• L’accélération du temps et la transition

     

    L’accélération du temps

     

     

    En même temps que la fréquence vibratoire de la Terre s’accélère, le temps devient plus rapide et se contracte pour atteindre un maximum lorsque la vibration atteindra 13 hertz, c’est-à-dire au « point zéro ».  C’est ainsi qu’une journée actuelle correspondrait à 16 heures d’autrefois. C’est ce phénomène qui donne cette impression de n’avoir jamais assez de temps, ou encore que le temps a passé très vite.

     

     

    4642543-6948383

     

    Cette impression est accentuée par le fait qu’un nombre de plus en plus important d’informations nous arrivent quotidiennement par différents canaux : télévision, radio, internet, journaux, téléphonie mobile, wifi, courrier… Cela semble arriver de partout et nécessite beaucoup de temps pour leur gestion. Mais tout ceci n’est que le début, car les découvertes, les inventions, les événements, les informations se bousculeront à un rythme de plus en plus rapide et soutenu, jusqu’à même déborder les capacités d’analyse du cerveau humain.

    Selon Gregg Braden[1], la Terre va ralentir prochainement sa rotation sur elle-même tout en accélérant sa fréquence vibratoire. Pour lui, le temps va paraître de plus en plus rapide au fur et à mesure que la Terre se rapprochera du « point zéro ». Ces observations rejoignent les prophéties du calendrier Maya, qui affirmaient qu’à la fin du cycle actuel, le temps semblerait s’accélérer.

     

     

     

    ************

     

     

     La transition

     

     

    Actuellement nous vivons une période de transition, correspondant à une période de changement de fréquence. Pour les humains, il s’agit d’une période d’adaptation. Celle-ci peut se passer plus ou moins bien selon l’attitude des êtres humains dans leur ensemble au niveau planétaire, mais aussi de chaque personne au niveau individuel.

     

     

    Capture-d’écran-2012-02-06-à-12.20.02-529x270

    Il est ainsi difficile de donner des indications précises concernant la date des événements à venir. Car il faut savoir qu’une prophétie n’est qu’une extrapolation de la situation existante au moment où elle a été faite. Il s’agit en quelque sorte de l’avenir le plus probable à un instant déterminé. Mais si dans le temps situé entre la prophétie et sa réalisation, des événements inattendus surviennent ou s’il y a un changement de mentalité… la prophétie devient alors caduque. Car l’évolution n’a pas suivi le chemin le plus probable, mais elle en a suivit un autre qui va mener vers un autre futur.

     Cette notion est essentielle. Car elle indique que rien n’est jamais écrit et que l’avenir nous appartient, c’est-à-dire qu’il ne dépend que de nous. Je rappellerai ici les points convergents :

    • Des indiens Hopis : « Dites aux hommes qu'ils ne craignent aucun cataclysme. Il n'arrivera en eux et hors d'eux que celui qu'ils voudront bien tolérer. Sachez aussi qu'il existe deux types de bouleversements dans l'Univers manifesté. Les premiers sont dus aux mutations naturelles du cosmos et ponctuent les degrés de son ascension, les seconds sont les fruits des âmes malades, les enfants des formes pensées anarchiques. Les uns et les autres sont évitables tout au long d'une vague de vie ou d'une création (...) Le cataclysme n'est pas inévitable. Il est probable mais peut être évité"[1].

     

     


     

    • D’Edgar Cayce qui donna cette réponse à une personne l’interrogeant sur les bouleversements futurs : « Soyez certain que cela dépendra beaucoup de la philosophie des gens, de ce qu'ils entendent par la "Vérité"…/… Car, comme vous devriez le comprendre, les activités des individus, selon leur ligne de pensée et leurs objectifs, créent une ambiance, qui, si elle est positive, peut préserver une ville ou un pays. Cette ville, ce pays ne sont alors pas touchés par les catastrophes géologiques et cela grâce à l'application concrète des lois spirituelles et universelles par les individus[2] ».  Lors d’une autre transe, il confirma ce point de vue : « En ce qui concerne les changements futurs et leur accomplissement dans le Temps et l’Espace, cela dépendra des individus et des groupes humains…/… Les changements géobiologiques n’apporteront de bouleversement dans les affaires des hommes que dans la mesure où ces changements auront été provoqués par l’activité humaine, selon que l’on aura appliqué ou non les lois divines, à cette génération[3]. »

    Ainsi, il est bien évident que si les gouvernants font preuve d’intelligence, de compréhension et de compassion, ils réaliseront de grandes choses sur les plans sociaux, économiques, politiques et écologiques ce qui placera l’humanité dans les meilleures dispositions pour s’adapter aux changements énergétiques qui se déroulent et qui vont continuer de se survenir.

    Mais jusqu’à présent, les décisions prises par les gouvernants et l’attitude des êtres humains ne dirigent pas l’humanité vers un passage facile. Tout semble fait au contraire pour empêcher l’éveil des consciences et renforcer le matérialisme.

    Aussi ne faut-il pas attendre que les gouvern

    ements apportent les solutions aux problèmes actuels. Car elles risquent d’arriver trop tard ou même de ne jamais arriver. Il faut tout au contraire que nous changions à l’échelon individuel. Tout peut changer si un certain nombre de personnes sur la Terre prennent conscience de cela et décident de changer. Leur évolution peut transformer la Terre…

    Edgar Cayce expliqua à une personne qui craignait la survenue d’événements graves à New York : « Comme nous l’avons déjà indiqué, cela dépendra des hommes eux-mêmes et de leurs activités. En ce qui vous concerne, ce qui vous arrivera, dépendra de l’attitude que vous adopterez. Si vous vous installez dans la ville de New York avec une mentalité défaitiste, alors attendez-vous au pire ! Mais si vous vous installez dans une perspective optimiste et que vous agissez de même alors ne vous faites pas de souci ![4] » Edgar Cayce précisa aussi que le destin de chacun dépend non pas des gouvernements et des militaires, mais de la personne elle-même, de son comportement et de son état d’esprit. C’est pourquoi, il est important de se préparer individuellement aux événements en cours. Il n’est pas utile d’attendre ou d’espérer des solutions venant de l’extérieur.

     

     

     

    0ed3dabb

     

     

    Peter Deunov enfonce le clou, en décrivant les événements que nous voyons se développer aujourd’hui : « La Terre sera bientôt balayée par les ondes extraordinairement rapides de l’Électricité Cosmique. D’ici quelques décennies, les êtres mauvais et fourvoyés ne pourront supporter leur intensité. Ils seront alors absorbés par le Feu Cosmique qui consumera le mal qui les possède. Puis ils se repentiront, car il est écrit que « chaque chair glorifiera le Seigneur. »

    Notre mère, la Terre, se débarrassera des hommes qui n’accepteront pas la Nouvelle Vie. Elle les rejettera comme des fruits avariés. Ils ne pourront bientôt plus se réincarner sur cette planète ; les esprits criminels non plus. Seuls resteront ceux qui posséderont l’Amour en eux (…).

    C’est la fin d’une époque ; un nouvel ordre va se substituer à l’ancien, un ordre dans lequel régnera l’Amour sur la Terre.[5] »

    Ce texte indique que les personnes qui refusent le changement en cours ou/et qui restent dans la haine, la colère, l’intolérance… auront de graves difficultés pendant cette période de transition. Par contre, si les hommes œuvrent dans la tolérance, l’entraide et la compassion… si une ouverture des conscience se fait… ce passage se déroulera tranquillement sans heurt, ni trouble. Car les pensées altruistes, les pensées d’amour et de compassion sont en harmonie avec les nouvelles fréquences qui arrivent, ce qui permet aux personnes de bien s’y adapter, contrairement à celles ayant des pensées noires qui sont en disharmonie avec les vibrations à venir.

    Ici encore Edgar Cayce est très clair : « Vous devez prier pour la paix, mais pas seulement ! Encore faut-il que vous la cherchiez, en vivant vous-même la seconde partie du commandement divin : aime ton prochain comme toi-même[6] ».

    Or, même si les événements semblent actuellement mal engagés pour l’humanité actuellement, tout peut encore changer. Il suffit d’une prise de conscience individuelle qui va en se généralisant. Cela peut aller très vite. Il suffit qu’un nombre important de personnes abandonnent leurs peurs, leurs angoisses, leurs doutes pour se tourner vers la recherche d’une évolution personnelle, vers la méditation et la compassion… pour que tout soit transformé.

    Ainsi, tout est possible pendant cette phase de transition, selon l’état d’esprit des humains. Mais une seule chose est sûre, le changement de niveau vibratoire de la Terre, quant à lui, aura lieu avec ou sans les humains !

     

    http://www.preparezvousauchangement.com


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :