• Accord sur l'emploi, la CGT et FO s?adressent au gouvernement et aux parlementaires

     

    Qui est encore assez naze pour croire que les syndicats défendent les salariés et qu'ils sont libres dans leurs décisions ?

    Sachez que tous les dirigeants de tous les syndicats Français travaillent dans la Fonction Puplique,

    en conséquence ils n'en n'ont rien à battre des salariés du privé !!

    Ils vendent nos avenir pour une bouchée de pain au patronat (pour les ignorants -le Medef) !!

    Nous sommes bien en passe de devenir les Esclaves bien décervelés du patronat grâce à la traitrise des syndicats et à la bénédiction du gouvernement !!


    Voici une nouvelle qui ne réjouira personne -le Parti Socialiste n'a jamais été un Parti de gauche !!


    C'est à dire il n'a jamais eu l'intention de protéger les travailleurs rémunérés au Smic.
    Si vous en avez eu l'impression ce fut une ruse éhontée de leur part, les vrais gauchistes le savent pertinemment depuis toujours !!!

     Nos dirigeants de gauche ou de droite devraient éviter de prendre les ouvriers et les petits employés pour des cons !!!

    Lilith 168

     

    ________________________

     

     

    La satisfaction affichée par le gouvernement après l'accord Medef-CFDT-CFTC-CGC, sur la « flexisécurité » risque d'être de courte durée.

    Le gouvernement qui annonce déjà la transposition rapide de cet accord dans un projet de loi soumis au Parlement, doit faire face à l'opposition confirmée de la CGT et de FO.

    Bernard Thibault a déclaré que la CGT va tout faire pour convaincre le législateur que ce texte « est de nature à faciliter les suppressions d’emplois et donc à contribuer à une élévation du chômage ».

    Le bureau confédéral CGT condamne un accord qui marque « une grave régression des droits sociaux des salariés et va a contrario des objectifs fixés par la « Grande Conférence sociale » et celle de la « lutte contre la pauvreté ». Il contient de multiples dispositions pour faciliter les licenciements et accentuer la flexibilité.

    Le chantage à l’emploi est généralisé par des accords permettant la baisse des salaires et l’augmentation du temps de travail, ce sont les accords de « compétitivité/emploi » voulus par Nicolas SARKOZY. »

    Dans la même déclaration,le bureau confédéral de la CGT poursuit « il serait inconcevable que la majorité parlementaire et le gouvernement issu des élections de mai 2012 entérinent dans la loi les reculs sociaux dictés par le Medef ».

    Pour sa part, le Bureau Confédéral de FO confirme, à l'unanimité, le rejet de cet accord :

     « le projet d’accord inscrit le social comme variable d’ajustement d’une politique économique de rigueur tant au plan national qu’européen ». Il constitue « une remise en cause importante des droits des salariés ».

    Par ailleurs, comme la CGT, FO s'adresse au gouvernement et aux parlementaires « elle entend intervenir auprès du gouvernement et du Parlement pour faire valoir ses positions ».

     

     

     

     

    http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/accord-sur-l-emploi-la-cgt-et-fo-s-129050

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :