• Les cheminées COSMO-TELLURIQUES =entités du monde éthérique s'activant lorsque nous prio

     

    Les cheminées COSMO-TELLURIQUES sont des entités du monde éthérique qui s'activent lorsque nous prions .

     

     

     

    fc594e4a

     

     

    Les Vortex sont les phénomènes les plus puissants répertoriés jusqu’à ce jour par les géobiologues. Ils ont été utilisés depuis la nuit des temps. Appartenant au monde éthérique, ils sont bien évidemment invisibles, et ne sont données ici que leur forme et leur explication au niveau géobiologique. Il n'est pas lieu ici d'une description exhaustive à leur sujet. Ils se présentent comme un grande spirale montant à plus de 100 mètres dans le ciel. Leur sommet forme un entonnoir, puis descend en une spirale qui se termine à plus de 50 mètres sous terre. Les vortex sont toujours en deux parties, deux spirales qui sont reliées par un lien d’une vingtaine de mètres de haut. Ils sont des entitées cosmo-telluriques. Comme vous le verrez par la suite, ils peuvent s’activer. Ils se placent sur les croisements de réseaux sacrés. Il n'est pas possible les déplacer, c'est pour cette raison, semblerait-il que les sites sacrés ont été construits autour d'eux.

     

     

    vorte2-copie-1

          Extrait de "Géométrie Sacrée" de Stephane Cardinaux


    Sont répértoriés Deux sortes de Vortex :

    - Les Vortex Lévogyres, tournant vers la gauche et activant essentiellement les premiers chakras. Fortement telluriques, ils se trouvent en générale dans les lieux de cultes à la Mère Divine, à Marie et à la Terre.

    - Les Vortex Dextrogyres, tournant vers la droite, activant les charkras supérieurs, donc fortement cosmique. Nous les retrouvons dans tous les lieux de cultes au Père Divin, au Ciel. Les deux extrémités d'un Vortex tournent toujours dans le même sens.


    Les géobiologues ont découvert 3 niveaux de Vortex :

    Les Vortex de niveau 1 :
    Leur spirale fait trois tours avant de partir vers l’autre extrémité du Vortex. Ils sont appelés Vortex à 3 spires. Leur diamètre est de 24m et les deux extrémités du Vortex sont espacées de 50 à 1500m. Ce type de Vortex inactivé vibre à 500%, activé à 1000%, c’est-à-dire qu’il multiplie le biochamp par 10. Si la bulle du champ vital va à 2 m autour de vous, dans le centre d’un Vortex, elle s’étant à 20 m ! Quelques fois il y en a plusieurs dans une même église. Il y en a près de chez vous.

    Les Vortex de niveau 2 :
    Ils ont 7 spires, ils ont 300m de diamètre, les deux extrémités du Vortex peuvent  s’espacer de 2 à 15 Km. Ce type de Vortex inactivé vibre à 1000%, activé à 2500%. Vous les trouverez en général sur les autels de toutes les cathédrales romanes. Ils sont un peu moins fréquents que les Vortex de niveau 1.

    Les Vortex de niveau 3 :
    La découverte que j'ai faite de mon temps de géobiologue. Vous en trouverez un dans la Cathédrale Notre Dame de Paris, il y en a un autre dans la Cathédrale de Bourges dont les plans seront dévoilés dans le prochain livre de Géobiologie Sacrée de Yann Lipnick. Ils ont 12 spires, plus de 450m de diamètre, inactivé ils vibrent à 3000% et activé à plus de 4500%.

     

    vortex 

     

    Extrait de "Géométrie Sacrée" de Stephane Cardinaux
     



    Utilisations et Activations

    Depuis les origines, c’est les hommes ont souvent cherchés à vivre leur expériences transcendantales auprès des vortex. La raison en est très simple, ce sont essentiellement des lieux où l'on se sent bien. Ces phénomènes sont disséminés sur toute la surface du globe,  ils ont été côtoyé par tous les hommes de culte : les prêtres, les brahmans, les imams, les chamans ;  les moines de toutes les cultures en ont fait leur lieu de méditation et de cérémonie. Pour les activer et les désactiver, il suffit de Leur demander ou de le demander aux Présences Spirituelles qui s'en occupent. En général, Ils s'activent tout seuls lors qu'Ils entendent une prière sincère, car le vortex des vortex, le temple véritable se trouve non sur terre mais dans notre propre coeur. Il n'y a pas de plus beau lieu que notre poitrine pour appeler l'amour, il n'y a pas d'autre lieu pour aimer. 

     
    LES CHEMINÉES COSMO-TELLURIQUES

    DESCRIPTION

    Les cheminées sont des entités du monde éthérique. Nous les appelons cosmo-telluriques car elles vont à plus de 100 mètres au-dessus et en dessous du sol. Leur noyau se trouve dans le sol et elles se déploient en corolle comme une fleur à leur sommet.  Elles font entre 2 et 30 mètres de diamètre. Elles possèdent  entre 0 et 8 bras qui sont répartis de manière régulière autour de leur cœur. Le cœur est un tube de 60 cm de diamètre quelque soit la taille de la cheminée, même si les cheminées peuvent avoir des diamètres et des tailles très différentes.


    En fait, elles s’étendent beaucoup plus largement dans l’espace. Ce que nous appelons « bord de la cheminée » n’est en fait que la première octave.  6 autres existent, ce qui fait qu’une cheminée pourrait s’étendre facilement sur 100m de diamètre. Mais sa vibration est si faible en s’éloignant, telle l’onde d’un caillou jeté dans l’eau, que nous avons préféré ne garder que les faits et mesures marquantes des cheminées, donc depuis son cœur jusqu’à sa première octave. Mais il est quand même bon de garder en tête qu’elles s’étendent dans l’espace beaucoup plus loin qu’on ne le pense.

    Le cœur est, au niveau du sol, le lieu le plus puissant de la cheminée. Chaque cheminée a sa vibration propre, en fonction de sa maturité peut-être, qui varie entre 200 et 500%. Leurs bras sont toujours négatifs, ils dépassent environs  de 2,5 fois depuis le bord de la cheminée. Ils vibrent de 70% à 30%, le lieu le plus négatif étant le bout du bras.

     

    scan-1-12-2008-17h11m35s

     

    LA RESPIRATION DES CHEMINÉES

    Elles respirent : pendant 3 minutes l’énergie tellurique monte au travers de son cœur, puis pendant 3 autres minutes, c’est l’énergie cosmique qui y descend. Par cette alternance, elle agit tel un régulateur de l’énergie cosmo-tellurique du lieu. La corolle de la cheminée donne un sens à la rotation de l’énergie. Lorsqu’elle descend, l’énergie tourne dans le sens des aiguilles d’une montre (dextrogyre), lorsqu’elle monte, elle tourne dans le sens inverse (lévogyre).

    Il est possible de voir dans la végétation les traces des cheminées. Leurs propriétés font que l’herbe, quelques fois, y est plus verte et plus haute. Lorsque vous découvrez un tel cercle dans la nature, il est possible qu’il soit dû à la présence d’une cheminée.


    LES CHEMINÉES NÉGATIVES   

    Il existe des cheminées négatives. Elles sont en tout point identiques aux positives, sauf que leur vibration réduit notre champ vital (notez bien que les bras de cheminées sont toujours négatifs quelle que soit la polarité de celles-ci). Elles se situent en général sur des croisements de réseaux négatifs. L’autre possibilité est qu’elles soient attirées par une mémoire négative ou une entité négative. En général, lorsque nous dissolvons la mémoire négative ou que nous envoyons dans la lumière l’entité, la cheminée disparaît. Petite anecdote : bien que la plupart des mammifères fréquentes les phénomènes positifs tels que les réseaux sacrés, les vortex et les cheminées positives, les fourmilières sont très généralement placées sur le bout des bras des cheminées, c’est-à-dire à l’endroit le plus négatif !

     

    PBCAK2X9DJCARAZJOCCAE305Q2CAWJ8JIACAFMH1SBCA1JMV0JCAV05X72CAJ5L6ETCA087YBRCAKK3UV2CARQH6O3CAE5IB72CA



    UTILISATION

    L’étude des sites sacrés nous enseigne l’utilisation que les anciens faisaient des cheminées.  La plus grosse cheminée d’une église est en général sur l’autel, lieu de connexion entre le ciel et la terre. Mais le plus étonnant est de découvrir que les initiés ont placé d’autres cheminées dans les édifices, très souvent en plaçant leurs bras sur des lieux très précis. Devant chaque porte se croisent des bras de cheminées, qui, par leurs négativités, créent ce que l’on appelle un effet de seuil. C’est un lieu négatif où l’on va pouvoir se décharger de tout notre stress, où notre quotidienneté va être absorbé, pour pénétrer nu et disponible dans l’espace sacré.

    La répartition des cheminées est très aléatoire, d’autant plus qu’elles se déplacent et qu’on peut en appeler.  Les cheminées positives aiment les croisements de réseaux positifs, les lieux de prière et de méditation.

     

     

    http://rustyjames.canalblog.com


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :