• Ciblés par des Inconnus.

     

      


    Etre témoin d'un fait étrange peut par la suite entrainer des conséquences fâcheuses, il en a été ainsi dans l'aventure relatée ici.

     
    Le soir du 2 avril  1999 vers 20 heures 30, un timide orage venant du sud-ouest gronda de loin en loin. Ma fille Morgane dormait déjà, de mon côté je regardais la télé lorsque soudain un coup de tonnerre claqua dans la vallée. Curieusement ma chienne installée dans son panier à quelques pas de moi ne broncha pas, j'en fus très surprise, d'habitude elle se précipitait contre mes jambes en tremblant ou allait se réfugier sous un lit, cherchant une protection. Constatant qu'elle faisait maintenant face à ce déferlement de bruit sans crainte, j'en fus satisfaite, un instant distraite je reportais mon attention sur le film.

     


    - Je vais consacrer quelques lignes pour décrire l'agencement de la pièce où je me trouvai à savoir la cuisine.  
    Près de la porte d'entrée cachée par un épais double rideau, bien utile pour isoler du froid, se trouvait le poste de télévision installé sur un meuble haut, à environ 2 mètres de là, j'étais assise accoudée à la table. L'esprit toujours absorbé par les péripéties vécues par les personnages je ne songeai plus aux intempéries qui s'étaient par ailleurs calmées. La soirée s'écoulait maintenant tranquillement. Mon regard fut attiré tout à coup, je ne sus pourquoi, vers la porte d'entrée, à cet instant le double rideau fut transpercé par un rayon lumineux jaune. Surprise, j'imaginai aussitôt qu'une attaque quelconque déferlait sur nous.

     

     

     

    L'impact du tir frappa le bas gauche de l'écran de la télé. Dès cet instant j'attendis une explosion, elle n'eut pas lieu , à l'endroit ou le rayon toucha l'écran, l'image se mit à onduler horizontalement en vagues serrées  formant un rectangle de 1O cm x 7 environ, les voix des acteurs montèrent dans les aigus. Je me levai, m'approchai pour examiner le phénomène de plus près, il dura 2 à 3 minutes, avec détachement j'analysai la situation, le sentiment ressenti un instant plurs tôt s'affirmait avec netteté, on avait volontairement diriger ce rayon chez moi sans intention agressive. cette pensée me rassura, je vérifiai l'état du rideau et de la porte qui ne portaient aucune trace de brûlure et, n'avaient subit aucun dégat, le téléviseur fonctionnait toujours. J'ouvris la porte, jettai un regard dehors, l'orage s'était éloigné tout semblait normal. Un éclair, sans doute avait traversé la porte. Pensai-je. Je rentrai un peu rassurée, m'installai devant la télé et repris le cours du film, la fin de la soirée se passa calmement.

     

     

     

    Le lendemain je récapitulai le déroulement de l'évènement survenu la veille. Une question, parmi de nombreuses autres, s'imposait à mon esprit : Est-ce qu'un éclair peut pénétrer dans une maison complètement close ?
    ne pouvant moi-même éclaicir ce point, j'eu l'idée d'appeler le centre météorologique de mon département. Un serveur vocal me donna les prochaines prévisions météo. j'essayai plusieurs services dans ma région et obtint aussi, le temps qu'il ferait dans les prochaines heures. Exaspérée de ne pouvoir contacter quelqu'un pour me répondre, je mis en oeuvre mes petites cellules grises et, réfléchissai activement afin de trouver une solution... Lorsqu'il me revint en mémoire d'avoir lu sur un magazine d'ufologie qu'un météologue faisait partie de l'équipe des enquêteurs de cette revue, un numéro de téléphone figurait sur la première page pour les joindre. J'appelai. Un homme décrocha. J'exposai le plus conscisement possible le déroulement des faits. Je lui avouai mon inquiètude à savoir si oui ou non les éclairs pouvaient traverser une porte en bois, car l'imaginai sur le moment qu'il fut possible d'être toucher par l'un d'eux dans la maison. A son tour il me demanda si la pièce possédait une ouverture même infime mis à part la porte et les fenêtres ce qui aurait favorisé la pénétration de l'éclair. Je regardai autour de moi afin de vérifier, si un passage vers l'extérieur pouvait généré un appel d'air susceptible d'attirer la foudre, mais n'en vis point, alors l'homme au téléphone m'assura qu'il ne pouvait pas s'agir d'un éclair, il n'avait non plus aucune idée de la nature du phénomène. Un peu rassurée je raccrochai, le mystère s'épaississait, ce rayon avait-il pénétré accidentellement dans la pièce ou bien une volonté inconnue attirai ainsi mon attention sur l'existence et la détention d'une technologie ou sur une capacité psychique pouvant produire une telle chose ?

     

     

     

     

    Vous serez surpris probablement de mes déductions. Quelles raisons avais-je de penser que l'on m'ai choisi pour une démonstration  de puissance technologique ? Pas une, car je ne suis pas ingénieure encore moins une scientifique, cependant la compréhension de l'origine de ce rayon passait à mes yeux par cette possibilité. Dès le début je penchai nettement en faveur d'une source psychique plus plausible à mon avis, mon intérêt sur l'existence de puvoirs mentaux recevait de la sorte une réponse en se manifestant dans le monde physique. 

     L'histoire aurait pu s'arrêter ainsi, ce ne fut pas le cas elle prit ensuite un autre tournure.

     Quelques jours après, mes parents reçurent d'étranges appels téléphoniques anonymes, ils en furent la cible pendant presque 2 ans.

       

    Aussitôt je fis le rapprochement avec le rayon, mon coup de téléphone à la revue, j'eu le sentiment de lien exsitant entre ces éléments. Pourquoi les visait-on ? La raison en est simple, mon numéro de téléphone était à l'époque sur liste rouge celui de mes parents paraissait sur l'annuaire. Patience, j'en viens à mon raisonnement. Lors de mon appel à la revue, respectant les règles de bienséance j'avais décliné mon identité, je porte mon nom de jeune fille donc nos patronymes sont les mêmes, mes parents et moi.

       

    En quelques phrases voici à quel genre de situation ils furent confrontés : 

    Des personnes recevaient " soi-disant " des appels téléphonique anonymes et muets, chaque fois le numéro de mes parents apparaissait, sur l'écran du téléphonne de celles-ci qui mécontentes se sentant harcelées appellaient mes parents pour déverser sur eux leur colère. Mon père et ma mère éprouvaient de leur côté de l'agacement et de l'incompréhension car malgré leurs dénégations on ne les croyaient pas. Leur inquiétude grandissait rapidement, je les persuadai de le signaler aux Télécoms et de demander l'ouverture d'une enquête. Ceux-ci prirent compte des doléances de mes parents et s'engagèrent à les tenir au courant des résultats de leur investigation. Les mois passèrent, sans nouvelles, ma mère les relança plusieurs fois afin de connaître le fin mot de cet acharnement. Il fallut attendre 1 an et demi pour s'entendre dire qu'ils leur étaient impossible de communiquer quoique ce soit.
    Lorsque ma mère demanda pour qu'elle raison à la femme travaillant dans l'agence, sa réponse fut : - Je ne peux pas vous le dire.
    En répétant, et en appuyant bien sur le " Je ne peux pas vous le dire ! ".

     

     La ligne de mes parents n'était pas piratée alors comment leur numéro pouvait apparaître sur les cadrans des autres téléphones ?
    J'eu l'occasion depuis de questionner un technicien des Télécoms et un autre employé travaillant dans les bureaux, ils m'affirmèrent qu'il était impossible d'arriver à perturber de la sorte une ligne téléphonique.
    Une autre chose arriva par la suite à leur cable téléphonique, qui fut sectionné net au poteau pendant deux fois à trois semaines d'intervalles.
    Que penser de tout ceci ?

     
    Il y a eu en premier lieu intimidation de la part d'inconnus pour m'empêcher de divulguer cet évènement. Le message était clair. Ensuite la Société de téléphonie a tenu secret ce qu'elle avait découvert. Alors ce rayon n'était-il que la foudre ???
    Pourquoi ce refus de les tenir au courant ?? Cette dissimulation est orchestrée par qui ?
    J'ai bien une petite idée, vous aussi ?
    J'attends vos suggestions si vous désirez en formuler..... J'ATTENDS ENCORE QUELQUES REACTIONS DE LA PART DE MES VISITEURS !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Ciblés par des inconnus 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :