique dans l'armée, ils essaient d'être diplomates. Ils font savoir aux militaires quelles personnes les intéressent ; ils sont d’ailleurs traités un peu comme des diplomates : ils ont l'immunité et bénéficient d’un statut hors normes.

    Certains hauts responsables en savent beaucoup plus que moi. Ils savent aussi à quel point ils sont impuissants devant les aliens. Le pire, c'est que de nombreux aliens viennent les visiter sans qu’ils ne se rendent compte de rien. Les militaires ont hâte d'en savoir le plus possible, comme tout le monde, mais ils n'arrivent pas à appréhender réellement les aliens, et c'est ça qui leur file une peur bleue.

    L'armée et l'Air Force possèdent toutes les deux quelques débris de vaisseaux extraterrestres qu'elles ont récupérés sur des lieux d'accidents ; mais c'est de la camelote inutilisable. C’est pour cela que les ETs les ont laissées faire. Mais tout ce qui doit rester protégé reste protégé. C’est pour cette raison que personne ne dispose de photos prises à l'intérieur des vaisseaux ; le niveau énergétique y est trop élevé et génère des perturbations bizarres, l'image ne se forme sur aucun matériau connu et les appareils numériques ne font pas exception.

    L'équipement photographique le plus avancé sur la Terre est le cerveau humain, et vous voyez combien il est difficile pour ceux qui ont été enlevés de se souvenir de leurs expériences à bord d’un vaisseau. Il y en a qui se souviennent, mais ce sont les ETs qui établissent les règles.

    En fait, le "pilotage" d’un vaisseau est relativement simple par rapport à celui d'un avion humain ; il n'y a pas des centaines de voyants à surveiller, mais il faut avoir l'esprit discipliné parce que c'est là, dans le cerveau, que se trouve le dispositif de pilotage. Dans les vaisseaux où j’ai pénétré, il n'y avait pas d'instruments, ce sont les ondes cérébrales qui le faisaient bouger. En comparaison de notre monde, le leur est totalement magique !

    À l'intérieur des vaisseaux, le métabolisme est suspendu, la consistance du corps est maintenue grâce à un champ d'énergie, comme une brume dans une atmosphère artificielle.

    Les instruments et les objets des vaisseaux ont la même sorte de conscience que nos animaux de compagnie et ils ont le même genre de fonctionnalité que peuvent avoir les chiens d'aveugle ou les chevaux de trait.

    Les aliens utilisent des androïdes, des sortes de robots biologiques dotés d’une mémoire équivalente à celle de plusieurs super-ordinateurs et d’une force comparable à celle de plusieurs douzaines d'hommes, et peut-être plus. Ces androïdes ont un côté effrayant car ils sont à la fois plus petits que nous et bien plus puissants. Ils font le travail manuel, fastidieux et crasseux. Ils s'occupent également des humains abductés comme des infirmières prendraient votre température et votre pression artérielle avant le passage du médecin. Et comme certaines infirmières, ils font peur à ceux dont ils s'occupent.

    La machine humaine est une exception conçue spécifiquement pour une âme. La plupart des corps physiques non-humains n'ont pas d'âme et opèrent à un niveau d'intelligence élevée qu'on appelle l'intelligence artificielle ou l'instinct - C'est la même chose en réalité.

    C’est parce que nous possédons une âme que les aliens nous aident à développer de nouvelles technologies. Les nanotechnologies nous ont été transmises par des aliens.Tout a commencé lorsque nous sommes passés de la voiture à cheval au début du XXème siècle aux voitures et aux avions dans la même décennie. Pendant que les humains en recevaient les lauriers et acceptaient d’être récompensés pour leur ingéniosité, ce sont des ETs qui faisaient tout le travail dans l’ombre, sachant qu’ils n’en retireraient jamais aucun bénéfice.

    L'électricité qui allait tout révolutionner et emmener l'humanité dans le XXIème siècle fut lentement introduite grâce à Edison et Tesla. Mais là encore, les ETs ont donné un petit coup de pouce. Les idées novatrices d’Edison et de Tesla n’ont pas atterri dans leur cerveau par hasard ! Les ETs ont des millions d'années d’avance technologique sur les humains. Ce sont eux qui insufflent de nouvelles connaissances aux humains de la Terre aux moments qu’ils jugent opportuns et cela continuera longtemps. En comparaison du niveau qu’ils ont atteint, nous en sommes toujours au stade du bac à sable avec des petits seaux et des petites pelles.

    Mais des trucs bien plus importants sont désormais prévus pour nous sur la chaîne de montage de l’évolution. C’est pourquoi les nouvelles technologies continuent d'affluer. Les plus exotiques sont pour les militaires et leurs fournisseurs parce que Monsieur Tout Le Monde n'a aucune raison de se balader avec des matériaux dangereux que seuls, des scientifiques et des physiciens choisis et "agréés" par des aliens, peuvent utiliser.

    Les militaires font désormais joujou avec des vaisseaux volants qui laisseraient tout un chacun rêveur si c'était connu. Des nouveaux jouets fantastiques sont désormais entre les mains de certains gouvernements.

    La principale branche d’activité soutenue par les efforts des ETs est désormais celle des nanotechnologies. La nanotechnologie est le seuil d'un grand bond en avant dans l’avancée technologique qui ouvrira de nombreuses portes à travers tout l'éventail du savoir humain et des capacités humaines.

    Quand une étape est contournée comme ce fut le cas avec l'énergie nucléaire, le progrès est ralenti. Avant que nous n'arrivions à la prochaine grande étape dans la révolution énergétique, le problème du détournement du nucléaire devra être réglé. De même, les humains vont essayer de détourner la technologie pour allonger la durée de leur vie terrestre. Mais ils ne réussiront pas. Car ce n’est pas autorisé.

    Le cerveau humain est un récepteur pour le savoir ; les humains n'ont pas créé le cerveau et ne comprennent toujours pas comment il fonctionne. Ce sont des aliens qui ont créé notre cerveau et ils y téléchargent les logiciels que nous utilisons pour développer de nouvelles technologies. Tant que les logiciels ne sont pas téléchargés et installés, nous ne pouvons rien entreprendre.

    La Nouvelle Ère verra le retour de l’homme à la nature, mais pas à l’âge des cavernes. Ce sera une Ère de haute technologie.Les humains ne pourront cependant pas explorer l’univers au-delà de notre système solaire. Nous avons besoin de la technologie ET pour en sortir et ils ont décidé de ne pas nous la transmettre. Nous aurons néanmoins l’occasion d’explorer la totalité du système solaire au cours du prochain millénaire, et au cours des millénaires suivants, nous construirons des villes sur différentes planètes de ce système.

    006

    Il y a actuellement de fausses idées qui circulent sur ce que les ETs veulent faire et vont faire. Ce qui est certain, c’est uniquement ce qu'ils ne feront pas, c'est-à-dire transformer notre façon de vivre en leur façon de vivre en un jour, une année, une décennie ou un siècle. »

     Extraits de différents forums
    rassemblés par Olivier de Rouvroy

    Juillet 2011

    Sources : Le Blog de Lou Baldin et Compilation PDF de différents textes de Lou Baldin 

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :