•  

    Al-Qaida n’existe pas Un documentaire édifiant qui explique comment et pourquoi ce fantasme fut créé

     

     

     

    « Le Pouvoir des Cauchemars » est un documentaire produit par la BBC qui s’applique à démontrer qu’Al-Qaida n’existe pas et que l’idée d’une menace terroriste globale est un pur fantasme. Un documentaire édifiant qui explique comment et pourquoi ce fantasme fut créé, qui en bénéficie, et pourquoi il résiste si bien à l’épreuve du temps. A voir absolument !

     

     

    ALQUAIDA n'a jamais existé et les attentats ont été organisés par la CIA et le MOSSAD...

    http://rustyjames.canalblog.com/archives/2013/03/12/26608808.html

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Heureusement tous les manuscrits révélant la vérité vraie ne sont pas tombés sous la coupe du Vatican.

     

     

    Un texte égyptien récemment déchiffré, remontant presque à 1200 ans, raconte une partie du récit de la crucifixion de Jésus émaillé de rebondissements apocryphes, dont certains inconnus jusqu'ici.

    Écrit en langue copte, le texte parle de Ponce Pilate, le juge qui autorisa la crucifixion de Jésus, dînant avec Jésus avant sa crucifixion et qui offre son propre fils à la place de Jésus. Il explique aussi pourquoi Judas a employé spécifiquement un baiser pour trahir Jésus – parce que Jésus avait la capacité de changer d'apparence, selon le texte – et il place le jour de l'arrestation de Jésus dans la soirée du mardi soir plutôt que celle du jeudi, élément qui déroge avec la chronologie de Pâques.



    La découverte du texte ne veut pas dire que ces événements soient arrivés, mais plutôt que les gens vivant à l'époque semblent y avoir cru, a dit Roelof van den Broek, de l'université d'Utrecht aux Pays-Bas, qui a publié en 2013 la traduction dans un livre ''Pseudo-Cyril of Jerusalem on the life and the passion of Christ'' (Le pseudo-Cyril de Jérusalem sur la vie et la passion du Christ).

    Des copies du texte se trouvent dans deux manuscrits, l'un à la bibliothèque Morgan de New York et l'autre au musée de l'université de Pennsylvanie. La majorité de la traduction provient du texte de New York, parce que le texte en question du manuscrit de Pennsylvanie est presque illisible.

    Une partie du texte manuscrit



    Ponce Pilate dînant avec Jésus

    Alors que des histoires apocryphes sur Pilate sont connues depuis très longtemps, van den Broek a écrit dans un message électronique envoyé à LiveScience qu'il n'a jamais encore vu cela avant, Pilate offrant de sacrifier son propre fils à la place de Jésus.

    ''Sans plus de façons, Pilate prépara un repas et le mangea avec Jésus le cinquième jour de la semaine. Et Jésus bénit Pilate et toute sa maisonnée'', peut-on lire dans une partie du texte traduit. Pilate dit plus tard à Jésus, ''Hé bien, regarde, la nuit est venue, lève-toi et retire-toi, et quand le jour se lèvera et qu'ils m'accuseront à cause de toi, je leur donnerai mon seul fils pour qu'ils puissent le tuer à ta place''.


    Dans le texte, Jésus le réconforte en disant, ''Oh Pilate, tu es jugé mériter une grande grâce parce que tu t'es montré bien disposé envers moi''. Jésus expliqua aussi à Pilate qu'il pouvait s'enfuir s'il le voulait. ''Pilate, alors, regarda Jésus et son corps devint invisible : il ne le vit pas pendant un bon moment...'' dit le texte.

    Pilate et sa femme ont des visions cette nuit-là qui montraient un aigle (représentant Jésus) qu'on tuait.

    Dans les églises coptes et éthiopiennes, Pilate est considéré comme un saint, ce qui explique le portrait sympathique du texte, écrit van den Broek.

    Pourquoi Judas s'est servi d'un baiser

    Dans la bible canonique l'apôtre Judas trahit Jésus en échange d'argent en lui donnant un baiser pour l'identifier, ce qui conduit à l'arrestation de Jésus. Ce récit apocryphe explique que la raison du baiser est parce que Jésus avait la capacité de changer d'apparence.


    ''Les juifs dirent ensuite à Judas : comment l'arrêterons-nous, car il ne se montre pas sous un seul aspect, son apparence change. Quelquefois il est rougeâtre, quelquefois il est blanc, quelquefois il est rouge, quelquefois il a la couleur du blé, quelquefois il est pâle comme un ascète, quelquefois il est jeune, quelquefois c'est un vieillard...'' Ceci amène Judas à suggérer d'utiliser le baiser comme moyen pour l'identifier. Si Judas avait donné une description de Jésus il aurait pu changer d'apparence. En embrassant Jésus, Judas peut dire exactement aux gens qui c'est.

    On trouve déjà avant cette explication du baiser de Judas. ''Cette explication du baiser de Judas est trouvée en premier chez Origène [un théologien qui vivait après J-C, 185-254]'', écrit van den Broek. Dans son livre, Contra Celsum, Origène, écrivain de l'antiquité, déclarait que '' pour ceux qui le voyaient, il n'apparaissait pas de la même manière à tout le monde''.

    L'imposture de St Cyril

    Le texte est écrit sous le nom de St Cyril de Jérusalem qui vivait au 4ème siècle. Cyril dit que l'histoire de Pâques fait partie d'une homélie (un type de sermon). De nombreux textes des temps anciens prétendent être des homélies de St Cyril et elles n'ont probablement pas été faites par le saint dans sa vie réelle, explique van den Broek dans son livre.Au début du texte, Cyril, ou la personne qui écrit en son nom, prétend qu'un livre a été trouvé à Jérusalem exposant les écrits des apôtres sur la vie et la crucifixion de Jésus. ''Écoutez-moi, oh mes enfants honorés, et laissez-moi vous dire quelque chose que nous avons trouvé écrit dans la maison de Marie...'' dit une partie du texte.

    De nouveau, il est improbable qu'un tel livre ait existé réellement. Van den Broek dit qu'une déclaration de ce genre aurait été utilisée par l'écrivain '' pour renforcer la crédibilité de points de vue particuliers et de faits non canoniques qu'il présentera en les attribuant à une source apostolique'', ajoutant qu'on peut trouver fréquemment des exemples de ce subterfuge dans la littérature copte.

    Arrestation le mardi

    Van den Broek dit qu'il a été surpris du changement par l'écrivain de la date dans le texte de la Cène avec les apôtres et de l'arrestation le mardi. En fait, dans ce texte, la vraie Cène semble se passer avec Ponce Pilate. Entre son arrestation et le dîner avec Pilate, il est amené devant Caïphe et Hérode.

    Dans les textes canoniques, la Cène et l'arrestation de Jésus se passent le jeudi soir et les chrétiens actuels marquent cet événement avec les messes du Jeudi Saint. Il ''reste remarquable que le pseudo-Cyril relate l'histoire de l'arrestation de Jésus le mardi soir comme si l'histoire canonique sur son arrestation le jeudi soir (qui a été commémorée chaque année par les messes de la Semaine Sainte) n'existait pas !'' écrit van den Broek dans son message.

    Un don à un monastère...et ensuite un don à New York

    Il y a environ 1200 ans le texte new-yorkais se trouvait dans la bibliothèque du monastère St Michel dans le désert égyptien près de l'actuel al-Hamuli dans la partie occidentale du Fayoum. Le texte dit dans sa traduction, que c'était un cadeau de l'archiprêtre Frère Paul'', qui, ''avait rendu possible ce livre par son propre travail''.

    Le monastère semble avoir cessé ses activités autour du début du 10ème siècle, et le texte fut redécouvert au printemps 1910. En décembre1911, il fut acheté, avec d'autres textes, par le financier américain J.P. Morgan. Sa collection fut ouverte plus tard au public et elle fait partie de la Bibliothèque et du Musée Morgan actuel de New York. Le manuscrit fait actuellement partie de l'exposition du musée ''Trésors de la crypte'' qui se tient jusqu'au 5 mai.

    Qui y croyait ?

    Van den Broek écrit dans son message que ''en Égypte, la bible était déjà canonisée dans les 4ème et 5ème siècles, mais que les histoires apocryphes et les livres restaient populaires parmi les chrétiens égyptiens, surtout parmi des moines''.

    Attendu que les gens du monastère croyaient le texte qui vient d'être récemment traduit, ''en particulier les moines les plus simples,'' il n'est pas convaincu que le rédacteur du texte croyait à tout ce qu'il rédigeait, dit van den Broek.

    ''Je trouve qu'il est difficile de penser qu'il y croyait réellement, mais certains détails, par exemple pour le repas avec Jésus, il a pu croire qu'il se soit vraiment passé'', écrit van den Broek. ''Les gens de cette époque, même bien éduqués, n'avaient pas une attitude historique critique. Des miracles ont toujours existé et pourquoi cette vieille histoire ne serait-elle pas vraie ? ''

     

    SOURCE


    votre commentaire
  •  

    « Selon une source gouvernementale à l’AFP, Matignon et l’Elysée ont été informés que Claudie Haigneré a tenté de se suicider ». C’est du moins ce qu’a prétendu le journal Le Parisien.
    Quelques heures plus tard, cette information a été catégoriquement démentie :
    « Ma femme va bien, ses jours ne sont pas danger », a déclaré mercredi son mari, Jean-Pierre Haigneré, ajoutant : « contrairement à ce qui a été dit, il ne s’agit pas d’une tentative de suicide. Elle avait des soucis, elle était stressée et voulait dormir, et c’est pourquoi elle a absorbé des médicaments qui se sont contrariés ».


    En lisant l’information catégorique du Parisien – totalement erronée – on a une haute opinion des valeurs de la presse grand publique en général et des agences officielles de presse en particulier. Où est la vraie information ? Qui en décide ?
    A demi-consciente, Claudie Haigneré a été découverte à 20 heures chez elle par des proches qui auraient aussitôt alerté les services de secours et propagé la fausse nouvelle du prétendu suicide. Une information plus que tempérée, une nouvelle fois par son mari :
    « Elle avait besoin de trouver le repos avec des calmants, mais pas au point de vouloir mettre fin à ses jours. J’ai la conviction qu’elle n’a pas eu l’intention de se suicider. »
    Tout le monde n’a donc pas la même version, loin s’en faut !
    Il est en effet nécessaire de rappeler que Claudie Haigneré, avant d’être la première française astronaute (deux fois dans l’espace) est médecin, biologiste, et qu’elle a été responsable des programmes de physiologie et de médecine spatiale. Elle a aussi été deux fois ministre.


    En outre, c’est une femme particulièrement intelligente, possédant une force de caractère et un courage hors du commun. Comment donc aurait-elle pu absorber, sans s’en apercevoir, une dose de barbiturique susceptible de mettre ses jours en danger ?
    Enfin, pour en finir avec la thèse du suicide, Claudie Haigneré, lorsque les secours sont arrivés, a tenu sans faiblir à être hospitalisée au Val-de-Grâce (hôpital militaire), ce qui a été fait. Peut-être avait-elle des craintes fondées à ce moment-là.
    « La Terre doit être avertie ! »
    D’après le site “What does it mean”, l’Associated Press News Service a déclaré : «  dans les heures suivant la soi-disant tentative de suicide, son laboratoire (dans lequel elle a effectué des recherches avant gardistes sur l’ADN homme/Alien à l’Institut Pasteur) a été entièrement détruit par le feu. «
    Cette information, si elle est confirmée, est déjà singulièrement inquiétante.
    De surcroît, selon, une source non officielle, une information du FSB (ex-KGB russe) précise que Claudie Haigneré aurait été incarcérée après qu’elle se soit exclamée :
    « La Terre doit être avertie ! »

    Cette même source affirme à ce sujet qu’elle avait parlé de la menace d’une race extraterrestre et qu’elle entendait propager l’information. A-t-on voulu la faire taire ?
    Cette info est à prendre avec précaution, mais elle n’est pas invraisemblable.



    Claudie Haigneré :

    1985 à 1999: spationaute du CNES (Centre National d’Etudes Spatiales)

    1996 : vol de 16 jours à bord de la station orbitale russe MIR dans le cadre de la mission franco-russe CASSIOPEE.

    2001 : vol de 8 jours à bord de la station spatiale internationale (ISS)

    2002-2004 : ministre de la Recherche et des nouvelles technologies

    2004-2005 :  ministre aux Affaires européennes

     

    Article sourceanti-monde.gerardcambri.com

    http://ufoetscience.wordpress.com


    votre commentaire
  • Angleterre de minuscules sphères bleues tombent du ciel !

     

     

    HGCASTFJOBCA4LK9ACCAUI5JRRCA8CVOGFCAI8NRSICASB71Z0CAT0BF7XCA05K0DYCA87RLN2CABAL4QWCA3B026BCA3LZUPACA

     

     

    Un homme, habitant le sud de l'Angleterre, est resté perplexe après que de minuscules sphères bleues soient tombées du ciel dans son jardin.

    Les boules de 3cm de diamètre sont tombées jeudi après-midi pendant une tempête de grêle. Il a trouvé une douzaine de balles dans son jardin et il a raconté combien elles étaient difficiles à ramasser à cause de leur aspect gélatineux. Elles ne sont ni collantes, ni odorantes et elles ne fondent pas selon les témoignages.
     
    Le bureau de la météo a déclaré que la substance gélatineuse n'est pas d'origine météorologique.
     
    Un ingénieur d'avions a déclaré que le ciel avait une couleur jaune très sombre.

     

     

     

     

     

    Source:http://www.bbc.co.uk/news/uk-england-dorset-16754531


    votre commentaire
  •  

    La première moto volante voit le jour...

     

     

     

     

     

     

     

    Un prototype de moto volante vient d'être mis au point par la société californienne Aerofex de la NASA. Testé dans le désert de Mojave en Californie, le véhicule s'élève à plusieurs mètres du sol et pourrait constituer un transport pratique dans un avenir proche.

     

    Alors que les premières recherches en vue de créer une moto volante datent des années 60, la société californienne Aerofex de la NASA vient d'en fabriquer une. Baptisé "Hover Bike", l'engin possède deux rotors hydroglisseurs à la place des roues afin de pouvoir s'élever à quelques mètres du sol. La moto a pu être testée dans le désert californien de Mojave, où elle a atteint une vitesse de 48 km/h en s'élevant à 4 mètres au-dessus du sol.

     

    Pour diriger la moto, il suffit que le pilote se penche dans la direction voulue. Selon les concepteurs, le véhicule se conduit de manière intuitive et ne comporte ni pilote automatique ni ordinateur de bord. Le pilote humain peut alors se prendre pour Luke et Leïa Skywalker, qui chassent le Stormtrooper sur leur moto volante "Spider Bike" dans "La Guerre des étoiles - Le retour du Jedi" pour les connaisseurs. Une vision qui fait rêver d'autant plus que le prototype de moto volante est presque totalement au point.

     

    Seule sa stabilité pose encore problème aux ingénieurs. Un système mécanique constitué de deux barres situées au niveau des genoux du pilote permet de répondre au moindre mouvement de celui-ci. Un dispositif enregistre les décalages entre les mouvements de la moto et ceux du pilote sur trois axes. Des contrôles aérodynamiques sont ensuite réalisés afin de corriger les différences éventuelles et réajuster la position de la moto par rapport au pilote. Mark de Roche, ingénieur aérospatial et fondateur d'Aerofex, précise : "comme les mouvements de balanciers du pilote sont instinctifs et permanents, cet engin se pilote sans le moindre effort".

     

    Une moto utilisable pour lever des charges lourdes 

     

    Le véhicule volant semble pourtant encore peu pratique pour un usage quotidien des particuliers. Il possède en effet plusieurs désagréments importants : son bruit et sa manœuvrabilité difficile notamment. Mais le fondateur d'Aerofex estime que la moto volante pourrait servir à certains domaines particuliers tels le levage de charges lourdes sur des terrains accidentés. Les soldats des Forces Armées pourraient également utiliser l'appareil pour apporter des provisions dans des espaces très étroits. Mark Roche explique : "Ces motos sont moins efficaces et rapides qu'un hélicoptère, qui profite du diamètre bien plus important de ses rotors, mais elles présentent des avantages uniques : elles ont fait la preuve qu'elles pouvaient voler entre des arbres, raser des murs ou passer sous des ponts".

     

    Un nouveau prototype plus stable devrait être terminé cet automne et une version sans pilote se prépare pour 2013. Cette moto du futur impliquerait un transport écologique et ne générant pas d'embouteillages.

     

    http://www.entrevue.fr

     

     


    votre commentaire
  • Flame : les créateurs déclenchent le module suicide

     

    Sécurité – Selon Symantec, le virus serait en cours de désinstallation sur l’ensemble des ordinateurs infectés. Cela sûrement pour empêcher toute étude approfondie du logiciel.

     

      

     

     

     

     

    La saga Flame pourrait se finir sur un mystère. Symantec explique que le virus est cours d’auto-destruction sur l’ensemble des ordinateurs où il est installé. La firme aurait capturé le comportement sur des terminaux « pot-de-miel », sur lesquels la firme étudie toute évolution du comportement du malware.

    Des serveurs C&C (command and control) enverraient un signal aux terminaux infectés pour ordonner la désinstallation du virus. Les serveurs envoient le fichier browse32.ocx, qui contient la liste de 160 fichiers à supprimer, en les réécrivant avec des données aléatoires puis en les supprimant, selon Kaspersky.

    Quelques jours après le correctif de Microsoft

    Le but supposé est d’effacer toute trace de Flame, pour éviter son analyse approfondie et, possiblement, remonter à sa source. Le module browser32.ocx (daté du 9 mai) accomplit le travail qu’était censé effectuer un module déjà intégré au virus, plus ancien. Cette désinstallation massive intervient quelques jours après la création d’un correctif hors cycle par Microsoft.

    Les chercheurs ignorent la raison de l’utilisation de ce second fichier. La présence d’un module suicide est une preuve supplémentaire du soin apporté à la conception de ce virus, considéré comme l’une des plus grandes menaces informatiques jamais créées. Les rumeurs veulent que ce virus ait été créé par un Etat, au vu de sa complexité et de sa discrétion.

    L’outil est capable d’effectuer des captures d’écran, de modifier les réglages du PC, d’enregistrer le micro ou encore de se connecter à une messagerie instantanée. Puis d’envoyer les données collectées à un serveur distant, sans se faire repérer. Le virus aurait opéré cinq ans au Proche-Orient sans éveiller les soupçons.

    Source: zdnet.fr

    Une mise à jour très importante car elle apporte une information qui, si elle s’avère fondée, risque de faire couler beaucoup d’encre! Obama serait derrière le projet Flame suivant un écrivain américain David Sanger dans son livre « Confront and Conceal: Obama’s Secret Wars and Surprising Use of American Power ».Déjà incriminé dans l’affaire du virus Stuxnet, le gouvernement américain pourrait bien être aussi impliqué dans la propagation du virus Flame.

    Un livre publié aux États-Unis dénonce la politique de guerre secrète menée par le gouvernement à l’encontre de l’Iran. L’auteur David Sanger y fait notamment mention du virus Flame. Dans Confront and Conceal: Obama’s Secret Wars and Surprising Use of American Power, l’auteur explique que Georges W. Bush aurait eu un entretien avec Barack Obama où il aurait évoqué la nécessité de continuer la cyber guerre contre l’Iran.

    C’est dans ce cadre que le virus Stuxnet aurait été créé sous le nom d’Olympic Games. Ce virus va causer des dégâts considérables notamment en modifiant la vitesse de rotations des moteurs de plusieurs centrifugeuses de centrales nucléaire à Téhéran.

    Par la suite, le virus aurait échappé à ses créateurs et le programme aurait été arrêté. Selon David Sanger, le président aurait, quelques années plus tard, autorisé deux nouvelles attaques de ce type avec une version améliorée d’Olympic Games, nommée Flame. Les conséquences sont lourdes, d’après l’auteur, à cause des virus, le programme nucléaire de l’Iran aurait été retardé d’un an et demi à deux ans.

    Si les fait s’avèrent véridique ce ne serai pas un événement anodin. En effet, comme le souligne David Sanger : Jamais [...] un président n’avait été impliqué d’aussi près dans l’escalade pas à pas d’une attaque contre les infrastructures d’une nation étrangère”.

    Source: maxisciences.com

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    L'esclavage des peuples par l’endettement !

     

    Étapes des « coups d’État » expliqués ci-dessous [2a – 2d,5]

    1. 07/06/2010 : installation du FESF, « Fonds Européen de Stabilité Financière »

    2. 25/03/2011 : les États membres de la zone euro mettent en place le Mécanisme Européen de Stabilité (MES) après signature de l’accord modifiant l’article 136 du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne, afin de contourner, sans avoir notamment à passer par un referendum, l´article 125 du traité UE, interdisant explicitement l´aide financière d´un pays à l´autre ( clause de « non-renflouement ») 

    3. 24/06/2011 : signature de l’accord « Contrat BANQUE-MES » sur la création et installation d’une Institution que nous appellerons ici, n’ ayant pas accès à une version française du contrat , et pour éviter la confusion avec des termes déjà existants, la « BANQUE-MES ».......

    La suite ici : http://voyage-intemporel.revolublog.com/actualites-c835254

     

     


    votre commentaire
  •  
     
     
    Résistance politique: théorie du complot ou complot de la théorie ?
     
     
     

     

     

     

    Dans un billet du mois de Juin, je concluais que “la théorie de la complot” est un terme appliqué à tout fait, analyse, ou vérité qui est politiquement, idéologiquement ou émotionnellement inacceptable. Ce billet est à propos de ce que sont les véritables conspirations. Chaque évènement ne peut pas être expliqué par une conspiration, mais les conspirations sont monnaie courantes dans les évènements quotidiens. Ainsi, il est paradoxal que l’expression “théorie du complot” soit devenue synonyme “d’incroyable”.

    Des complotss sont communément utilisées pour faire avancer certains agendas. Dans le numéro de Juillet de l”American Rifleman, une publication de l’Association Nationale des Détenteurs d’armes, le vice président de l’association, Wayne Lapierre, rapporte devant un comité d’enquête du congrès présidé par le sénateur Charles Grassley et un membre du parlement Darrell Issa d’une conspiration du bureau pour l’alcool, le tabac, les armes à feu et explosifs et du département de la justice afin de pousser plus avant des mesures de contrôle sur les armes à feu, en faisant passer clandestinement des armes des Etats-Unis au Mexique pour des criminels et en blâmant cet état de fait sur les vendeurs d’armes américains.

    –(ndlr: cette affaire a fait grand bruit récemment aux Etats-Unis, les armes ayant été assujetties par le cartel de la drogue qui commet des crimes de part et d’autre de la frontière américano-mexicaine. Il s’est avéré que toute l’affaire était une opération fausse bannière ourdie depuis les Etats-Unis pour provoquer une regulation drastique des ventes d’armes aux citoyens américains par la création du bouc-émissaire de fait sinon de droit. Le gros problème des globalistes aux Etats-Unis intra-muros étant que les citoyens sont armés et que cela est un droit constitutionnel, droit qui a été établi par les pères fondateurs de la république pour que le peuple puisse se défendre à tout moment contre une invasion ou la tyrannie de son gouvernement le cas échéant. Ironie du sort, c’est ce qu’il se passe depuis l’avènement du patriot act et la tyrannie grandissante de l’état policier fasciste. Le cartel banquier et militaro-industriel aimerait bien désarmer le peuple afin de continuer le démantèlement du pays. Jusqu’ici le droit constitutionnel à posséder une arme a manifestement  été une dissuasion et a donné un certain sursis au peuple américain)–

    Lapierre écrit: “Grand merci à des agents fédéraux qui sont venus avec des preuves de cette opération de contrebande d’armes, la conspiration criminelle de ce gouvernement a été exposée au grand jour. Menant une opération de couverture administrative, marquée par un mépris arrogant du rôle constitutionnel du congrès, le ministre de la justice Eric Holder a bloqué tous les efforts pour parvenir à la vérité. Ses sbires ont demandé aux employés fédéraux qui avaient connaissance de la supercherie de cette opération de contrebande d’armes de refuser de coopérer avec les enquêteurs du congrès.”

    Beaucoup d’Américains vont trouver difficile à croire ce complot révélé au grand jour. L’agence fédérale états-unienne BATFE, avec la participation du ministère de la Justice, a livré des armes aux cartels de la drogue mexicains dans le but de créer un précédent et des preuves contre les vendeurs d’armes états-uniens, pointant le fait qu’ils sont la source des armes dont se servent les gangs de la drogue mexicains. Le but de cette conspiration gouvernementale est de faire avancer l’agenda du contrôle des armes à feu.

    Le bétonnage de l’enquête du congrès par le ministre de la justice Eric Holder eût pour effet l’avertissement suivant de la part du républicain Issa: “Nous ne regardons pas les hommes de paille Mr le Ministre, nous vous regardons.” Ce qui risque de se passer est que Grassley et Issa auront un accident ou seront piégés au moyen d’un scandale sexuel.

    Les conspirations sont également partie intégrante de la vie économique. Par exemple la firme de Wall Street Goldman Sachs est connue pour avoir spéculé à court terme sur des instruments financiers qu’ils vendaient simultanément comme des options d’investissements solides à ses clients.

    Le sauvetage financier actuel de la dette souveraine des pays européens est une conspiration pour privatiser le domaine public. Les conspirations économiques sont sans fin et la plupart réussissent. NAFTA (NdT: North America Free Trade Agreement ou accords de libre-échange de l’Amérique du Nord entre les Etats-Unis, le Canada et le Mexique) est une conspiration contre le marché du travail américain, tout comme le sont les visas de travail H-1B et L-1. La mondialisation est une conspiration contre le marché du travail des pays développés. Les accusations de viol contre Dominique Strauss-Kahn pourraient s’avérer être aussi un complot. D’après le New York Times, la femme de ménage de l’hôtel possède des comptes en banque dans quatre Etats différents et quelqu’un y a déposé des milliers de dollars. Parfois des gouvernements sont prêts à vouloir assassiner des milliers de leurs propres citoyens pour faire avancer un agenda spécifique.

    Par exemple l’opération Northwoods était un plan d’attaque terroriste fausse bannière imaginé par le haut commandement (état-major) états-unien (NdT: Joint Chiefs of Staff en anglais) et qui fut signé par le général Lyman Lemnitzer. Il prévoyait que la CIA et d’autres éléments des opérations secrètes assassinent des citoyens dans les rues de Miami et de Washington D.C, détournent et abattent des avions de ligne, attaquent coulent des bateaux de réfugiés cubains en route pour les Etats-Unis et fabriquent des preuves pour impliquer Castro.

    L’agenda de l’état major et de la CIA était de provoquer la peur et la haine de Castro dans le public afin qu’il soutienne un changement de régime à Cuba. Avant que les lecteurs ne crient “à la théorie du complot”, qu’ils sachent que l’opération secrète Northwoods fut rendue publique le 18 Novembre 1997 par le comité de révision des archives sur l’assassinat de J.F. Kennedy. Quand le plan fut présenté au président Kennedy en 1962, il le rejeta et limogea Lemnitzer comme chef d’état-major.

    Wikipedia cite de manière extensive de la table des matières du plan concernant les attaques terroristes fausse bannière. Pour ceux qui ne font pas confiance à Wikipedia, ils peuvent obtenir une copie du plan aux Archives Nationales. Quand je parle du plan Northwoods à des personnes éduquées, elles réagissent de manière incrédule, ce qui tend à montrer que même des conspirations gouvernementales reconnues publiques sont protégés par l’incrédulité et ce même un demi-siècle après qu’elles furent écloses et 14 ans après avoir été officiellement révélées par le gouvernement.

    Un autre exemple de complot qui est prouvé, mais non officiellement reconnue, est l’attaque par Israël de navire américain USS Liberty en 1967. La capitaine Ward Boston, un des deux officiers légaux de la Marine, ordonna l’étouffement de l’affaire et de ne pas enquêter dessus, a révélé la conspiration de l’administration du président Johnson et de chaque administration qui lui a succédée, et de blâmer une erreur d’identification pour ce qui était une attaque on ne peut plus intentionnelle. La Commission non-officielle Moorer, menée par l’amiral Tom Moorer, ancien chef des opérations navales et chef-d’état major, prouva de manière conclusive que l’attaque israélienne, qui infligea de sévères pertes à la marine américaine, fut une attaque intentionnelle. Toujours est-il que le gouvernement américain refuse de le reconnaître et peu d’Américains connaissent même l’existence de cet incident.

    Cet évènement que les Américains célèbrent le 4 Juillet (NdT: Fête nationale de l’indépendance américaine le 4 Juillet 1776) était une conspiration, et regardé comme tel par le gouvernement britannique et les Américains loyalistes, fidèles au roi George. Si nous ne croyons pas aux conspirations, pourquoi en célébrons-nous une le 4 Juillet?


    Article original en anglais : http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=25501
    Traduction : Résistance 71


     Articles de Paul Craig Roberts publiés par Mondialisation.ca

     

     


    votre commentaire
  •  

    Mexique: "Les seigneurs du narco, ce sont aussi les banquiers, les hommes politiques..."

     

     

     

    Crédits photo:  Des militaires surveillent une saisie de marijuana. (Alejandro Acosta/Reuters)

    Pendant cinq ans, la journaliste Anabel Hernandez a enquêté sur le monde de la drogue au Mexique. Ce qui l'a amenée à fréquenter aussi bien le petit malfrat que le chef d'entreprise, le haut fonctionnaire ou l'homme politique de haut rang.

    (De Mexico) "Hallucinant" est un terme qui vient à l’esprit lorsqu’on lit Les Seigneurs du narco, le dernier livre de la journaliste mexicaine Anabel Hernandez. Mais le qualifier ainsi serait peut-être enlever du sérieux à cette enquête inédite de cinq ans et qui l’a amenée à fréquenter tant le mal famé que le costume-cravate.

    L’inédit du livre n’est pas le récit des turpitudes des capos mexicains que la journaliste décrit à merveille. On n’est guère surpris des doses de viagra et de cocaïne que El Chapo (le petit) a consommées en prison de haute sécurité en 2001. Le plus puissant capo mexicain, membre de la très sélecte liste Forbes des milliardaires, était aussi le roi en prison, avant de s’en enfuir comme un prince.

    Le seul talent du Chapo : savoir acheter les hauts fonctionnaires

    La vraie surprise du livre, son plat de résistance, ce sont plutôt les descriptions de la corruption des plus hautes sphères de l’Etat mexicain avec le cartel du Pacifique, dit aussi cartel du Sinaloa ou la Fédération : autrement dit, le royaume du Chapo. 

    "Quand je parle des Seigneurs du narco, il s’agit des capos, des tueurs à gage, mais aussi des chefs d’entreprise, des banquiers et des hommes politiques. Ces hommes sont achetés par El Chapo pour le protéger et attaquer ses concurrents", raconte la journaliste.  

    Anabel Hernandez a commencé cette enquête fascinée par ce qu’elle nomme "le mythe qu’a créé le gouvernement sur El Chapo : un homme intelligent qui échappe toujours à la police. En réalité, son seul talent est de savoir acheter les hauts fonctionnaires."

    L’accusation n’est évidemment pas lancée à la légère, et la journaliste a plus d’une preuve dans son sac. Son livre, un succès de librairie au Mexique, n’a souffert aucun démenti ni attaque. Seul l’ancien président Fox a tweeté que "tout était faux". Il faut dire qu’Anabel a plus particulièrement enquêté sur la fuite du Chapo d’une prison réputée infranchissable. Elle prouve que c’est bien la corruption à un haut niveau (jusqu’à Vicente Fox) qui lui a permis de se faire la belle, et non "un chariot de blanchisserie" comme l’assure la version officielle. "Fox dit que c’est faux, mais qu’il nous explique alors l’origine de sa fortune soudaine", répond la journaliste qui avait déjà documenté la corruption des années Fox dans le livre La famille présidentielle.

    "Nous avons des tas de preuves que l’Etat mexicain protège ce cartel. Ce n’est pas nouveau comme pratique, mais cette fois, toute une institution comme celle de la police fédérale travaille des pieds à la tête à la botte d’un cartel." 

    Le syndrome taliban

    Les Etats-Unis ne sont pas oubliés dans ce brûlot : si le grand voisin du nord est aujourd’hui très inquiet du chaos à ses portes (35 000 morts en cinq ans de guerre), il est en partie responsable de ce marasme. Encore le syndrome taliban…

    Anabel Hernandez rappelle un épisode clef aujourd'hui presque oublié : lorsque, dans les années 80, avec Reagan et Georges Bush père à la Maison blanche, une fameuse "menace communiste en Amérique centrale" a justifié un pacte entre la CIA et les narcos mexicains. La CIA cherche alors à détourner l’interdiction du Congrès américain de financer les groupes paramilitaires de droite en Amérique centrale. L’idée géniale des services secrets américains, révélée plus tard par leurs collègues de l’office en charge de lutter contre la drogue (la DEA), était de transporter la cocaïne jusqu’aux Etats-Unis en échange des services des narcos pour livrer en armes et en dollars les contre-révolutionnaires ("Contras") au Nicaragua. La CIA a également utilisé des camps d’entraînement narcos au Mexique pour former les Contras.

    "Est-il étonnant de constater que le cartel qui a travaillé main dans la main avec la CIA soit aujourd’hui le cartel le plus puissant et le plus infiltré dans le gouvernement mexicain ?", s’interroge la journaliste.

    La corruption implique aussi le pouvoir économique. "Il existe un système bancaire occulte, avec des livres de comptes parallèles pour garder la fortune des narcos. Ils arrivent même à faire jouer la concurrence entre banques pour baisser les tarifs bancaires", explique la journaliste.

    Depuis la sortie de son livre, Anabel Hernandez a dénoncé un plan destiné à l’assassiner, concocté dans les hautes sphères policières du pays. La menace a été prise suffisamment au sérieux pour qu’elle bénéficie d’une protection. Le Mexique est aussi le pays le plus meurtrier avec le Pakistan pour les journalistes. Et dans au moins 60% des cas, l’attaque ne vient pas des narcos, mais des autorités qui n’aiment guère être citées dans des enquêtes sérieuses. L’organisation italienne de lutte contre la mafia Libera défend son cas et l’invite en mars en Italie.  

    Anne Vigna 

    Les Seigneurs du narco (Los señores del narco), Anabel Hernandez, Grijalbo actualidad, novembre 2010

     

    Source : http://www.lesinrocks.com

     

     


    votre commentaire
  •  

    Les Islandais refusent de payer la Dette !!

    Ce choix sera t-il respecté ?

     



    Le 6 mars  2010, les Islandais se sont rendus aux urnes pour se prononcer pour ou contre la loi « Icesave ». Cette loi prévoyait la nationalisation de dettes privées et l’imposition de mesures économiques antisociales afin de trouver les fonds pour rembourser ces dettes. Avec une participation qui dépasse les 60%, le Non a remporté sans surprise une écrasante victoire : environ 93% des suffrages exprimés. Cela constitue surtout une victoire importante contre le néolibéralisme. Ce sera aussi une victoire pour la démocratie si, contrairement à ce qui s’est passé en France et en Irlande récemment, le choix des Islandais est respecté.

    Petit pays de 320 000 habitants sans armée, l’Islande a subi de plein fouet la crise financière actuelle. Des milliers de ménages ont perdu leur travail ou ont été expulsés de leurs logements. Dans le même temps, l’Etat a déboursé des centaines de millions d’euros[1] pour nationaliser les trois principales banques islandaises (Kaupthing, Landbanski et Glitnir), totalement privatisées en 2003, et les sauver de la faillite. Le peuple islandais s’est alors senti floué et s’est mobilisé massivement pour tenter de faire payer le coût de cette crise aux responsables : les banques et les fonds spéculatifs. Cette pression a donné des résultats : le gouvernement a démissionné fin 2008 et, en août 2009, le Parlement a adopté une résolution pour conditionner le remboursement de cette dette aux « capacités de paiement » du pays[2]. Mais les intérêts en jeu sont énormes. Le FMI et l’Union européenne ont pesé de tout leur poids pour renverser cette orientation. Dans la nuit du 30 au 31 décembre 2009, le Parlement a changé de position et voté la loi « Icesave », qui visait à confirmer la nationalisation de ces dettes privées et à organiser, via des mesures d’austérité (gel des salaires, diminution des dépenses publiques…), le remboursement intégral (3,9 milliards d'euros) des montants avancés par les Etats britanniques et hollandais pour indemniser leurs « citoyens lésés » par la faillite de la banque en ligne islandaise Icesave en octobre 2008[3], dont l’Etat avait garanti les dépôts.

    Dans un contexte de crise sociale, mais surtout de conscientisation politique élevée, la population islandaise ne l’a pas entendu de cette oreille : des organisations ont lancé une pétition contre cette loi et, en quelques semaines, plus de 25% de l’électorat islandais l’avaient signée ! Face à cette protestation populaire, le Président fut contraint d’appliquer l’article 26 de la Constitution qui stipule qu’en cas de refus du Président de promulguer une loi, elle doit être soumise à une consultation populaire. Malgré différentes pressions et menaces (pression médiatique très forte en faveur du oui, refus de discuter de l’intégration de l’Islande dans l’Union européenne, blocage de l’aide internationale), les Islandais ont donc largement dit non à cette loi néolibérale. Mais il faut être très vigilant à ce que ce choix soit respecté. Rappelons-nous ce qui s’est passé à propos du Traité de Lisbonne : alors que les Français avaient dit Non au Traité constitutionnel européen, le gouvernement français a tout de même fait approuver le Traité de Lisbonne qui l’a remplacé en passant par la voie parlementaire, tandis qu’après un premier vote négatif en Irlande, le gouvernement irlandais a imposé un nouveau référendum afin de parvenir au Oui. On le voit, dès que le résultat initial n’est pas jugé satisfaisant, les dirigeants s’arrangent souvent pour contourner la volonté du peuple. Difficile de faire de même en Islande tant le refus est massif. Pourtant, la question n’est malheureusement pas incongrue : on parle déjà d’un vote inutile, puisque les Islandais se seraient prononcés sur une loi obsolète, une autre proposition étant déjà sur la table. Un nouveau vote sur une nouvelle proposition s’annonce-t-il ? A moins que le Président accepte cette fois de promulguer la loi… La partie n’est pas encore gagnée.

    Pourtant, si le gouvernement islandais en avait la volonté, il pourrait refuser la logique néolibérale tout en garantissant la justice sociale. Toute une série de mesures concrètes et alternatives à la logique capitaliste pourraient être mises en place rapidement en vue de sauver les emplois et de faire payer le coût du sauvetage financier aux responsables : nationalisation sans indemnisation du secteur bancaire, interdiction de nationaliser les dettes privées (comme le prévoit l’article 290 de la Constitution de l’Equateur), moratoire immédiat sur le remboursement de la dette, mise en place d’un audit intégral de la dette islandaise en vue de répudier toutes les dettes odieuses ou marquées d’irrégularités (tout comme l’a fait l’Equateur en 2007), impôt exceptionnel sur le patrimoine des grosses fortunes afin de développer des emplois publics socialement utiles et respectueux de la nature… Ces mesures sont parfaitement réalisables et tout à fait légitimes, afin que le poids de cette crise ne repose pas en bout de course sur la population islandaise qui en est la victime. Tant d’autres gouvernements dans le monde devraient d’ailleurs considérer ces mesures comme une obligation d’un point de vue international, puisque la majorité d’entre eux ont ratifié la Déclaration sur le droit au développement de 1986 qui stipule dans son article 2 : « Les Etats ont le droit et le devoir de formuler des politiques de développement national appropriées ayant pour but l'amélioration constante du bien-être de l'ensemble de la population et de tous les individus, fondée sur leur participation active, libre et utile au développement et à la répartition équitable des avantages qui en résultent. »

    L’histoire nous a appris que des mesures progressistes allant à l’encontre des intérêts du grand capital ne se concrétisent que si le peuple se mobilise largement. Il est donc essentiel de soutenir le peuple islandais dans la mise en pratique de ses droits démocratiques et dans ce qui n’est sans doute que le début d’une plus longue bataille.

     

    Notes

     [1 ] A titre d’exemple, l'Etat islandais a déboursé 600 millions d'euros pour s'adjuger 75 % du capital de Glitnir, le 29 septembre 2009, avant d'en prendre l'entier contrôle quelques jours plus tard.

    [2] Cette résolution affirmait que le gouvernement consacrerait au maximum 6% de la croissance de son PIB au titre du remboursement de la dette, et que si la croissance économique n’est pas au rendez-vous, l’Islande ne paierait rien. Pour plus d’infos, lire Olivier Bonfond, « Islande - si la dette ne peut pas être payée elle ne le sera pas », http://www.cadtm.org/Islande-Si-la-dette-ne-peut-pas  

    [3] Voir Jérôme Duval et Olivier Bonfond, « Les Islandais n’ont pas dit leur dernier mot »,  http://www.cadtm.org/Les-Islandais-n-ont-pas-dit-leur

     

    Olivier Bonfond, Jérôme Duval et Damien Millet sont membres du CADTM (Comité pour l’annulation de la dette du tiers-monde, http://www.cadtm.org)

     


    Olivier Bonfond est un collaborateur régulier de Mondialisation.ca.  Articles de Olivier Bonfond publiés par Mondialisation.ca

     Articles de Damien Millet publiés par Mondialisation.ca

     Articles de Éric Toussaint publiés par Mondialisation.ca

     

     


    votre commentaire
  •  

    Bilderberg 2011 : une édition historique


    Bilderberg

    Bilderberg 2011 sous haute sécurité
    Du jeudi 9 juin au dimanche 13 juin dernier, la conférence annuelle Bilderberg de 2011 se déroulait à St-Moritz en Suisse. Cette édition peut être qualifiée d’historique. Des politiciens suisses et italiens sont venus protester contre cette conférence et ont donné leur appui aux centaines de manifestants anti-Bilderberg qui étaient sur place. Aussi, les médias traditionnels ont accordé davantage d’attention à cette réunion plus tellement secrète, les médias suisses en particlulier.
    Cette édition du Bilderberg ne s’est pas déroulée comme celles des années auparavant.
    Dans un premier temps, Mario Borghezio (membre élu du parlement européen) s’est vu refuser l’entrée à la conférence samedi puis il s’est fait expulser des lieux. Mr. Borghezio s’est exprimé ainsi à l’agence de presse italienne Ansa : « la sécurité de la réunion nous a traités avec brutalité. J’ai le nez en sang. J’ai l’intention de porter plainte auprès des autorités suisses. »
    Le parlementaire italien s’était présenté à l’entrée principale de l’hotel Suvretta avec sa carte de membre du parlement européen et avait demander à avoir accès à la conférence. Il s’est ensuite fait chasser.
    Suite à cet incident, le parlement italien à Rome a demandé des explications quant à cette expulsion de Mr. Borghezio.


    Dominique
    Dominique Baettig
    Dans un deuxième temps, Dominique Baettig, Lukas Reimann et d’autres membres élus du parlement suisse ont protesté ouvertement sur place contre la tenue de la conférence Bilderberg en Suisse. Ces derniers sont aussi venu en aide aux manifestants ainsi qu’à la presse indépendante qui couvre l’évènement à St-Moritz à l’aide d’une lettre adressée à la sécurité privée du Bilderberg 2011. Dominique Baettig a aussi demandé l’arrestation immédiate de Henry Kissinger pour crime contre l’humanité.
    Voici une vidéo du discours de Baettig lors de la journée de vendredi. Le début de son discours est en français.
    Les manifestants anti-Bilderberg sur place ont fait sentir leur présence tout le long du weekend. Samedi, certains Bilderbergers qui avaient fait une marche en plein air se sont fait huer et insulter par les manifestants à leur retour à l’Hotel Suvretta, le lieu de la conférence. Parmi ceux qui ont passé un mauvais quart d’heure, se trouvaient Eric Schmidt (ancien pdg Google) et Franco Bernabè (Rothschild Europe).
    La conférence Bilderberg 2011 est probablement celle qui a attiré le plus d’attention médiatique depuis le début de son existence. Ci-bas, une liste de liens vers des articles, reportages ou vidéos au sujet du Bilderberg 2011.
    Vous pouvez consulter la liste des participants officiels à la conférence de 2011 publié par plusieurs médias européens comme ceux-ci :
    Le communiqué officiel de Bilderberg 2011 disponible sur RTBF.be
    La Tribune de Genève a aussi publié la liste.
    Rue 89 publie également la liste.
    Vidéos
    Discours de Dominique Baettig contre le groupe Bilderberg.
    Toute la couverture vidéo de Infowars.com
    Articles
    Recherche Google News pour tous les articles concernant le Bilderberg 2011
    L’édition 2011 de la conférence Bilderberg doit être marquée d’une pierre blanche. Jamais il n’y a eu autant de manifestants (entre 150 et 300) présents et jamais encore des politiciens élus avaient manifesté ouvertement sur place leur désaccord avec la tenue de cette réunion du gratin de l’élite mondialiste. La Suisse (ses politiciens et les manifestants) a donné une leçon d’intégrité et de conscience au reste du monde et surtout, aux membres du groupe Bilderberg.
    Auteur : Eric Granger

    ---------------
    LA RADIO DES INDIGNES :

    http://les-nrv.fr/

     

     


     


    votre commentaire
  • Messes noires -Un réseau pédophile et sataniste

     

     

    messes_noires_snuff_movies_france.jpg

     

    Un grand merci à Jaba (antinouvelordremondial.blogspot.com) pour son boulot de traduction.

    Voici donc un documentaire fait par des journalistes allemands depuis la France, évidemment, en France aucun mot, rien.

    Des millions d’euros donnés pour ces enfants et leur faire subir les pires atrocités, ce ne sont pas de « petits bonnets » qui font cela, c’est à vomir, et l’expression est on ne peut plus faible. Ces cérémonies putrides, ces immondices se déroulent quotidiennement. L’histoire de Noémie (entre autres) est un exemple qui prouve l’existence d’un réseau pédophile et sataniste à l’échelle européenne, et d’une justice corrompue jusqu’à la moelle. Les victimes sont réduites au silence.

    Des enfants subissent ces immondices chaque jour, un enfer quotidien.

     

       


     


     


     

     

     


     

     

       


    votre commentaire

  •  

     

    Des systèmes de fusion froide bientôt fiables commercialement produisent bien plus d'énergie qu'ils n'en consomment.

     

     

     

     

    Bien que la fusion froide soit réelle, les mass media ne la couvrent pas. Des expériences sont actuellement reproduites dans le monde entier, afin de compléter de vérifications supplémentaires la masse de preuves scientifiques. Il est dorénavant possible de créer de l'énergie avec des ressources banales, sans coût environnemental. Des centrales électriques à fusion à froide seront construites avant 2012.

          Natural News couvre l’évolution de la fusion froide depuis quelque temps, car des expériences contrôlées en Russie, Californie, Italie et au Japon ont démontré avec régularité que la fusion froide est bien réelle.


          L’une de ces expériences réussies a été dirigée par Yoshiaki Arata, professeur émérite à l'université d'Osaka au Japon. Le Dr Arata a fait une démonstration de fusion froide à Osaka. L’un de ses collègues a écrit par la suite : « La démonstration réalisée avec succès par Arata a montré en direct des données exactement similaires à celles rapportées dans les documents. Cela prouve la haute reproductibilité de la méthode. » Lire l'article original de SOTT (en anglais) pour plus de détails.


          De plus, cette année, le Catalyseur d’énergie de fusion d’Andrea Rossi a été testé selon un certain nombre de scénarios différents. Cela a fortement convaincu que la fusion froide pourrait être prête pour usage public d'ici à fin de 2011. Le 14 janvier, Focardi et Rossi ont tenu une conférence de presse pour parler de leur générateur de 10 kW. Le compte-rendu d’une autre expérience, qui s’est déroulée environ un mois plus tard à l'université de Bologne, indiquait que ce modèle avait produit 15 kW pendant 18 heures. Il existe actuellement des plans pour raccorder environ 200 de ces petites unités pour construire avant la fin de l'année deux centrales électriques produisant 1 mégawatt. Si ces centrales arrivent à atteindre leur plein potentiel, nous pouvons alors espérer construire des centrales électriques de taille industrielle dans un an ou deux.


          Mais comment ça marche ?


          La fusion froide n'est pas vraiment magique, même si elle peut très bien avoir un effet miraculeux sur notre avenir. Il s'agit d'une réaction chimique relativement simple produisant un excès de chaleur, ce qui veut dire que, si la réaction se produit dans l'eau, il augmentera sa température. Le nickel en poudre active la réaction. Vous mettez dedans du nickel (l’un des métaux les plus abondants de la planète), et vous obtenez de l'eau chauffée [Ndt : l’opération est en réalité un peu plus complexe].


          Avec ça, quasiment tout mécanicien du monde serait capable de se débrouiller. Les machines à vapeur chauffent de l'eau avec du charbon, puis actionnent des turbines grâce aux propriétés expansives de la vapeur. Un engin à fusion froide utiliserait les même dispositifs mécaniques de base, sauf qu’il chaufferait l'eau en consommant du nickel plutôt qu’avec une combustion.


          Mais pourquoi les informations sur la fusion froide n'ont pas encore atteint les mass media ? Pourquoi n’y a-t-il aucun article dans le New York Times, qui présente tout bourdonnement et agitation ?


          Les médias ont déjà été échaudés par le rêve de la fusion froide. En 1989, Fleishman et Pons firent les premiers une série d'expériences de fusion froide et obtinrent quelques résultats vraiment passionnants. Dans leur enthousiasme, ils laissèrent s’ébruiter leur découverte un peu trop tôt, avant d’avoir pu l’étudier en profondeur ou obtenir régulièrement des résultats positifs. Rendant publique leur trouvaille miraculeuse, ils prétendirent avoir découvert la machine rêvée du millénaire, et ils causèrent un gros remue-ménage dans la communauté scientifique, du moins au début.


          Mais ils tombèrent en proie à leur propre enthousiasme débridé. Devant le potentiel de ce qu'ils avaient découvert – un avenir resplendissant, avec de l'énergie gratuite et propre – ils brûlèrent les étapes un peu prématurément. Leur méthode fut reproduite aux quatre coins du globe, mais de nombreuses expériences firent un flop. En fait, leur méthode ne fut prouvée marcher que dans 30% des cas. Et dans le monde de la réalité concrète, 30% est une erreur, pas une découverte. Il fut supposé que les 30% d’expériences corroborant les résultats de Fleishman et Pons étaient plus que probablement le fruit de pots-de-vin ou de « sympathies, » pas de la fusion froide.


          En conséquence, il fut présumé que Fleishman et Pons n’étaient que des imposteurs, deux bornés tentant désespérément de gagner célébrité et attention. On pensa que la fusion froide s’était révélée être une mystification, et ces deux scientifiques devinrent mal famés. Quasiment excommuniés, Fleishman et Pons entrèrent en clandestinité, continuant à parfaire leur méthode et à rendre le processus facile à reproduire et régulier. Ils vérifièrent et revérifièrent leurs résultats, et diffusèrent leurs idées auprès d'autres scientifiques désireux de mener des études plus approfondies, comme Andrea Rossi, dont le dispositif a, jusqu'ici, produit la régularité qui manquait à Fleishman et Pons.


          Cette découverte ne pouvait pas arriver à un meilleur moment pour le monde, au moment où les ressources pétrolières s’épuisent rapidement, et les émissions de gaz à effet de serre continuent à être rejetés, malgré les dommages qu'ils causent.


          Vu la raison d’être optimiste en cette période d'énergie particulièrement onéreuse, pourquoi les mass media s'abstiennent-ils donc de mentionner la fusion froide ? Pourquoi n'est-ce pas à la une de tous les journaux ?


          Il y a un certain nombre d'explications possibles. D’abord, le calme plat de la communauté scientifique peut très bien être un contrecoup de l'enthousiasme débridé accordé aux premières expériences faites en 1989. Après pareille humiliation, il est aisé de comprendre pourquoi les scientifiques restent sceptiques, du moins en apparence. Pendant ce temps-là, il est prévu de reproduire plus tard cette année à grande échelle le Catalyseur d’énergie, le réacteur à fusion froide de Rossi. Si vous comparez le rythme des essais de Rossi au standard scientifique, il est clair alors que les scientifiques sont, vraiment, excités.


          Quant à la presse, il y a des explications plus insidieuses à prendre en considération. D'une part, il est fort possible que nombre d’énormes business, comme les compagnies pétrolières et charbonnières fassent pression sur les mass media pour garder le silence. Les centrales à fusion froide feraient chuter le prix de l'énergie, mettant ainsi sur la touche les compagnies marchandes d'énergie. Ralentir le processus d'intégration de fusion froide est dans leur meilleur intérêt.


          Mais quelle que soit la raison du silence des mass media, vous pouvez vous attendre à commencer à entendre parler de la fusion froide à la fin de l'année. D'ici là, il sera impossible de garder secrète une découverte de cette ampleur. [Ndt : À moins peut-être que Rossi ne doive immigrer en catastrophe en Thaïlande, comme John Searl, dont le générateur fonctionne depuis déjà pas mal de lustres ?]



    Sources de cet article :
    - www.wired.com/wired/archive/6.11/coldfusion.html
    - pesn.com/2011/02/22/9501770_Rossi_cold_fusion_reactor_achieves_15_kW_for_18_hours/


    Original : www.naturalnews.com/032898_cold_fusion_renewable_energy.html
    Traduction copyleft de Pétrus Lombard





    votre commentaire
  •  

    Le satelite météo de Noaa a détecté que les pyramides sous marines de Tahiti émettent des spirales énergétiques

     

     

    PYRM3

     

    Tous les endroits sacrés de la terre, à peu d’exception près, ont été planifiés dans la quatrième dimension par la conscience universelle. Et de nos jours, la plupart de ces endroits ont une contrepartie dans la troisième dimension, c’est à dire des bâtiments construits en certains endroits et visible à l’œil nu. Il y a cependant quelques lieux très important qui n’ont que des structures dans la quatrième dimension. Ces pyramides dans la quatrième dimensions représentent l’énergie neutre ou l’enfant sur le treillis énergétique . Celui-ci entoure la Terre et comporte trois aspects – le père, la mère et l’enfant.isis osiris et horus en égypte. Le père est en Egypte, la mère est au Pérou – Yucatan – Pacifique-Sud, et l’enfant est au Tibet.

     


    PACPULSD

     


       Le plateau de Gizeh d’où partent les spirales, communique avec un autre lieu qui est une petite île de Moorea, dans le pacifique, au niveau des îles Tahitiennes. Si vous traversiez la Terre de part en part depuis Moorea, vous ressortiriez en Egypte. Le pôle de Moorea est négatif ou féminin et le pôle égyptien est positif ou masculin. Tous les emplacements sacrés sont rattachés au pôle égyptien et ils sont tous reliés les uns aux autres grâce à l’axe central qui passe par Moorea.


    50279815_p
    Spirale d’énergie dans le Yucatan



       L’Amérique du sud, le Pérou, l’Amérique centrale et certaines parties du Mexique devinrent des composante féminine sur le treillis. A Uxmal, se trouvent sept temples situés sur une spirale, probablement une spirale Fibonacci ; et ce sont les sept temples principaux de la composante féminine du treillis. Ces centres sont des chakras comme le sont ceux situés au bord du Nil. Ces centres féminins commencent à UXMAL , passe par LABNA , KABAH, CHICHEN ITZA , TULUM près de l’océan, BELISE, KOHUNLICH et enfin PALENQUE. Ces sept endroits ont créé la spirale principale de l’aspect féminin du treillis.
    A partir de Palenque, l’aspect féminin du treillis se sépare en deux, au nord et au sud .

       Au sud, elle saute jusqu’à TIKAL, au Guatemala, ce qui constitue le début d’une nouvelle octave, un peu comme dans la musique, se dirige vers le MACHU PICCHU et SACSAHUAMAN, près de Cuzco, au Pérou. Une des spirales principales se termine dans un endroit qu’on appelle CHAVIN de HUANTAR, au Pérou, et qui était jadis le centre religieux principal de l’Empire inca.

     

    Pyramids_1_D6UCM1OWZZ_1600x1200

     

    l_97670026b9e843ad906864cdea657134

     

    Les sites sacrés


    Après avoir superposé le nouveau treillis au précédent qui n'était plus actif et après avoir élevé une pyramide dont le sommet était aligné sur la spirale, Thot, Râ et Araragat notèrent les endroits où les deux courbes d'énergie se croisaient l'une l'autre, soit 83 000 endroits différents sur toute la surface de la Terre. Dans la quatrième dimension, soit une dimension de plus que celle dans laquelle nous vivons actuellement, ils établirent un réseau de bâtiments et de structures sur toute la planète, les installant sur les noeuds énergétiques de ce treillis. Toutes ces structures furent créées dans les proportions et sur les spirales du nombre d'or ou de la progression de Fibonacci et on peut toutes les rapporter mathématiquement à un seul point en Egypte, que de nos jours nous appelons la croix solaire.


    L'emplacement des sites sacrés du monde n'est pas accidentel. Une seule conscience a créé chacun d'eux - du Machu Picchu à Stonehenge et à Zaghouan - et d'autres sites sacrés sur la planète. Presque tous (à très peu d'exceptions près) ont été créés par une seule conscience. Nous nous en apercevons de plus en plus de nos jours. Le travail accompli par Richard Hoagland souligne ce fait, bien qu'il n'ait pas été le premier à le dire. On peut démontrer comment un emplacement sacré est extrapolé d'un autre, qui est lui-même extrapolé d'un autre, etc. Ces sites sont en dehors du temps, semble-t-il. Ils furent érigés à différentes époques mais ils restent au-delà de toute culture et de toute situation géographique. Il est évident qu'ils ont tous été construits par une seule conscience ayant coordonné le tout.

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  
     
    Calendrier Maya : 9 Mars 2011' l'aube de l'onde d'unité (Carl Johan Calleman)
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Structure systémique du calendrier maya

    L’année dernière beaucoup de gens se sont réunis pour la Convergence consciente du 17-18 juillet 2010, posant l’intention de manifester la conscience unitaire quand la neuvième et plus élevée des ondes mayas amènera l’univers à son état d’existence le plus élevé. Cet évènement a servi de camp de base pour poser une intention et pour l’ascension vers la conscience unitaire. Nous avons célébré dans la joie dans les formes les plus variées, allant des temples de Bali aux anciens Mayas au Guatemala et du peuple Saami dans le Nord aux Bushmen du Kalahari. Nous pouvions voir pour la première fois notre planète apparaître comme un espace sacré encerclé par une roue de médecine mondiale (*).

    Nous approchons maintenant du véritable début de cette onde de conscience unitaire qui commence le 9 mars 2011. C’est la neuvième onde, aussi connue sous le nom d’Inframonde universel. Cette onde comprend une période de 13 « uaxaclahunkin » (18 jours) qui propulse un processus ayant pour but de conduire l’univers et les êtres humains à leur niveau de conscience le plus élevé (). Le but de cet article est de fournir un peu plus de contexte à cette onde, sa date d’initiation et il suggère comment l’énergie de l’onde peut être utilisée de la façon la plus bénéfique. Ceci nécessite que je résume une fois de plus la structure de base du plan temporel cosmique comme on le comprend à partir du calendrier maya

    Durant les dernières années beaucoup de gens ont pris connaissance de l’existence du calendrier maya et sa prétendue date finale mais il est surprenant de constater que beaucoup moins ont assimilé ce que les ancienne inscriptions en disent. En fait, il n’y a qu’une seule ancienne inscription connue qui mentionne la fin du calendrier : le Monument 6 à Tortuguero () décrit ce qui se passera quand le calendrier prendra fin. L’actuelle lecture de cette ancienne inscription par des mayanistes professionnels est que nous verrons alors la manifestation du Bolon Yokte Ku en grande tenue et avec ses insignes.  Donc tout autre chose que vous auriez entendu dire sur la fin du calendrier maya tel qu’un changement de pôle, la fin du monde, un alignement galactique, des éruptions solaires, des émanations du centre de la galaxie, etc. n’ont, en fait, pas de fondement dans aucun ancien texte maya.

    Ce qui a cependant une origine dans une ancienne inscription maya c’est Bolon, le chiffre neuf. A première vue, la lecture du monument de Tortuguero peut paraître énigmatique et difficile à comprendre. Il y a cependant beaucoup d’informations autour du Bolon Yokte Ku qui nous permet de donner un sens à cette inscription (*). Ce qu’il est crucial de comprendre c’est que Bolon Yokte Ku est l’entité à Support en neuf, ou Neuf marches de « fins de périodes ». En d’autres termes, Bolon Yokte Ku est un nom pour une pyramide cosmique à neuf marches. Au travers d’une vaste vérification basée sur des faits il s’avère que cette pyramide symbolise les neuf étages de l’évolution que traverse l’univers dans sa montée vers l’état de conscience le plus élevé.

    9 mars 2011: l’aube de l’onde d’unité

    Chaque niveau de l’évolution, de Bolon Yokte Ku, la pyramide cosmique, est développé par une série de treize périodes de temps. Elles vont du hablatun (1,26 milliards d’années), tout en bas au « uaxaclahunkin » de 18 jours au 9èmeniveau. Ceci signifie une augmentation de fréquence 20 fois supérieure et une accélération du temps à chaque marche vers un niveau supérieur. Bientôt, le 28 octobre 2011, les énergies des neuf ondes vont se manifester toutes pleinement. Cette manifestation finale est ce à quoi, je crois, l’ancienne inscription fait allusion, quand il est dit qu’on verra Bolon Yokte Ku apparaitre en grande tenue. Les fruits des neuf ondes apparaitront alors en toute plénitude car elles s’achèveront toutes en même temps. Ceci ne prête pas à confusion si on accepte que les anciens peuple du monde, y compris les Mayas, avaient tendance à personnaliser les forces cosmiques en les décrivant comme des « dieux », alors que dans le monde moderne, nous les décririons comme neuf ondes d’énergie.

    Le 9 mars 2011, la 9ème onde la plus élevée du Bolon Yokte Ku sera activée. Il me semble que le but de cette onde en particulier de 13 x 18 = 234 jours est de couronner l’évolution tout entière de l’univers qui a été jusqu’ici propulsée par les huit ondes inférieures. Selon ce que nous savons sur les polarités changeantes de la conscience des neuf ondes, elle le fera en fournissant les énergies qui sont favorables à ce que les êtres humains puissent co-créer la conscience unitaire.

    C’est le but de la 9ème onde. Arrêtons-nous un instant pour contempler ce moment capital dans le temps dans lequel nous nous trouvons. La vie, et la vie humaine en particulier, a évolué jusqu’au 8ème niveau. Ceux qui sont effectivement montés sur une pyramide maya physique, telle que la pyramide du Grand Jaguar à Tikal, peuvent avoir une idée du sentiment qu’on peut éprouver quand on se rapproche du sommet, quand on est au 8ème niveau, reprenant son souffle avant de poursuivre l’ascension jusqu’au sommet. Nous sommes maintenant sur le point de monter au 9ème et plus haut niveau de la vie. C’est pour se préparer à cette opportunité capitale que beaucoup ont participé à l’évènement de la Convergence consciente pour poser l’intention en juillet dernier. Nous pouvons maintenant suivre les intentions que nous avions posées lors de cet évènement et réellement manifester par la co-création la Conscience unitaire. Il est maintenant temps pour nous de suivre, et réellement manifester la conscience unitaire qui fut l’intention de cet évènement. La signification de l’onde d’unité qui va commencer est qu’il nous faut co-créer l’apparence de Bolon Yokte Ku dans toute sa splendeur, l’achèvement du plan cosmique et ses neuf niveaux d’évolution. A l’approche du 9 mars 2011, nous sommes appelés à commencer à co-créer la Conscience unitaire ; le 9 mars 2011 est l’aube de l’onde d’unité.

    L’année 2011 n’est donc pas une année comme une autre. Très probablement c’est notre dernière chance de parvenir à être des co-créateurs avec le plan cosmique. Alors que commençait cette année grégorienne, les messages qui circulaient reflétaient notre ambivalence accrue par rapport au passage du temps. D’une part, il y avait les habituels messages tels que « J’espère que vous aurez une année 2011 formidable » ou « Que voulez-vous créer pour vous-mêmes en 2011 ? » comme si c’était juste une autre année. Des messages centrés sur l’individu, fondés sur une vue linéaire du temps, fait d’années qui se suivent l’une après l’autre.

    D’autre part, autour du Nouvel an il y avait des reportages qui affluaient sur  l“aflockalypse.” De vastes nombres de poissons, oiseaux et animaux mourraient tout simplement sans raison apparente. Ceci indiquait tout sauf une continuation linéaire du temps en 2011. L’aflockalypse est peut-être due à l’augmentation de fréquence que les neuf niveaux de la pyramide maya subissent, en plus du degré extrême de déséquilibre de l’écologie de planète, suite aux activités humaines. Si cela est vrai, cela serait une invitation à nous adapter à cette nouvelle fréquence et aussi de complètement changer afin que notre demande ne soit plus focalisée sur nous et ce que veut notre ego ou notre individualité pour 2011 mais plutôt comment nos egos peuvent servir l’accouchement du plan divin. La 9ème onde d’unité nous inviterait donc à un complet changement dans notre façon d’être, pour manifester la conscience unitaire, résultat final prévu du plan cosmique. Si cela doit se produire, cela ferait aussi appel à des forces cosmiques extraordinaires qui puissent accomplir le plan cosmique. En fait, peut-être que la 9ème onde sera un Jugement dernier qui sauvera le monde.

    S’il y a une augmentation par vingt de la fréquence pour chaque onde, la 9ème onde, ou Inframonde universel, aura une durée de 13 x 18 = 234 jours et commencerait le 9 mars 2011. Elle progressera à travers 7 jours et 6 nuits intermédiaires, chacun étant un « uaxaclahunkin ». Dans le langage du calendrier maya, ceci signifie une période de 18 jours. Les périodes de 18 jours peuvent être subdivisées en 2 comptes de 9 jours (deux jours de moins que le compte classique des Seigneurs de la nuit), puisqu’elles auront toutes les deux une phase ascendante et descendante et de cette manière on pourra voir plus clairement le lien avec le système calendérique classique maya. Si la 9ème onde concerne la création de l’harmonie à partir de ce qui a évolué auparavant, notre tâche serait alors de demander au Divin de nous guider pour savoir que faire pour y parvenir. Si nous demandons l’harmonie mondiale, nous ne pouvons simplement demander à nos egos de nous guider. Dès le départ il nous faudra donc poser des questions comme par exemple : « Que puis-je faire pour servir le plan cosmique ? » ou « Que vais-je faire pour favoriser la manifestation de la conscience unitaire ? » Si les Jours de la 9ème onde sont des périodes de temps très favorables pour générer cette conscience unitaire, il nous faudra alors nous tourner vers l’aide spirituelle du Divin, en phase exactement avec ces Jours de l’Inframonde universel.

    La 9ème onde joint ici l’alpha à l’oméga dans le sens que pour la première fois dans l’histoire il place le compte de 9 jours en tête de l’évolution. Ce seront des temps extraordinaires et il est possible qu’ici nous soyons confrontés à un choix entre vérité et tradition. La raison en est que si la 9ème onde aura la force que l’on peut attendre de l’évolution d’un nouvel inframonde, elle sera énergétiquement plus puissante et plus forte que le compte Tzolkin traditionnel de 13 x 20 jours. Le 9ème niveau apportera, en d’autres termes, un compte de 9 jours qui transcendera le Tzolkin en puissance et il sera plus important de le suivre pour ceux qui cherchent à s’aligner sur le plan cosmique. Le Tzolkin continuera néanmoins d’agir comme un courant sous-terrain d’énergies.

    Le rythme de l’Inframonde universel est donc une montée de 9 jours d’intensité croissante, qui commence le 9 mars 2011, suivie par une intensité descendante des 18 jours (9+9) suivants jusqu’au début d’une nouvelle ascension de 18 jours (9+9). Il nous faudra donc apprendre à surfer sur cette onde afin de parvenir finalement au somme de la pyramide pour pouvoir assister à l’apparition deBolon Yokte Ku dans toute « sa » splendeur. Des calendriers pour suivre ce compte de 18 jours (ou 9 jours) sont disponibles en français à la fin de cet article.

    Nous invitons chacun à faire partie de l’initiation de cette nouvelle onde le 9 mars 2011. Chacun de vous est cordialement invité à utiliser le site web www.treeoflifecelebration.com pour communiquer avec d’autres personnes partageant les mêmes intentions. Je voudrais dire que c’est quelque chose de fondamentalement nouveau qui est proposé ici. Une fréquence d’évolution, lecompte de 9 jours, qui était auparavant vaguement discernable, deviendra le principal rythme directeur. Et si on y réfléchit un peu, ce serait vraiment étonnant si la transformation aboutissant à un nouveau monde pourrait être le résultat d’une simple continuation linéaire de calendriers qui ont été utilisés depuis des siècles.

    L’invitation aux évènements ou célébrations pour initier la 9ème onde, le 9 mars 2011 ne fait qu’indiquer que c’est la date du début, le lancement de notre opportunité d’entrer ensemble dans l’unité. Nous aimerions aussi vous encourager à trouver des moyens de célébration et de transformation à la conscience unitaire aux jours qui vous conviennent, comme les weekends proches de la première période de 18 jours, de même que maintenir l’intention pour le début d’une vraie unité, le 9 mars 2011. En fait, l’idée est que ce processus de transformation générant laconscience unitaire de la 9ème onde ne devrait jamais s’arrêter. Il continuera le 28 octobre 2011 et au-delà (**). Il n’y a pas une seule réponse juste concernant la manière de produire la transformation aboutissant partout à la conscience unitaire. Cependant, il y a des outils à disposition qui peuvent être utilisés et développés davantage par tous ceux qui partagent l’intention commune de manifester la conscience unitaire. Tout commence par une intention et si l’intention est alignée sur le but du plan cosmique, elle portera d’autant plus de fruits.

    Le 9 mars 2011 nous nous rappellerons l’intention de la conscience unitaire que nous avions posée collectivement à laConvergence consciente du 17-18 juillet 2010 et nous serons rejoints par de nombreux autres qui le feront maintenant pour la première fois. Cette fois-ci notre tâche sera d’accoucher la conscience unitaire en appliquant notre créativité collective à un nouvel environnement. Soyez présents, où que vous soyez dans le cosmos, pour ce compte à rebours final.

    Comment suivre le « compte des neuf jours » ?

    La neuvième et ULTIME onde d’évolution de la conscience selon Carl Johan Calleman, LA « VAGUE UNIVERSELLE », débute le 9 mars 2011 pour se terminer, comme les huit autres précédentes vagues, le 28 octobre 2011, et introduit un nouvel élément dans le calendrier maya : le « compte des neufs jours ».

    Ceci est du au fait que les “jours” et les “nuits” de cette vague font chacun 18 jours terrestres, soit deux fois 9 jours terrestres.

    Il s’agit donc d’un nouveau rythme qui est spécifique à cette dernière vague.

    Jours importants des cycles de 18 jours

    Dans un cycle de 18 jours, appelé « uaxaclahunkin » (littéralement “18 jours”), certains jours sont plus importants que d’autres :

    1. Le premier jour du « uaxaclahunkin » (jour 1 du premier compte de neuf jours terrestres),
    2. La crête du « uaxaclahunkin » (jour 9 du premier compte de neuf jours terrestres et jour 1 du second),
    3. Le dernier jour du « uaxaclahunkin » (jour 9 du second compte de neuf jours terrestres).

    Le premier jour est le germe d’une nouvelle énergie.

    La crête représente le moment où cette énergie atteint un maximum.

    Le dernier jour est le moment où l’on doit se préparer à l’arrivée d’une nouvelle énergie le lendemain.

    Être en phase avec les énergies

    Afin de bien suivre les énergies et donc de ne pas se retrouver en décalage avec elles, il est nécessaire de connaître les dates de chaque « uaxaclahunkin ».

    Jours importants pour la « Vague Universelle » de 2011 et types d’énergie :

    1. Jour 1 : 9 mars – 26 mars  (crête: 17-18 mars) |  Semaille
    2. Nuit 1 : 27 mars – 13 avril  (crête: 4-5 avril) |  Assimilation intérieure de la nouvelle vague
    3. Jour 2 : 14 avril – 1er mai  (crête: 22-23 avril) |  Germination
    4. Nuit 2 : 2 mai – 19 mai  (crête: 10-11 mai) |  Résistance contre la nouvelle vague
    5. Jour 3 : 20 mai – 6 juin  (crête: 28-29 mai) |  POUSSE
    6. Nuit 3 : 7 juin – 24 juin  (crête: 15-16 juin) |  Assimilation de la nouvelle vague
    7. Jour 4 : 25 juin – 12 juillet  (crête: 3-4 juillet) |  Prolifération
    8. Nuit 4 : 13 juillet – 30 juillet  (crête: 21-22 juillet) |  Expansion de la nouvelle vague
    9. Jour 5 : 31 juillet – 17 août  (crête: 8-9 août) |  Bourgeonnement
    10. Nuit 5 : 18 août – 4 septembre  (crête: 26-27 août) |  Destruction
    11. Jour 6 : 5 septembre – 22 septembre  (crête: 13-14 septembre) |  Floraison
    12. Nuit 6 : 23 septembre – 10 octobre  (crête: 1-2 octobre) |  Ajustement de la nouvelle proto-forme
    13. Jour 7 : 11 octobre – 28 octobre  (crête: 19-20 octobre) | Fruit

    Récapitulatif des jours importants de la « Vague Universelle » de 2011 :

    9 mars | 17-18 mars | 26&27 mars | 4-5 avril | 13&14 avril | 22-23 avril | 1&2 mai | 10-11 mai | 19&20 mai | 28-29 mai |  6&7 juin | 15-16 juin | 24&25 juin | 3-4 juillet | 12&13 juillet | 21-22 juillet | 30&31 juillet | 8-9 août | 17&18 août | 26-27 août | 4&5 septembre | 13-14 septembre | 22&23 septembre | 1-2 octobre | 10&11 octobre | 28 octobre


    La « VAGUE UNIVERSELLE » de 2011 : 9ème Onde d’Évolution de la Conscience sur TerreCalendrier de la 9ème Onde d'Évolution de la Conscience sur Terre

     

    

     

     

     

    Source : http://www.tree2share.org/

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  
     
     
     
     

     

    Des villes fantômes en Chine ?

     

     

    Des villes fantômes en Chine ?Des témoignages se succèdent concernant l’apparition de villes fantômes en Chine, visibles en plein jour par des milliers de personnes au-dessus d’une rivière et de terrains désertiques, comme flottant dans le ciel.

    Quelques vidéos sont disponibles, et on peut apercevoir des villes et montagnes, des voitures et même des gens : Mais ces images sont factices, et ne recouvrent aucune réalité concrète sur le terrain. A ce stade, il est bien difficile de savoir ce qui a formé ces images, ou plutôt ces mirages, et il est également difficile à ce jour de savoir si ces apparitions fantômatiques sont bien réelles : cependant, les témoignages sont très nombreux et concordants, et l’affaire commence à faire du bruit dans le Landerneau…

    Si ces mirages sont avérés, s’agit-il d’effets d’optiques naturels (des « mirages supérieurs ») ?

     

     

     

    <no></no>

     

     

    Source : 911nwo.info

     

     


    votre commentaire
  •  

    Une nouvelle étude indique un lien possible entre HAARP et le séisme au Japon

     

     

     Des données récentes, publiées par Dimitar Ouzounov et ses collègues du Goddard Space Flight Center de la NASA, dans le Maryland, mettent en évidence certaines anomalies atmosphériques étranges au-dessus du Japon quelques jours avant le séisme et le tsunami qui ont frappé le 11 mars 2011. Selon les observations par satellite, un réchauffement rapide apparemment inexplicables de l'ionosphère au-dessus de l'épicentre a atteint son maximum trois jours seulement avant le tremblement de terre. Cela suggère que de l'énergie dirigée, émise par les émetteurs du High Frequency Active Auroral Research Program (HAARP), puisse être responsable de l'induction du séisme.


    Signalée dans la publication Technology Review du Massachusetts Institute of Technology (MIT), la présentation des conclusions s’accompagne d'une théorie différente, appelée Couplage entre lithosphère, atmosphère et ionosphère, qui admet l'hypothèse que le réchauffement de l'ionosphère était peut-être dû à l'imminence du tremblement de terre, car la ligne de faille libère du radon radioactif. Cette théorie n'est bien sûr pas vraiment prouvée, mais est plutôt présentée comme une explication possible de la présence de la forte densité d’électrons et de l’émission de rayonnement infrarouge qui ont été observées.


    Une autre explication de ce réchauffement étrange – et qui, après analyse, semble bien plus probable –, c'est que c’était la marque de l’énergie focalisée ayant servi à induire le séisme, et non l'inverse. De nombreux rapports crédibles et des observations scientifiques révèlent que la technique de HAARP est parfaitement utilisable comme arme scalaire, dans le sens où il peut émettre des explosions de fortes impulsions électromagnétiques capables de modifier les conditions météo ou de déclencher des ruptures de lignes de failles.


    Non seulement HAARP à la capacité d’induire des séismes, mais il semble aussi avoir été utilisé contre le Japon


    Un coup d'œil rapide sur les graphiques de données présentés dans le cadre de la recherche d’Ouzounov, montre la présence d’anneaux de chaleur presque parfaits au-dessus de l'épicentre du tremblement de terre. Si le radon émis par la ligne de faille était vraiment responsable de la formation de ces zones de chaleur, leur apparence serait plus que vraisemblablement irrégulière et éparpillée, plutôt que celle de cercles concentriques. Cette anomalie à elle seule détruit la théorie selon laquelle l’imminence du séisme a provoqué ces motifs de la chaleur.


     Par ailleurs, les mesures du Magnétomètre à induction de HAARP, qui visualise le spectre de fréquence des signaux détectés dans le champ géomagnétique de la Terre, montrent qu’une fréquence ultra-basse (ULF) stable d'environ 2,5 Hertz a été émise les jours avant le séisme. Il se trouve que l’ULF de 2,5Hz correspond exactement à la fréquence de résonance produite par un tremblement de terre – et puisque aucun séisme n’est survenu dans les jours avant le tremblement de terre que le Magnétomètre à induction de HAARP a paru indiquer, la conclusion logique est que le signal a été émis pour l’induire.


    Certains soutiendront que HAARP est incapable de produire de telles fréquences, en particulier au niveau de puissance que requerrait le déclenchement d’un énorme tremblement de terre comme le 9,0+ survenu au Japon. Mais le témoignage de divers gouvernements dit le contraire.


          Le 28 avril 1997, à l'université de Géorgie de Athens, lors de la Conférence sur le terrorisme, les armes de destruction massive, et la stratégie zunienne, William S. Cohen, alors ministre à la Défense, a prononcé un important discours. Interrogé sur le terrorisme, Cohen avait ceci à dire dans le cadre de sa réponse à propos du type de moyens existant même à cette époque :

          « D'autres se livrent même à un terrorisme de type écologique, grâce auquel ils peuvent à distance modifier le climat, déclencher des séismes, des éruptions volcaniques, en utilisant des ondes électromagnétiques. »


          Cet aveu va à l’encontre des affirmations formulées par certains, selon qui aucune technique n’existerait, et qu'il est impossible de déclencher l'activité sismique grâce à l’énergie dirigée. Il est clair que ces moyens sont là depuis un moment, et l’idée qu’ils servent d’arme est tout sauf une théorie du complot sans fondement.


          Ensuite, il y a la Résolution sur l'environnement, la sécurité et la politique étrangère [en français] de l’Union européenne, qui a été publié le 14 janvier 1999. Ce rapport, qui décrit différents types de menaces d'armes, contient une section intitulée « HAARP – Un système d'armement modifiant le climat. »


          Ce document explique que HAARP « est conduit conjointement par l'armée de l'air et la marine de guerre de Zunie [et par l'Institut de géophysique de l'université d'Alaska à Fairbanks], » et que l'un de ses objectifs est de « réchauffer des parties de l'ionosphère au moyen d'ondes radio puissantes. » Il indique également les détails suivants :

          « HAARP peut avoir de multiples applications. La manipulation des particularités électriques de l'atmosphère permet de contrôler des énergies gigantesques. Utilisée à des fins militaires contre un ennemi, cette technique peut avoir des conséquences terribles. HAARP permet d'envoyer à un endroit déterminé des millions de fois plus d'énergie que tout autre émetteur traditionnel. L'énergie peut aussi être dirigée contre un objectif mobile, notamment contre des missiles ennemis. »


          Plus tard, les références à HAARP le décrivent comme « un sujet d’inquiétude mondiale, » et soulignent que la plupart des gens ne savent même pas qu’il existe. Évidemment, cela a été écrit il y a plus de dix ans – et pourtant rien n'a vraiment changé depuis, en dépit de plusieurs efforts visant à rendre HAARP plus transparent. Seulement, si HAARP aide vraiment à induire quelques-unes des catastrophes d’apparence naturelle qui se produisent dans le monde, il ne surprendra guère que ce dessein soit toujours gardé essentiellement secret.


    Lien sur les mesures de la sonde magnétométrique de HAARP :
    maestro.haarp.alaska.edu/cgi-bin/scmag/disp-scmag.cgi



    Source de cet article :
    www.technologyreview.com/blog/arxiv/26773/



    Original : www.naturalnews.com/032670_Fukushima_HAARP.html
    Traduction copyleft de Pétrus Lombard



    Notes du traducteur


          Benjamin Fulfort a publié à l’époque un article difficile à propager, même dans les médias alternatifs, sur l’origine du séisme et du tsunami. De mémoire, il a écrit que des bombes atomiques fait éclater sur la ligne de faille ont déclenché le séisme. La direction de propagation du tsunami, uniquement vers le Japon, démontrerait ce fait (il est vrai qu’il est assez curieux que la vague n’ait pas été aussi haute dans toutes les directions).
          Selon Fulfort, la cause de tout ça serait que la grande finance, les asnamouss suprêmes, sont ruinés et voulaient intégrer par le chantage le Japon dans le système bancaire mondial, contrôlé par la BRI si je me souviens bien, pour le faire raquer. Toujours selon Fulfort, à la suite du cataclysme, le Japon se serait intégré au système bancaire international (c’est à vérifier).


          Les bombes atomiques sont difficiles à avaler, mais l’hypothèse HAARP ne l’est pas du tout malgré ce que pense Laura. En effet, grâce à la mise en résonance des strates terrestres, les énergies mises en jeu n’ont pas besoin d’être très importantes. Par exemple, il suffit d’appliquer une impulsion modérée répétée au bon moment pour qu’un pont s’écroule.


          À part les émissions de radon, qui me semblent une couillonnade, il y a au moins deux choses à considérer dans les séismes : la piezoélectricité et la résonance. Comme l’indique l’extrait de l’article de Thunderbolts (à la fin), il semble que la Terre se comporte globalement comme un cristal de quartz. Peut-être cela s’explique par le fait que les strates terrestres ont des tensions électriques différentes ? Un séisme pourra donc en principe libérer de l’électricité, exactement comme un cristal de quartz pressé. De même, comme un cristal de quartz soumis à une tension électrique entre en vibration (le phénomène est réversible), on peut penser que la Terre soumise à une tension se mettra à trembler.
          Il est cependant assez difficile d’imaginer comment induire une tension qui déclenchera un séisme. Par contre, la résonance semble facile à mettre en œuvre et efficace avec un système comme HAARP, puisqu’elle s’applique sur une Terre sensible électriquement, comme le montrent les phénomènes de piezoélectricité.

          Thunderbolts a publié l’article Sunspots and Earthquakes, que j’avais traduit (le sujet « L’Univers électrique » a été bloqué puis salopé dans sa présentation par les administrateurs de ce forum pseudo-scientifique, mais ils n’ont pas osé le supprimer). En voici un passage intéressant à propos des phénomènes électriques entourant les séismes :

          « Dans le Journal of Scientific Exploration, vol. 17, n° 1, pp. 37-71, 2003, se trouve un excellent rapport abordant les plus réalistes problèmes se posant aux géophysiciens essayant de comprendre les tremblements de terre. Le papier est intitulé, Roches qui crépitent et étincellent et rayonnent : Phénomènes étranges précurseurs de tremblements de terre, par le Dr. Friedemann T. Freund, un professeur du Département de la Physique, de l'Université d'Etat de San Jose (Californie), et d'un chercheur supérieur du Centre de Recherches Ames de la NASA. Le Dr. Freund écrit, " Beaucoup de phénomènes étranges précèdent les grands tremblements de terre. Certains d'entre eux ont été rapportés pendant des siècles, et même des millénaires. La liste est longue et variée : Renflement de la surface terrestre ; changement des niveaux d'eau dans les puits ; brouillard rasant le sol ; émission de basse fréquence électromagnétique ; tremblement de terre illuminant les arêtes et les sommets des montagnes ; anomalies du champ magnétique jusqu'à 0,5% du champ du dipôle terrestre ; anomalies de températures de plusieurs degrés dans de larges zones, comme vu dans les images satellites ; changements de densité du plasma ionosphérique ; et comportement étrange des animaux. Comme il semble presque impossible d'imaginer que d’aussi divers phénomènes puissent avoir une cause physique commune, il y a une grande confusion et une encore plus grande polémique. »

     

     


     


    votre commentaire
  •  

     

    Egypte : des scientifiques ont trouvé des technologies extraterrestres

     

     

     

    Aurait - on  découvert  d'étranges  artefact  en  Egypte  ?
     
     
     OUI… Nous vous le confirmons, donc : OUI, des scientifiques ont réellement trouvé des technologies extraterrestres. OUI, des scientifiques ont étudiés, en secret, ces technologies et sont parvenue à en comprendre le fonctionnement… OUI, après la deuxième guerre mondiale, il y a eut beaucoup d'effort de faits par les grandes nations afin d'être les premiers à pouvoir se servir de ces technologies
     
     
     Cela dit, la pièce manquante du puzzle ne se trouve pas sous le Sphinx, mais se trouvait plutôt en Irak, dans une petite bourgade de l'antique Sumer…
    Il y a aussi des découvertes très très importantes qui ont été faites, juste avant la 2ème guerre, à Damas, à Jéricho, et qui ont trouvées des réponses dernièrement… Il y a une alliance entre les États-Unis et Israël pour des raisons concernant ces découvertes…

    Pour prouver que nous ne sommes pas de mauvaise fois nous allons tout de même confirmer que le Sphinx et les pyramides d'Égypte n'ont pas encore révélé tous leurs mystères… Surtout aux simples mortels!
    Mais les archéologues, eux, ont recueillis suffisamment d'informations pour se faire une idée… Et il y a eut effectivement des artefacts extraterrestres qui ont été trouvées sous le Sphinx et sous la grande pyramide ! Mais ces trouvailles ont été faites en 1936.
     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    E-coli : un rapport Russe accuse une attaque aeorosol ciblée

     

     

    3592049663_cd178511e9_o2

    L'inspecteur sanitaire en chef Russe a rendu un rapport au président russe Medvedeve chef de Rospotrebnadzor Guennadi Onichtchenko confirme que la souche E. coli qui a tué plus de près de 40 personnes en Allemagne a été «génétiquement militarisé» et pose désormais la menace de provoquer une pandémie mondiale prévient-il «peut être irréversible."

    Onichtchenko avait déjà imposé une interdiction sur tous les fruits et légumes de l'Union européenne à venir en Russie après cette flambée a commencé en disant qu'il n'était pas satisfait des réponses qu'il a été accordée par les autorités de l'UE au sujet de leur sécurité. Dans le passé, de 24 heures, cependant, les Etats Onichtchenko, dans son rapport que le laboratoire de l'UE à Rome avait fourni la Russie avec un échantillon à partir duquel son «analyse initiale»avait été  faite.

    Il est Important de noter  que l'analyse initiale Onishchenko de cette souche E.coli jamais vu mortel étant génétiquement modifié militairement , d'accord avec les tests effectués par des scientifiques chinois sur sa structure de l'ADN,

    Les experts américains, de même, d'accord sur cette nouvelle souche E.coli étant génétiquement  modifié par les militaires et comme nous pouvons lire, en partie, tel que rapporté par le site NaturalNews.Com:

    «Quand les scientifiques à l'Institut Robert Koch en Allemagne a décodé la constitution génétique de la souche O104, ils ont trouvé pour être résistant à toutes les classes suivantes et les combinaisons d'antibiotiques:

    • pénicillines

    • tétracycline

    • l'acide nalidixique

    • triméthoprime-sulfamethoxazol

    • les céphalosporines

    • amoxicilline / acide clavulanique

    • pipéracilline-sulbactam

    • pipéracilline-tazobactam

    De plus, cette souche O104 possède une capacité à produire des enzymes spéciales qui lui donnent ce qu'on pourrait appeler «superpuissances bactéries" connu techniquement comme BLSE:

    «Spectre étendu des bêta-lactamases (BLSE) sont des enzymes qui peuvent être produites par les bactéries qui les rend résistantes aux céphalosporines, par exemple le céfuroxime, céfotaxime et ceftazidime - qui sont les antibiotiques les plus largement utilisés dans de nombreux hôpitaux», explique la Health Protection Agency au Royaume-Uni (http://www.hpa.org.uk/Topics/Infect ...).

    En plus de cela, cette souche O104 possède deux gènes - TEM-1 et CTX-M-15 - que «les médecins ont fait frémir depuis les années 1990", rapporte le Guardian. Et pourquoi font-ils  frémir  les docteurs ? Parce qu'ils sont si meurtrières que de nombreuses personnes infectées par des bactéries et provoque la défaillance d'un organe critique et meurent tout simplement.

    Alors, comment, exactement, une souche bactérienne venir à l'existence qui résiste aux antibiotiques plus d'une douzaine en huit classes de médicaments différents et dispose de deux mutations génétiques mortelles en plus des capacités d'enzymes BLSE?

    Il n'ya vraiment qu'une seule façon cela se produit (et un seul trajet) - vous avez à exposer cette souche de E. coli à l'ensemble des huit classes de médicaments antibiotiques. Habituellement, ce n'est pas fait dans le même temps, bien sûr: Vous devez d'abord l'exposer à la pénicilline et de trouver les colonies survivantes qui sont résistantes à la pénicilline. Vous prenez alors ces colonies survivantes et les exposer à la tétracycline. Les colonies survivantes sont maintenant résistantes à la pénicilline et la tétracycline. Vous pouvez ensuite les exposer à un sulfamide et de recueillir les colonies survivantes de cela, et ainsi de suite. Il s'agit d'un processus de sélection génétique effectué dans un laboratoire avec un résultat souhaité. C'est essentiellement la façon dont certaines armes biologiques ont été développés par l'armée américaine à ses installations de laboratoire à Ft.. Detrick, au Maryland. "

    Pire encore, cette souligne le rapport, le journal allemand Süddeutsche Zeitung a récemment rapporté que leader allemand E. coli chercheur Helge Karch a découvert que le O104: H4 bactérie E. coli responsables de l'épidémie actuelle est une chimère que l'on appelle qui contient du matériel génétique provenant de divers bactérie E. coli, y compris des séquences d'ADN de la bactérie mortelle peste bubonique, rendant ainsi la forme la plus mortelle de cette bactérie jamais trouvé.
    en 2009 j'avais attiré l'attention sur la mort soudaine de chercheurs sur la peste bubonique  extrait ici "Le 23 novembre, docteur Vladimir Pasechnik, le scientifique principal de Biopreparat qui était responsable de la peste aerosol( chemtrail ) et était le développeur couronné de succès d’armes connues sous le nom de "groupe Novichok" a été trouvé mort.


    Onichtchenko met aussi en garde dans son rapport que cette souche E.coli déjà mortel semble être non seulement une mutation supplémentaire, mais elle est également en cours à travers les cours d'eau européens, une demande étayée par des rapports nouvelles d'Allemagne qu'il déclarant a maintenant été trouvé dans un ruisseau près Francfort. Responsables de la santé en Allemagne ont, également, ont confirmé qu'ils ont détecté le premier cas de humain à humain propagation de cette souche mortelle E. coli.

    Le plus grand danger pour les humains de cette nouvelle souche E.coli, Onishchenko avertit à travers ses mutations ont continué au-delà des 50 à 75 générations, il semble avoir été génétiquement modifiées pour "expirer"  Cet avertissement est particulièrement grave, après les rapports ont été reçus de France détaillant la manière dont 7 enfants sont maintenant en état critique en raison d'une épidémie d'une souche E.coli déjà connu, mais qui a maintenant la complication redoutée et parfois mortelles connue comme le syndrome hémolytique et urémique (SHU) qui détruit les reins et n'avait été trouvée dans la souche allemande d'avant.

    Même si Onishchenko n'a pas attribué le blâme dans son rapport quant à savoir qui peut avoir génétiquement modifiés et militarisé cette nouvelle souche E. coli, il ne postulons que le "plus probable" méthode de livraison a été grâce à un mécanisme "rejet dans l'atmosphère d'une version sous forme d'aérosol "d'elle au cours d'Allemagne du Nord où l'épidémie a commencé.

    Pour qui est responsable de cette bio-attaque meurtrière contre l'Allemagne nous avions rapporté précédemment en citant un rapport du ministère russe des Affaires étrangères qui a déclaré le président américain, Barack Obama, avait été convoqué au cours des dernières semaines Bilderberg réunion en Suisse pour répondre aux accusations portées contre lui par les Allemands affirmant qu'il avait ordonné l'attaque a cause du   refus de la chancelière Merkel de soutenir la guerre de Libye ou de permettre à un autre plan de plusieurs milliards d'euros du  renflouement de la Grèce.

    Intéressant à noter est que quelques jours de cette réunion de Bilderberg, l'Allemagne a été forcé par Obama et a  rapidement reconnu les rebelles libyen et Merkel a renoncé à sa demande que les banques américaines et européennes qui ont causé la crise grecque de fixer une aide  au  lieu de mettre tout le fardeau, une fois encore, sur le dos des contribuables.

    Donc, aujourd'hui en Allemagne, près de 40 personnes sont déjà mortes et plus de 3.400 se situent malades de cette attaque bio-, plus de 700 d'entre eux près de la mort .... Chacun d'eux des morts inutiles dans ce nouveau grand jeu pour le contrôle des ressources restantes de notre Terre étant joué par les grands empires dont le seul motivation est le profit et le pouvoir .... et qui de nous tous "bouches inutiles" nous sommes justes que du bétail enfermé dans un grand laboratoire...... 

     

     

    rusty james

     


    votre commentaire
  •  

    Un village complet aurait disparu en Chine le 13 octobre

     

    (Source: L'eveil 2010)



    Une information très étrange circule actuellement sur le net au sujet d’un village dans les montagnes de Qinling en Chine qui aurait disparut le 13 Octobre suite à quelque chose qui ressemblerait à une explosion nucléaire, certains on avancés l’hypothèse extra-terrestre, puisqu’il y aurait eu dans cette région le 10 Octobre des observations d’OVNIS. 

    Il y aurait beaucoup de militaires sur place qui interdiraient le site…On dit qu’il y a une pyramide non loin du lieu de l’évènement, tout près d’une installation nucléaire. L’information aurait été confirmé par plusieurs sources. En tout cas  juger par vous même avec cette vidéo:



     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique