• EXOPOLITIQUE, Premier Congrès à Barcelone

    *

     

    EN JUILLET DERNIER A BARCELONE  SE DEROULAIT LE PREMIER SOMMET EUROPEEN D'EXOPOLITIQUE.

    Barcelone a accueilli un sommet européen d'exopolitique en juiller dernier, à l'initiative de Miguel Cellades Rex et Pepon Javer. Plus de 1400 personnes ont assisté à ces deux jours de contérences qui réunissaient un plateau de très haut niveau, avec en particulier la présence de Steven Greer, Stephen Basset, Robert Dean, Brian O'Leary, Nick Pope, Paola Harris, Michael Salla, Klaus Dona et Jean-Charles Duboc.

    L'exopolitique est cette discipline qui, au-delà de l'ufologie, réfléchit aux implications sociopolitiques de la présence extra-terrestre dans notre environnement. Nous retiendrons en particulier la présentation de Robert Dean, ex-sergent-major de l'armée US, longtemps en poste près de Paris dans un quartier général de l'OTAN. " La Nasa a effacé 14 rouleaux de films des missions Apollo !",  s'est-il lamenté. Heureusement même si,

    NASA signifie "Never A Straight Answer" (Jamais une réponse directe),  " Il y a là-bas quelques personnes bien, et grâce à elles j'ai certaines images qui n'ont pas été détruites." Et robert Dean de projeter des photos issues de plusieurs missions.

    L'une prise par Neil Armstrong d'un objet qui est passé devant le hublot du module d'alunissage Apollo 11. Un autre objet de plusieurs centaines de mètres de diamètre, qui a suivi le module. " Nous les photographions et ils nous photographiaient ! ", plaisante Robert Dean. Un cratère sur la Lune qui semblait héberger de l'activité. Une photo qui montre la Lune et trois objets de la même taille qu'elle, dont un de forme allongée, qui semble être un vaisseau-mère de plus de 8 km de longueur. Sur un agrandissement on voit deux petits objets que semblent en partir ou en arriver.

    Des images, issues de la mission Voyager, d'objets plus gros que la Lune dans les anneaux de Saturne, " comme s'ils en exploitaient le contenu minéral ", propose Dean.


     Une photo de la mission Mariner vers Mars qui montre ce qui ressemble à un " spatioport ", situé à l'équateur pour profiter de la rotation de la planète au décollage. Pour finir, une photo de la Terre. " On parle de Terre Sainte, à Jérusalem ou à la Mecque, dit Robert Dean. Mais la voilà, la Terre sainte, c'est Notre Planète et Elle Est Sacrée ! " 

    Puis il adopte un ton plus grave pour évoquer : " L'avenir de notre espèce, qui est dans les étoiles". Nos descendants y prendront leur juste place ! ". 

    Applaudissements debout. On pourra regretter l'abus de digressions humanistes au détriment d'élément factuels ( à l'exception de Nick Pope) ou l'intervention trop vague sur l'énergie libre de Brian O'Leary. Et l'on retiendra la conclusion de Setphen Basset pour qui l'heure de la révélation est proche, Barack Obama ayant promis la transparence, tandis que les prises de positions de personnalités, telles qu' Edgar Mitchel récemment, se multiplient. " Si Obama attend trop, son nom sera associé à l'embargo sur la vérité ", a lancé Stephen Basset.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :