• LES 13 CRANES DE CRISTAL ‘une oeuvre du Maître de la nuit”

     

    Michel Genovese,est un enquêteur extrasensoriel, je vous présente ici l'une de ces passionnantes enquêtes, il s'agit ici des 13 crânes de Cristal qui seraient "Une oeuvre du Maître de la Nuit"

     

     

     

     

    LES 13 CRANES DE CRISTAL ‘une oeuvre du Maître de la nuit”

     

     

    maitredelanuit.jpg

    La Cité du Crâne demeure du MAITRE DE LA NUIT  et des 13 Crânes de Cristal

     

    Dans ma recherche sur l’origine des CRANES DE CRISTAL, je me suis « projeté » dans notre lointain passé et j’ai pu « observer » le TEMPLE MAYA où ils étaient déposés ainsi que sa  destruction et leurs dispersions

    Une autre « introspection » du temps m’avait également permis d’assister à d’autres scènes regroupant la découverte du « CRANE MAITRE » celui du destin par l’archéologue anglais Frederick MITCHELL HEDGE aidé de sa fille adoptive ANNA ; nous étions dans le lointain 1924.

    LE CRANE DU DESTIN  a révélé sous mes yeux et ceux de Frederick et d’ANNA des images de notre futur. Mais d’où provenait-il exactement et qui la façonné ? Je vais donc maintenant répondre à ces questions en abordant cette troisième et dernière investigation sur ce sujet.

    Je reprends la photo du « CRANE DU DESTIN » qui me sert de « connexion énergétique »  et me concentre dessus. De nouveau, un froid glacial  me saisis   je l’ignore pour avancer dans ma quête de la vérité sur cette passionnante énigme. Il est nécessaire que je  « remonte » le temps avec le CRANE ; les années défilent lentement puis rapidement, j’atteint maintenant les profondeurs du passé où je rejoins une période que je juge être environ  3500 avant JC. Je me trouve dans une contrée inconnue, il fait froid, le paysage est glacial. Je repère de  mouvements à quelques 50 mètres devant moi. Il s’agit d’humains, ils sont habillés étrangement. Je m’approche d’eux pour observer ; il s’agit de  13 cavaliers.

    Mais ce qui me surprend est leur haumme : il est composé de CRISTAL ! Et sa forme est un CRANE ? Mais qui sont ces étrangers ? Pour le savoir, je ne dispose que d’une seule solution : les suivre et observer. Ils viennent  de descendre de leur monture  et entrent dans un dôme de CRISTAL. Je profite d’une pause  pour dessiner toutes ces scènes. Mais de suite, je me remets à la tâche ;  je me « projette » à leurs côtés et me voilà dans  une  chambre  où se tient un  concile. Nos cavaliers  viennent d’ y prendre place.

    Celui qui  semble leur chef est debout ; je ne peux  voir sont visage car il porte une tunique encapuchonnée mais je peux  « ressentir » un froid terrible émanant de lui, ce n’est pas un humain !

    Il s’adresse aux cavaliers dans un idiome inconnu à mes oreilles. Derrière lui se trouve un écran où des milliers voire des millions de petites lumières clignotent, s’allument et  s’éteignent. On dirait un poste de commande ? Je ne suis  pas au bout de mes surprises. Sur la table du conciliabule se trouvent les treize CRANES : chaque cavalier en saisit un et  s’apprêtent à quitter la séance.

    Mais je ne veux pas quitter cet endroit énigmatique sans avoir trouvé des réponses à mes questions. Je saisis mon courage à deux mains et aborde le Maître de  lieux  et là je ne peux plus avancer : cet être possède un « AURA » incroyablement chargé, je dois m’en éloigner car maintenant,  je sais, je suis en présence du «  MAITRE DE
    LA NUIT »

    Voilà le secret des CRANES : il ne s’agit pas d’artifice  humain mais l’oeuvre du MAITRE DELA VIE ET DE LA MORT. Inutile de vous dire que je refuse de le croire et pourtant je le vois de mes yeux !

    Mais je dois être prudent car il  capte ma « présence » ; je sens que cela devient dangereux, je vais devoir m’éloigner mais j’en profite pour  noter d’autres indices : les treize cavaliers sont les serviteurs du «  MAITRE DE LA NUIT ». Et les treize CRANES sont le signe de ralliement à son pouvoir. Je capte encore la signification de l’écran que j’ai perçu précédemment ; ces millions de petites lumière sont des vies nos vies  qui naissent et meurt à chaque instant ! Je viens de toucher un grand secret je suis dans  l’entre de celui qui décide de nos existences !

    Et là, je ne demande pas mon reste et je file en catimini  pour observer où sont passés les treize CRANES et leurs utilités. Me voilà suivre nos treize cavaliers dans le monde, ils ont le pouvoir de traverser l’espace et le temps ! Nous voilà revenus au TEMPLE DE L’ARCHE, là où tout à commencer et où tout se finira.

    LE SECRET DES CRANES DE CRISTAL, et quand ils seront réunis, ils ouvriront la porte avec de  la DARK ZONE libérant le pouvoir du MAITRE DE LA NUIT. Et souhaitons que cela n’advienne jamais car pour cela, il faudrait retrouver le 13ème CRANE,  j’a i pu identifier sa Présence mais qu’on ne compte pas sur moi pour la révéler loin d e moi l’envie de voir la terre se couvrir des ténèbres.

    L’un des point cruciaux de la diffusion de l’énergie des treize CRANES et le sommet de notre bonne veille TOUR EIFFEL avec une dispersion du rayon parla PYRAMIDE DU LOUVRE. Ceci conclu mon enquête sur les FAMEUX CRANES DE CRISTAL. Ma prochaine enquêtes nous amènera  dans la ville  éternelle ROME et le SECRET DU VATICAN.

     

     *******************

     

     

     

     

     

    LE MAITRE DES CRANES” Le crâne du destin”

     

    frederick.jpg

    L' explorateur Frederick M HEDGES à détenu avec sa fille” le Crâne du destin”

     

    Pour mieux apprivoiser le mystère entourant les Crânes de cristal,  je décide de sonder celui qui, à mes yeux, semble le plus important : LE CRANE DU DESTIN découvert par l’explorateur anglais  Frederick MITCHELL-HEDEGS dans le lointain 1924.

    Ma première réaction en « touchant » ce fameux artefact est immédiatement une immersion dans  un «  tourment  d’images » qui « défilent » très rapidement et qui sont difficile à saisir. Je sens une grande puissance très froide qui « m’envahis » et  semble neutre et inoffensive. J’en profite pour la  « questionner ».

    Et là, je suis « propulsé » dans un très lointain passé dans la zone amérindienne. Les images qui se  « présentent » sous mes yeux sont intrigantes et en même temps explicatives. Un temple amérindien est présent, je « m’invite » à son intérieur pour chercher des informations sur notre « ami » le crâne et je tombe nez a nez avec, ce qui semble, un Shaman qui exécute un rituel. Il est entouré du crâne en objet  mais également des douze autres qui reposent sur un socle de pierre contre l’une des façades de la pièce ; je peux noter un étrange symbole que je retiens pour le  dessiner.

    Je « continue » à suivre ce qui se passe mais des bruits d’armes à feux me font sursauter : que se passe-t-il ? Je décide de quitter cette étrange cérémonie et me projette à l’extérieur : là je peux constater l’avancée de  troupe armée jusqu’aux dents selon leurs costumes ; s’il s‘agit certainement des troupes d’invasions espagnoles qui sont entrain de coloniser la brillante civilisation amérindienne.

    Le danger pour le « temple ou l’arche » est imminent ; je rejoins immédiatement notre Shaman qui continue ces invocations ;  soudain douze des treize crânes commencent à léviter.

    Et sous me s yeux ils se désintègrent. Le seul restant est notre crâne du destin qui, lui, reste sur la table de cérémonie. Mais où sont passés les douze autres crânes ? Et par quel miracle ils se sont littéralement volatilisés ? téléportation quantique ? science totalement inconcevable pour  l’époque et encore inconnue de nos jours.

    J’essaie de trouver des réponses à mes questions en observant notre Shaman ; il vient de quitter la salle de la cérémonie et active ce que je pense un système d’autodestruction car cette partie du temple s’affaisse sur elle-même et cela avant l’arrivée des troupes de conquêtes espagnoles.

    Je quitte cette période de l’espace -temps pour me propulser dans un avenir plus proche. Je suis toujours auprès du « temple » ou maintenant des explorateurs européens s’affairent ; je peux reconnaître le visage de Frederick MITCHELL-HEDGES accompagné d’Anna, sa fille, adoptive ; ils fouillent à l’endroit ou était située la pièce de la cérémonie. je note que le regard d’ Anna est attiré par une lumière provenant des ruines du temple. Je la suis et je la vois remettre à jour un crâne de cristal  après avoir pris de s mesures de sécurité nécessaire.

    Il s’agit bien du crâne du destin celui même que j’ai pu observé 500 ans auparavant. Je suis intéressé de savoir s' ils  arriveront à le  faire « parler ». Dans une tente de leurs campements, l’incroyable se produit sous l’effet de la lumière du soleil ; il projette sur la toile de la tante des images un véritable cinématographe ! Frederick et Anna sont stupéfaits les indigènes autour sont effrayés. Mais que sont ces images ? Je me concentre dessus et observe attentivement

    Je vois des scènes de la deuxième guerre mondiale, des catastrophes, des bouleversements qui sont certainement dans notre futur. Le tout s’achève par la présentation des douze autres crânes.

    Le crâne du destin vient de délivrer son message ; je peux donc me déconnecter pour me préparer à passer à ma prochaine “investigation “qui sera l’ article de la révélation de l’origine des treize CRANES et LEUR MESSAGE FINAL.

     

    Source photo  www.neo-free.forumpicardie.com

                             www.illinoistimes.com

     

     

     

    ****************

     

    LES CRANES DE L’INCONNU” ou la puissance venu du passé”

     

    skull.jpg

    L' un des cranes de cristal 

     

    Il y a des mystères qui nous fascine et nous font rêver, parmi ceux-ci se trouve celui des treize CRANES DE CRISTAL

    On leur attribue des pouvoirs surnaturels de voyance, de guérison, ………mais quand est-il réellement ?(l’ ancienne  coureuse automobile Hollandaise Jo Key VAN DIETEN aurait guéri d’ un cancer de la tête grâce au pouvoir du CRANE ET qu’ elle a en sa possession ) D’après la datation à l’hydratation au quartz, ils auraient été fabriqués au courant de la période allant de 1770 à1920.

    Un crâne aurait  été découvert par l’explorateur anglais Frederick ALBERT MITCHELL-HEDGES en 1924 au BELIZE. D’autres seraient en possession de personnes privées à travers le monde.

    Mais quand est-il réellement de toute cette énigmatique affaire ? Pour le savoir, je vais tenter de  contacter Mme Rose MORIGANNE  qui réside en France et qui possède un de ces crânes car celui détenu par le musée  du Quai Branly à PARIS est inaccessible au public.

    Néanmoins, dans l’attente de pouvoir  retrouver Mme MORIGANNE  et de lui en parler, je commencerai par une « connexion énergétique » sur photo.

    Source Photo/ www.forum-ovni-ufologie.com

     

      

     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :