• La "Guerre des Fréquences" - La Guerre Psychotronique-

     

    La "Guerrre des Fréquences" - La Guerre Psychotronique

     

     

     

     

     

     

    8 - Stratégie de l'Ombre

     
     

     

    Le Harcèlement Permanent

    La stratégie du harcèlement permanent tourne toujours autour de l'induction de la peur et de la culpabilité. Un seul but : le pouvoir sur autrui, par le contrôle et la manipulation.

    Le pouvoir n'est pas un moyen, il est une fin. On n'établit pas une dictature pour sauvegarder une révolution. On fait une révolution pour établir une dictature. La persécution a pour objet la persécution. La torture a pour objet la torture. Le pouvoir a pour objet le pouvoir - Georges Orwell

    La peur est le contraire de l'amour et empêche le développement de l'adn, c'est-à-dire l'accès à la Connaissance, laquelle se trouve à l'intérieur de Soi. En effet, l'adn est une antenne électromagnétique.

    Pour rappel :

    - La peur est une onde d'émotion longue et lente alors que l'amour est une onde d'émotion courte et rapide. Comme une sinusoïde. La peur superposée à la double hélice de l'adn : l'onde étant longue, le nombre de points d'intersection est faible.
    - L'amour superposé à la double hélice de l'adn : l'onde étant courte, le nombre de points d'intersection est élevé. L'intelligence (union de l'intellect et du coeur) dépend du développement de l'adn.

    D'où l'intérêt de toujours fonctionner dans un état d'esprit positif et optimiste, d'amour de Soi et d'autrui (qui est le reflet de Soi).

    L'Ombre opère, quant à elle, par l'induction de la sinistrose et de la culpabilisation, à des fins de contrôle et de manipulation, et par conséquent, de pouvoir, ce dernier appelant toujours plus de pouvoir et de moyens.

    Les moyens :

    Les religions et les sectes

    Toutes les religions sont patriarcales. Pour les grandes religions, Dieu est masculin et juge. Or Dieu ne peut être qu'androgyne (Dieu est Un) et ne juge jamais. Juge, il jugerait ses créations qui sont le reflet de lui-même, il se jugerait donc lui-même, ce qui est un non-sens. Les religions primitives relèguent la femme au second plan (le voile pour les soumettre est un exemple). Dans nos sociétés occidentales, les religions modernes comme le matérialisme masculinisent la femme de façon sournoise. Dissimuler le pôle féminin à l'extérieur revient à dissimuler le pôle féminin à l'intérieur de Soi.

    Quant aux sectes, elles jouent aussi dans le registre de la culpabilisation. Et le but est également financier.

    Toute croyance, quelle qu'elle soit, atrophie le cerveau. Sectes, religions et matérialisme effréné agissent de telle sorte que l'individu reste au stade de l'ignorance, par l'atrophie cérébrale.

    Les médias

    Agissent aussi par la peur et la culpabilisation.

    La peur : les horreurs quotidiennes du journal télévisé et autres reportages, ainsi que - et surtout - les films de violence, laquelle génère la délinquance chez les jeunes spectateurs peu instruits.

    La culpabilisation : en montrant de temps à autre des images de misère et de maladie dans les pays du Tiers-monde, on culpabilise le spectateur sans jamais lui expliquer les causes réelles.

    Les débats d'opinion : oui-non, pour-contre, d'accord-pas d'accord, débats qui perturbent le mental du spectateur. Le parfait reflet de l'illusoire dualité. Diviser pour régner.

    La télévision envoie des ondes alpha relaxantes qui permettent la diffusion de toutes sortes de messages quasi-subliminaux comme la peur ou la culpabilisation ou encore " achetez, achetez ". De plus, la télévision est une véritable pompe à ions et à énergie vitale (chi, orgone, prana, kha...).

    La pensée unique

    - Tout est focalisé sur la compétitivité économique et les chiffres virtuels. Il faut être " compétitif ". " L'homme est un loup pour l'homme " (ce qui est une expression étrange, car le loup n'agit pas du tout ainsi. C'est même le contraire). L'être humain n'existe pas, ce n'est plus qu'un " producteur " et un " consommateur ".
    - Après la mort, le néant, dixit la science matérialiste, le scientisme étant la nouvelle religion.

    La pression sociale

    - Il faut penser " comme tout le monde "
    - Il faut faire " comme tout le monde "
    - Le créatif est un ennemi, c'est un marginal, il n'arrive pas à " s'intégrer " dans la " société " . Il n'est pas " normal ". Il est équilibré, certes (personne ne le dira), mais il n'est pas " normal ", pas conforme à la norme (à la matrice), pas conforme à ce qu'on attend de lui. Il n'est pas coulé dans le moule.

    Un seul geste politique suffit pour loger les personnes sans ressources, les études ayant démontré qu'il y avait au moins trois fois plus de logements disponibles que de personnes sans logement. Aucun homme politique ne l'a réalisé. Or, le coût serait minime, ce devrait être leur tâche première et c'est un devoir moral. La libération de l'insécurité financière, et, dans une perspective plus vaste, de l'esclavage économique est ce qui permet un nouvel élan vers la créativité positive pour la société dans son ensemble.

    La société déjà normalisée (normes européennes, US, etc.), tente de s'uniformiser toujours plus. Derrière l'" uniformisation " se cache le mot " uniforme ", qui rappelle de fâcheux souvenirs.

    Le résultat de la normalisation, de l'homogénéisation des produits, des études, des pensées, etc. sera que la société aboutira à un oeuf complètement vide, dépourvu de toute substance, de tout sens, tel un vieux disque 33 tours qui se termine (de l'extérieur vers le centre).

    L'enseignement

    L'enseignement scolaire et universitaire fait partie de la normalisation. A quelques exceptions près (car il est important de maîtriser la syntaxe, un peu de physique, etc.), tout ce qui est enseigné n'est que pure foutaise, sans aucun rapport avec la réalité. On y fabrique des robots au service de la société productiviste-consumériste. On n'apprend pas à réfléchir, à méditer, à chercher les réponses à l'intérieur de Soi. La science est la nouvelle religion. L'enseignement, tel qu'il est pratiqué de nos jours, n'est qu'une injure à l'intelligence humaine, favorisant le seul développement du cerveau gauche au détriment du cerveau droit.

    Moquerie, agression, isolement

    Quiconque voit des choses hors du commun - Ovni's, ET's, Anges, synchronicités, etc. - se verra traiter de fantaisiste, d'affabulateur, dans environ 98% des cas. La moquerie se transformera en agressivité et conduira enfin à l'isolement de l'individu non conforme.

    Divers

    Aliments modifiés (pesticides,..., micro-ondes), génétiquement ou non, pollution généralisée (air, terre, eau), pollution électromagnétique (téléphones cellulaires, antennes, réseau électrique...), médicaments, drogue, etc.

    Les armes scalaires

    A qui s'éveille un peu trop et n'est pas manipulable par les religions, les médias, la pensée unique, la pression sociale, l'enseignement, la moquerie, l'agression, l'isolement, sera réservée l'arme non-léthale, l'arme scalaire, c'est-à-dire l'envoi épisodique ou permanent de basses fréquences.

    Quel que soit le stade d'Eveil, le harcèlement permanent concerne tout le monde, sans exception.

    Le harcèlement permanent permet la continuité du fonctionnement de l'individu, et par extension, de la conscience collective, dans les basses fréquences.

     



    Source :
    Silver-Wolves.Com




     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :